Accueil > Mangas / Animes > Avis Mangas / Animes > Monstress, tome 1 : L’éveil

monstress bd francais marjorie liu sana takeda

Monstress, tome 1 : L’éveil

monstress tome 1 avis critique bd fr vfDans un monde où la magie sépare les races, une réfugiée, Maika, est profondément atteinte par ce « mal ». Elle qui a toute sa vie vue la guerre et la famine veut venger la mort de sa mère, mais aussi et surtout trouver des réponses. Après une grande guerre qui a vu apparaître une monstruosité tue dans ce premier volume, le monde est divisé entre les Arcaniques, ces êtres capables d’user de la magie et les Cumaea, des nonnes-sorcières implacables. Ces dernières chassent sans relâche les Arcaniques, les découpant pour transformer leurs membres en Lilium, un liquide permettant de soigner n’importe quelle blessure, même fatale. Mais ce qui inquiète notre héroïne n’est pas de savoir qui va gagner cette guerre, mais de comprendre pourquoi elle est habitée par un monstre qui échappe à son contrôle pour dévorer des êtres vivants. Elle se déteste, se fait peur et veut y mettre un terme. Son aventure commence mais son histoire est déjà chargée de douleurs qu’on découvre au fil des chapitres.

Monstress est l’œuvre de deux femmes, Marjorie Liu et Sana Takeda. La première est écrivaine, la seconde dessinatrice, elles se retrouvent après avoir collaboré sur la série X-23 de chez Marvel. Et c’est une œuvre plus intime qu’elles nous offrent, parlant de la place de la femme bien entendu, puisqu’il s’agit d’un monde où l’homme n’a pas vraiment sa place (on en croise un ou deux dans ce premier tome). Mais elles mettent surtout l’accent sur les disparités sociales, basées sur des craintes non fondées, elles évoquent également l’égoïsme des unes, la violence des autres, toujours pour se faire une place. Quoi qu’il en soit, Monstress est une aventure qui commence fort, avec des dessins d’une grande qualité, des détails nous emportant littéralement dans cet univers dark fantasy original où la magie n’est pas le point fort de l’héroïne.

monstress delcourt bd manga fr vf

Les relations entre les personnages sont d’ailleurs très surprenantes, parfois étranges. Maika n’hésite pas à laisser les compagnons qu’elle rencontre, ne jugeant pas important de les aider. Du côté des ennemis, on ne fait pas dans la finesse avec les traitres ou les faibles. Une ambiance très dure s’en dégage, laissant paraître que le monde dans lequel évoluent ces femmes est aussi implacable que leur sentiment de haine. Mais tout cela fonctionne à merveille ! Avec d’une part la profondeur du scénario qui justifie chacune des scènes qu’on lit et d’autre part le style graphique parfois proche du manga dans le chara-design. Monstress est sombre, glauque parfois, il ne laissera pas indifférent, mais si vous vous laissez porter par sa magie, son trait détaillé ou simplement son monde dark fantasy, vous ne le regretterez pas.

Dans un monde où la magie sépare les races, une réfugiée, Maika, est profondément atteinte par ce « mal ». Elle qui a toute sa vie vue la guerre et la famine veut venger la mort de sa mère, mais aussi et surtout trouver des réponses. Après une grande guerre qui a vu apparaître une monstruosité tue dans ce premier volume, le monde est divisé entre les Arcaniques, ces êtres capables d’user de la magie et les Cumaea, des nonnes-sorcières implacables. Ces dernières chassent sans relâche les Arcaniques, les découpant pour transformer leurs membres en Lilium, un liquide permettant de soigner n’importe…

Ce qu'il faut en retenir

Monstress parle de la femme, sa place dans un monde très dur, mais aussi tout simplement de dark fantasy. Des dessins sublimés par une ambiance narrative sombre mais captivante. Une BD qui démarre fort.

Note des geeks : 3.5 ( 1 votes)

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

A lire aussi :

ex arm tome 5 fr vf scan manga

Ex-Arm, tome 5 – Notre avis

Retrouvons l’équipe de Akira, ce lycéen qui est revenu dans le monde des vivants sous …

My Hero Academia, tome 9 – Notre avis

Kohei Horikoshi commence ce neuvième tome avec un petit mot disant que c’est ici que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *