Accueil > Matos > Avis Matos > Move Ultimate – Notre avis sur ce PC Gaming
Move-Ultimate-Bleu-Jour-PC-Gaming000

Move Ultimate – Notre avis sur ce PC Gaming

Move-Ultimate-Bleu-Jour-PC-Gaming001

Bleu Jour est une société française de conception et fabrication de matériel informatique, des ordinateurs principalement. Il proposent généralement des designs innovant et des produits extrêmement compacts. Le Move Ultimate ne déroge pas à la règle. Il s’agit d’un PC à vocation gaming et transportable. Mais attention, il s’agit bien d’une tour et non d’un PC portable. Autre intérêt non négligeable, le PC sera personnalisable en terme d’apparence et de configuration matérielle même si quelques limitations sont présentes. Mais on en reparlera plus tard.

Pour les besoins des tests, un Move Ultimate haut de gamme m’a été prêté. La configuration fournie :

  • Processeur Intel Core i9 12900
  • 16 Go de mémoire vive
  • Carte Graphique Gigabyte RTX 3080 Turbo
  • Disque dur SSD M.2 NVMe 1 To
  • Une alimentation 750W

Alors, y a quoi dans la boite ?

Move-Ultimate-Bleu-Jour-PC-Gaming002

Il faut savoir que bien que le PC soit considéré comme transportable, il pèse pratiquement 10 Kg. C’est quand même une grosse boite qui arrive par le transporteur. A l’intérieur, le PC est maintenu en suspension pour éviter de prendre des chocs lors du transport. Une boite en carton supplémentaire contient un câble d’alimentation, un câble HDMI pour l’écran et des petits tournevis pour pouvoir ouvrir le boitier. Ça aussi, on en reparlera plus tard. C’est suffisant mais c’est le minimum. Malheureusement, le premier PC de test qui m’a été confié avait subi les affres du transport. La carte graphique n’était pas opérationnelle. Alors oui, c’est pas la faute de Bleu Jour et le service technique a été super efficace mais certains fournisseurs de solutions complètes (PC montés) insèrent des protections en mousse à l’intérieur du boitier pour limiter les mouvements de la carte graphique en particulier. D’autant plus qu’une RTX 3080 ça pèse assez lourd.

Move-Ultimate-Bleu-Jour-PC-Gaming003

Une fois sortie, on découvre la bête. Une forme hexagonale tout en longueur, la structure du PC est entièrement métallique. D’où le poids. Mais en même temps, ça donne un coté massif et solide. Sympa. Le boitier était proposé en couleur graphite (noir mat en gros) mais est disponible en différents coloris sur la boutique. Le PC étant transportable, il présente une grosse poignée métallique totalement intégrée dans le design. Coté design d’ailleurs, c’est une question de goûts personnels mais moi, je trouve ça très sympa. Pour la ventilation, et pour le style, les parois supérieures du boitier sont percées de nombreuses fentes qui donnent un aspect vraiment chouette. Ça me fait penser à des circuits électroniques ou des choses comme ça.

Move-Ultimate-Bleu-Jour-PC-Gaming008

Et dans le PC, il a quoi ?

Move-Ultimate-Bleu-Jour-PC-Gaming007

Forcément, je n’ai pu m’empêcher d’ouvrir le boitier de la bête pour découvrir ses entrailles. A l’intérieur on découvre une micro alimentation signée Corsair, un boitier intégré contenant le processeur et la « carte mère » et une carte graphique qui prend pratiquement toute la place. Petite taille de tour oblige, le tout est très compact. Peu d’espace pour permettre aux composants de respirer. J’ai mis la carte mère entre guillemets car il ne s’agît pas exactement d’une carte mère. Les équipes de Bleu Jour se sont appuyé sur une offre du fabricant Intel destinée à la confection de mini PC. Il s’agit de la solution Intel NUC pour Next Unit of Computing, la nouvelle unité de calcul en français (tiens c’est marrant ça fait NUC aussi en Français avec cette traduction.) Cette solution propose des PCs parmi les plus petits du monde ou des kits à personnaliser de très petite taille. Ce sont ces derniers qui ont été choisi par Bleu Jour pour construire le Move Ultimate, en particulier les version Extreme disponibles chez Intel. Ces unités contiennent la base pour construire un PC : une carte mère, un processeur, un système de refroidissement et de quoi installer mémoire vive au format SO-DIMM (le même que sur les PC portables) et disques durs SSD au format M.2 NVMe ainsi que toutes les connectiques de base utiles à un PC, enfin presque. Encore une fois, des composants de taille réduite qui permettent de limiter l’encombrement de l’unité. Mais là où ça devient intéressant, c’est que ces petites unités sont compatibles avec des extensions pour cartes graphiques dédiées. Bon, quand on met une RTX 3080 qui fait presque 30 cm de long on perd un peu le coté ultra compact mais on gagne en flexibilité d’utilisation.

Move-Ultimate-Bleu-Jour-PC-Gaming005

Mais là où le bât blesse, c’est que malheureusement Bleu Jour est limité par les unités NUC proposées par Intel. Il n’est donc pas possible de choisir complètement son processeur. Le problème c’est que le Move Ultimate est proposé comme un PC gaming. Or, la majorité des gamers optent pour un processeur de type Core i5 qui est un processeur polyvalent, relativement puissant et peu onéreux. Sur la boutique Bleu Jour, à cause des choix d’Intel, n’est proposé qu’un seul processeur Core i5 de 9ème génération (sorti en 2019) alors que les processeurs plus puissants et donc plus chers Core i7 et i9 proposés sont de 11ème ou 12ème génération donc plus récents et proposant des technologies inaccessibles aux Core i5. Bon, on est pas non plus sur du matériel obsolète, mais c’est dommage qu’Intel ne propose pas de NUC Extreme avec un processeur Core i5 plus récent.

De même, les connectiques en sortie de la « carte mère » sont également imposés par Intel. Dans l’ensemble on trouve les connectiques principales et les plus utiles mais sur les NUC de 11ème et 12ème génération une connectique manque cruellement à l’appel. La sortie audio jack pour des enceintes ou un casque. Alors, c’est peut-être que moi mais je me suis retrouvé comme un idiot devant mon PC sans son. J’ai bidouillé des choses en passant par mon écran pour pouvoir avoir du son et j’ai même dû acheter un casque USB de piètre qualité pour pouvoir avoir un son correct (en tout cas plus qu’avec ma bidouille sur le moniteur) et un micro.

Move-Ultimate-Bleu-Jour-PC-Gaming006

Mais encore une fois, ces éléments ne sont pas imputable à Bleu Jour. En revanche ce qui l’est c’est la gestion des câbles à l’intérieur du boitier. Le fameux cable management qu’on peut voir sur les forums ou groupes de fans de construction de PC. Petite taille oblige, il faut redoubler d’ingéniosité pour optimiser le passage des différents câbles au sein du boitier. Ici, ce n’est pas la cata. C’est même relativement propre mais c’est clairement perfectible pour aider l’écoulement du flux d’air à l’intérieur du boitier. Et rendre également l’intérieur plus agréable à l’œil. Même si le boitier est opaque et ne possède pas de fenêtre. Il aurait pu être envisagé par exemple soit de positionner des systèmes d’accroche pour immobiliser les câbles à une position stratégique ou mieux mais plus cher opter pour des longueurs de câbles personnalisées et adaptées au boitier Bleu Jour.

Par contre, ce qui est plutôt pas mal, c’est que le PC est vendu comme évolutif. Je vous ai parlé des petits tournevis fournis avec le PC. Eh bien ils servent à ouvrir le châssis du PC pour ajouter ou remplacer la carte graphique. Un petit fascicule est d’ailleurs fournis pour expliquer la marche à suivre. C’est une plutôt bonne idée. Les plus bricoleurs d’entre nous pourraient même envisager de modifier d’autres composants comme la mémoire ou les disques durs mais je pense que cela fait sauter la garantie. Donc à ne faire que si on est vraiment sûr de soi ou que les 3 ans de garantie sont dépassés.

Move-Ultimate-Bleu-Jour-PC-Gaming009

Et sinon, ça marche bien ?

Bon, vu la configuration matérielle qui m’a été fournie, j’avais peu de doute quant aux capacités du PC. Mais commençons par le commencement. Une fois le PC reçu, l’alimentation branchée et les clavier, sourie et moniteur connectés, on peut enfin démarrer la bête. Première chose qui frappe, c’est le silence. L’unité NUC ne fait presque pas de bruit, et même si la carte graphique est un poil plus bruyante, c’est tout à fait supportable. Sans carte graphique, le PC est pratiquement inaudible au repos.

Une fois passé l’émerveillement du silence, un premier souci se profile. Le Windows fournis et prêt à l’installation est en anglais. Il faudra attendre la fin de l’installation pour pouvoir changer de le pack de langue dans les paramètres de Windows. Personnellement ça me dérange pas tellement mais pour un joueur lambda qui souhaite juste une solution gaming clé en main, ça peut être compliqué. Après, c’était peut-être ma version de test qui était en anglais et les versions vendues au public sont en français. Mais ce n’est pas précisé sur la boutique. Le Move Ultimate est d’ailleurs proposé uniquement sous Windows 11 ou sans OS. Laissant tout de même le choix aux acheteurs d’installer leur propre système d’exploitation. Après concernant Windows 11, il y a des gens qui aiment d’autres non. Personnellement, je n’ai rien trouvé à lui redire lors de mes tests sachant que je ne suis toujours pas passé à cette version sur mon PC perso qui est non compatible car trop vieux.

Une fois l’installation terminée on peut lancer quelques tests pour vérifier la puissance réelle du PC. Pour cela on va utiliser des logiciels de benchmark puis un jeu relativement gourmand (et surtout parce que je voulais le tester sur un PC qui tenait la route. Vous pouvez d’ailleurs retrouver des vidéos réalisées sur ce PC ici.) Comme j’ai reçu un PC où la carte graphique était en panne, j’ai pu faire quelques tests uniquement sur le processeur. Il faut savoir que tous les processeurs Intel permettent d’émuler une carte graphique permettant ainsi, pour un PC destiné à la bureautique, de ne pas avoir à acheter de carte graphique supplémentaire. Mais est-ce que ça marche aussi pour du gaming ? On va le voir tout de suite. En comparaison j’ai utilisé mon PC perso. Il s’agit d’un PC moyen-haut de gamme vieillissant qui fait tourner relativement bien les jeux récents mais ne fait pas de miracles.

J’ai donc utilisé le logiciel 3D Mark pour tester les capacités de calcul du processeur et de la carte graphique en conditions de type jeu. Pour cela, j’ai utilisé le test Time Spy qui est le plus récent. Ensuite j’ai utilisé le logiciel Crystal Disk Mark pour tester la vitesse du disque dur SSD. Et enfin j’ai utilisé le jeu Baldur’s Gate 3 pour avoir une idée des performances en jeu dans des conditions réelles sur un jeu gourmand et pas encore très bien optimisé.

LogicielMove Ultimate sans Carte GraphiqueMove Ultimate avec Carte GraphiquePC Perso
3D Mark Time Spy Global839149913148
3D Mark Time Spy Graphique/Processeur726/731816515/98463088/3539
Crystal Disk Mark lecture/écriture séquentielle6685/5091 Mo/s6680/5088 Mo/s534/436 Mo/s
Baldur’s Gate 3 Ultra7 fps140 fps25 fps
Baldur’s Gate 3 Low10 fps200 fps37 fps
Récapitulatif des tests

Pour lire le tableau ci-dessus, sachez simplement que plus c’est haut, mieux c’est. Mais on peut tout de même tirer quelques enseignements de ces données. Premièrement, un processeur Intel Core i9 seul ne sera clairement pas suffisant pour faire du Move Ultimate un PC gaming. Deuxièmement, dans la configuration prêtée, le Move Ultimate est un monstre. Tout comme son disque dur SSD (présent quel que soit le choix de processeur ou de carte graphique.) Il faut savoir que dans mon PC perso j’ai aussi un SSD mais utilisant l’interface SATA III. Il est clairement moins rapide que celui du Move Ultimate tout en étant 4 à 5 fois plus rapide qu’un disque dur magnétique classique en SATA III. Ça se ressent sur les jeux. Les temps de chargement sont extrêmement rapides. Cependant, et c’est une information qui n’apparaît pas dans ce tableau, le processeur fournis est beaucoup trop puissant pour un usage gaming. Lors de mes tests sur des jeux, à aucun moment l’utilisation du processeur n’a dépassé les 30 %. En moyenne, j’étais même plutôt aux alentours de 20 %. Le processeur était clairement sous-utilisé. Un tel processeur sera plus adapté à quelqu’un qui souhaite faire de la retouche d’image ou de vidéo ou bien de la musique. Des activités qui demandent une forte puissance de calcul. Mais encore une fois, tout ceci est personnalisable via la boutique en ligne.

Et sinon, ça coute combien tout ça ?

Oui, c’est toujours la question épineuse quand on parle de PC gaming. Le prix. Pour info, la configuration qui m’a été prêtée coute, sur la boutique, environ 3200 €. Ah oui quand même. Vous me direz, c’est très cher mais en fait, il faut comparer ce qui est comparable. Une configuration similaire sur un site de configuration de PC assez connu se paie 2800 € environ. L’écart est important mais relativement contenu. Il faut aussi savoir que lorsque qu’on choisit un boitier de PC pour intégrer ses différentes pièces, il y a tous les prix. Ca va de 50 € à pratiquement 1000 €. Là j’ai choisi un boitier à 200 €. Donc il y a encore de la marge pour augmenter le prix. Et en comparant des configurations plus « petites » en terme de puissance, on se retrouve avec des écarts encore plus faible. Finalement, les prix pratiqués ne sont pas abusif étant donné le travail de conception et d’intégration réalisé. De plus la boutique propose une flexibilité de configuration assez rare pour des PC prémontés et qui ne nécessite pas de compétences particulière en informatique pour savoir quoi sélectionner comme composants.

Ce qu'il faut en retenir

Note

Ce PC Move Ultimate est un très bon choix pour quelqu'un qui voudrait une solution clé en main de PC gaming. Le design est vraiment chouette. Les performances sont très convaincantes. Et la possibilité de personnaliser son matériel offre plus de flexibilité en fonction des besoins et du budget de chacun. Alors, bien sûr comme il s'agit d'un PC de jeu, les prix sont élevés mais c'est le cas partout. En plus, il est relativement peu encombrant et transportable. Un petit plus.

User Rating: Be the first one !

A propos de RomainDesBois

Avatar photo
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.