Accueil > Jeux Vidéo > Need for Speed – Hot Pursuit Remastered – Switch – Notre avis
Need-for-Speed-Hot-Pursuit-Remastered-Electronic-Arts-Criterion-Stellar-entertainment-Logo

Need for Speed – Hot Pursuit Remastered – Switch – Notre avis

Need-for-Speed-Hot-Pursuit-Remastered-Electronic-Arts-Criterion-Stellar-entertainment-Screenshot01

Need for Speed Hot Pursuit Remastered est, comme son nom l’indique, un remaster du jeu éponyme sorti en 2010 sur Xbox 360, Playstation 3 et PC. A l’époque, il avait été reconnu comme l’un des tous meilleurs jeux de la saga. Et vu ce qui a été produit après, je pense qu’il a conservé son titre. Mais qu’en est-il aujourd’hui, près de 10 ans après ? Le plaisir est-il toujours au rendez-vous ?

Pas de révolution

Need-for-Speed-Hot-Pursuit-Remastered-Electronic-Arts-Criterion-Stellar-entertainment-Screenshot02

Qui dit remaster, dit que le jeu n’a que peu été modifié par rapport à sa sortie en 2010. On retrouve le même concept et les mêmes menus mais le tout modernisé pour s’adapter à ce qu’on attend d’un jeu en 2020. Il ne faudra pas s’attendre donc à une grande révolution pour ceux qui avaient déjà écumé les routes de Seacrest County il y a 10 ans. Si vous connaissez déjà le jeu vous pouvez directement passer au chapitre suivant. On retrouve donc, au sein d’un mode carrière classique, deux grandes catégories d’épreuves dans lesquelles on pourra incarner un policier ou un fou du volant. Dans chaque catégories, on retrouve plusieurs types de courses. Coté fuyard, on aura les Courses basiques où il sera juste question de battre ses adversaires, les Poursuites Infernales qui correspondent à des courses mais où les flics interviendront, les Contres-la-Montre où comme leur nom l’indique il faudra rejoindre la ligne d’arrivée dans un temps limité, les Traques qui correspondent à des contres-la-montre mais en rajoutant la police, les Duels où il sera question de n’affronter qu’un seul adversaire et enfin les Aperçus qui sont des contres-la-montre mais avec des véhicules que l’on ne pourra débloquer que plus tard.

Need-for-Speed-Hot-Pursuit-Remastered-Electronic-Arts-Criterion-Stellar-entertainment-Screenshot03

Coté police, on retrouve les Poursuites Infernales où il faudra arrêter les pilotes d’une course avant que ceux-ci ne passent la ligne d’arrivée, les Interceptions où il faudra arrêter juste un pilote mais dans un temps limité, les Interventions Rapides qui sont des contres-la-montre coté police et des Aperçus qui fonctionnent comme du coté des pilotes mais avec des voitures de police. Afin de réussir dans chaque épreuve, le joueur disposera d’équipement définit à chaque course. Les flics et les pilotes disposent tous d’équipements mais ceux-ci sont en partie différents. Les équipements permettent généralement de ralentir ou d’endommager les autres véhicules dans le but de les mettre hors d’état de nuire.

Need-for-Speed-Hot-Pursuit-Remastered-Electronic-Arts-Criterion-Stellar-entertainment-Screenshot04

Chaque épreuve permet de gagner des primes en fonction du résultat obtenu. Par exemple dans une épreuve Poursuite Infernale coté police, c’est le nombre de pilotes arrêtés qui déterminera la prime alors que coté pilote, c’est la position sur la ligne d’arrivée. Les primes, sous forme de points, correspondent, en gros, à l’expérience du joueur. Elles permettent de gagner des niveaux et de débloquer de nouveaux véhicules ou de nouvelles épreuves. Le joueur possède un niveau d’expérience dans les deux catégories et il n’est pas nécessaire de monter l’une pour avancer dans l’autres, les épreuves sont totalement séparées. Il est donc tout à fait possible de se concentrer d’abord sur les épreuves de police pour ensuite faire la partie pilote ou inversement. Ou bien de faire monter les deux en parallèle. C’est au choix.

Need-for-Speed-Hot-Pursuit-Remastered-Electronic-Arts-Criterion-Stellar-entertainment-Screenshot05

Le jeu propose également, comme à l’époque des modes en ligne sous deux formes. La première est la « Poursuite Infernale en ligne » qui propose en fait plusieurs modes de jeu qui ressemblent aux modes solo mais où chaque participant est contrôlé par un joueur. On retrouve la Poursuite Infernale où les joueurs s’affrontent dans un course. Certains incarneront la police d’autres les pilotes. On retrouve également l’Interception qui oppose un pilote à un flic. La Course classique verra les joueurs s’affronter sans flics et sans équipement. Et les modes originaux ajoutés dans les DLC, Ennemi Public n°1 qui se déroule dans le monde ouvert où un des pilotes est désigné comme ennemi public et il doit échapper à la police pendant que les autres pilotes tentent de ralentir les voitures de flic, et Bras de Fer qui verra s’opposer des pilotes dans un chaos complet où tous les coups sont permis pour gagner la course. Les objectifs de chacun varieront en fonction du coté choisi. Les primes gagnées lors de ces parties s’ajoutent également aux primes gagnées lors de la carrière. Notez cependant qu’il faudra un abonnement Nintendo Switch Online pour pouvoir participer à ces épreuves.

Le deuxième type de contenu en ligne est le Speedwall. Un tableau comparatif des temps effectués pour accomplir une épreuve du mode carrière. Le Speedwall ne fonctionne qu’avec les amis. Il n’y a donc pas de comparatif au niveau mondial pour être le meilleur. Juste des confrontations amicales. En revanche, le Speedwall fonctionne aussi bien avec les amis sur la Switch qu’avec les amis sur le compte EA. Cela permet de se comparer avec des amis même s’ils jouent sur un autre support.

Need-for-Speed-Hot-Pursuit-Remastered-Electronic-Arts-Criterion-Stellar-entertainment-Screenshot06

Qui dit jeu de course, dit voitures obligatoirement. Le jeu en compte pratiquement 80 étant donné qu’il inclut tous les DLC sortis à l’époque. Presque toutes les voitures sont disponible des deux cotés de la loi, les versions police étant légèrement plus performantes que les versions civiles. Il n’est en revanche pas possible de modifier les caractéristiques ou l’apparence de la voiture (en dehors de la peinture coté pilote) comme c’est la cas dans d’autres jeux de course aujourd’hui ou même d’autres Need For Speed depuis. Les voitures sont rangées dans des catégories et chaque épreuve demandera soit de choisir une voiture dans une catégorie soit imposera un véhicule ou une liste de véhicules disponibles. A noter également que le jeu étant sorti il y a 10, il ne faut pas espérer trouver de modèle de véhicule plus récent.

Coté bande son, on retrouve les chansons et artistes de l’époque et les bruitages originaux. Mais tout était déjà bon à l’époque alors pourquoi s’en plaindre ?

Mais quelques nouveautés

Need-for-Speed-Hot-Pursuit-Remastered-Electronic-Arts-Criterion-Stellar-entertainment-Screenshot07

Jusque là rien de bien nouveau. Mais, bien que l’éditeur Electronic Arts se soit contenté d’un simple remaster, il y a tout de même quelques nouveautés bienvenues. On pourra noté la compatibilité cross-plateforme que j’ai déjà évoqué plus haut pour le Speedwall mais qui est également disponible pour le mode Poursuite Infernale en ligne. D’autres nouveautés sont également présentes comme un mode photo ou une galerie améliorées ou un garage permettant de voir les véhicules débloqués mais elles passent relativement inaperçu ou apporte un confort de jeu sans sauter directement aux yeux.

Ensuite coté visuel, le jeu a subit une petite cure de jouvence qui améliore les véhicules et certains effets et ça se voit. En revanche, il ne faudra pas trop s’attarder sur les décors, le jeu accusant à ce niveau là le poids des années même si les développeurs ont rajouté des éléments destructibles bienvenus. Sur Switch, le jeu tourne plutôt bien mais souffrira tout de même de quelques ralentissement en mode docké avec un affichage configuré à 1080p. Il vaut peut être mieux parfois configurer la sortie en 720p et laisser faire l’upscaler de son téléviseur pour éviter de perdre en fluidité. Et forcément le rendu sera forcément moins impressionnant que sur Xbox One, PS4 ou PC, puissance oblige.

Ce qu'il faut en retenir

Note

Need for Speed Hot Pursuit était un très bon jeu à l'époque de sa sortie et malgré les 10 ans passés, cette version remasterisée est toujours aussi agréable à parcourir et ce malgré quelques mécaniques un peu datées. Les modèles et effets améliorés le rendent un peu plus joli à regarder à condition de ne pas trop s'attarder sur les décors. Et pour les amateurs de multijoueur, le cross-play est vraiment une bénédiction. Et quel bonheur de pouvoir y jouer partout en mode portable. Malheureusement, le jeu souffre de quelques ralentissement une fois la console dockée.

User Rating: Be the first one !

A propos de RomainDesBois

Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.