Accueil > Mangas / Animes > Avis Mangas / Animes > Sous le ciel de Tokyo, tome 1 – Notre avis

Sous le ciel de Tokyo, tome 1 – Notre avis

sous le ciel de tokyo fr vf scan manga delcourtAvec un tel nom, ce manga classé seinen met tout de suite la puce à l’oreille. Sous le ciel de Tokyo raconte l’histoire d’un pilote, Shirakawa, qui revient à Tokyo en 1943 après bien des batailles contre l’ennemi à ce moment-là américain. Il va continuer sa carrière militaire au centre d’essais proche de chez lui, ça sera l’occasion de revivre avec sa femme, une petite japonaise au caractère bien trempé qui n’en demeure pas moins très attentionnée. Tandis qu’il poursuit ses essais pour que le pays revienne au niveau technologique des USA, Shirakawa voit venir la défaite du Japon. Ce n’est pas une raison pour déprimer ou se reposer, il travaille dur tout en essayant de ne pas oublier sa vie personnelle. Ce qui est déjà un exploit héroïque.

Seiho Takizawa est un mangaka un peu particulier puisqu’il est designer industriel à la base. Spécialisé dans les avions de la seconde guerre mondiale, il livre ici un récit qui s’attarde sur les technologies aériennes de l’époque, n’hésitant à rentrer dans les détails de la conception des moteurs ! Si cet aspect ne sera pas forcément du goût de tous, force est de constater que l’ensemble donne une narration cohérente, avec un aspect encyclopédique non négligeable. Peut-être qu’on aurait préféré s’attarder sur la relation du couple, mais l’essentiel est là, on avance dans l’histoire en s’attachant à la simplicité des personnages, finalement très réalistes. C’est d’ailleurs ce quotidien qui est aussi parfaitement bien rendu dans le manga. Le héros, qui n’en est pas un, traversera nombre de quartiers de la capitale japonaise, ira même jusqu’à Hokkaido, avec comme seul but de faire avancer son pays malgré une défaite déjà pressentie.

L’ambiance qu’on aurait pu imaginer lourde, attristante, limite glauque, est précisément travaillée pour être légère. Les situations prêtent plus à sourire qu’à pleurer, et cela même si on sait ce qui va suivre. C’est aussi grâce à son dessin, précis, surtout sur les avions, que le mangaka arrive à nous plonger dans cette tranche de vie sans jamais nous en dégoûter. Un beau travail, digne d’un grand auteur qui n’est pas loin de livrer une œuvre proche d’un « Tombeau des lucioles », mais il lui reste encore de l’expérience à acquérir pour ça. En attendant, je vous conseille Sous le ciel de Tokyo si vous aimez la légèreté d’une tranche de vie dans un contexte des plus durs.

Lire un extrait gratuit de Sous le ciel de Tokyo

Avec un tel nom, ce manga classé seinen met tout de suite la puce à l’oreille. Sous le ciel de Tokyo raconte l’histoire d’un pilote, Shirakawa, qui revient à Tokyo en 1943 après bien des batailles contre l’ennemi à ce moment-là américain. Il va continuer sa carrière militaire au centre d’essais proche de chez lui, ça sera l’occasion de revivre avec sa femme, une petite japonaise au caractère bien trempé qui n’en demeure pas moins très attentionnée. Tandis qu’il poursuit ses essais pour que le pays revienne au niveau technologique des USA, Shirakawa voit venir la défaite du Japon. Ce…

Ce qu'il faut en retenir

Sous le ciel de Tokyo aurait pu verser dans le drame à faire chialer, mais finalement on est sur une histoire simple d’un joli couple tokyoïte où la fascination pour l’aviation de l’auteur prend peut-être un peu trop de place. N’en reste pas moins une légèreté agréable pour un beau récit tout sauf dramatique.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis

Créateur du site et rédacteur, j’adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l’enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

A lire aussi :

Re : Zero – Re : Life in a different world from zero – Deuxième Arc : Une semaine au manoir – Tome 2, notre avis

Je suis amoureux de Rem et Ram, je l’avoue ! Les deux soubrettes au visage impassible …

DanMachi : La légende des familias, tome 2 – Notre avis

Bell, le jeune héros plus que prometteur, et se déesse Hestia, sont à la feria …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *