Accueil > Mangas / Animes > Avis Mangas / Animes > ReLIFE, tomes 1 à 4 – Voudriez-vous redevenir lycéen ?

relife-kioon-manga-avis-review-critique-1

ReLIFE, tomes 1 à 4 – Voudriez-vous redevenir lycéen ?

Un manga en couleur c’est assez rare mais c’est bien le cas de ReLIFE, un manga qui arrive tout droit d’un site internet où son auteure, Yayoi Sou, a fait ses débuts. Elle y raconte donc l’histoire de Arata Kaizaki, un jeune homme de 27 ans qui a beaucoup de mal à trouver un emploi. Alors qu’il avait des rêves simples plein la tête, comme trouver un bon emploi et fonder une famille, il a malheureusement démissionné après avoir redoublé quelques années, ce qui lui rend la tâche bien plus difficile pour se fixer. Il en est à mentir à ses amis pour leur faire croire que lui aussi s’insère parfaitement bien dans le moule d’une vie de salary man japonais tout ce qu’il y a de plus standardisé. Mais voilà que débarque un certain Ryo Yaoke qui va lui proposer de prendre une pilule pour rajeunir et refaire une année de lycée.

 

relife-kioon-manga-avis-review-critique-1

 

Notre héros va donc se retrouver en dernière année de lycée, avec la tête d’un jeune de 17 ans. Vont alors se déclencher tout un tas de petites aventures très amusantes. Ça commence par les différences entre son époque et maintenant, le pauvre est perdu sans arrêt, se ridiculise en permanence tandis qu’il « apprend la vie » aux plus jeunes. Assez rapidement, la mangaka nous fait comprendre qu’il n’est pas entouré d’idiots mais bien au contraire, dans un lycée d’élite, donc il va devoir s’accrocher plus que prévu. L’humour est omniprésent, le chara-design est d’ailleurs sans arrêt en SD pour bien mettre en avant le côté kawaii des personnages. Le pauvre Kaizaki se démène pour passer ses examens, mais va finalement s’intéresser plus qu’il l’aurait voulu à la vie de ses nouveaux ami(e)s.

Les thèmes abordés sont variés comme l’acceptation des autres, les rivalités stupides entre camarades etc. Celui qui ressort le plus est l’acceptation sociale. Partant d’un héros qui essaye de se placer dans un cercle social auquel il n’appartient pas, on le retrouve à essayer d’intégrer d’autres personnes dans des cercles sociaux à l’opposé de leur caractère. Yayoi Sou veut mettre en avant à la fois l’importance de s’intégrer mais aussi celle de rester soi-même. C’est assez réussi dans l’ensemble, le héros devenant au fil des quatre premiers tomes un ami fidèle sur qui on peut compter pour créer des liens entre les camarades de classe. Les péripéties des uns et des autres restent centré sur la vie lycéenne, mais on se surprend à préférer tel ou tel personnage voire même à s’identifier. Quel cela soit pour son côté ludique, puisque finalement on apprend comment vivre au lycée (japonais) avec notre héros, ou pour ses histoires amusantes, ReLIFE est une réussite.

Le design quant à lui est assez bien vu, l’ensemble reste honnête sans faire d’étincelles. Les visages sont expressifs, mais surtout en mode SD trop mignon finalement. Les pages en couleurs donnent plus de vie au lycée mais bizarrement cela rend le manga moins agréable à lire, la faute à des bulles de dialogues de toutes les couleurs peut-être. La mangaka maîtrise quand même son crayon, parfois un peu trop raide dans les traits, elle a tendance à rendre trop froid certains personnages pour éviter de tomber dans le shôjo.

Dans l’ensemble ReLIFE est un bon manga, ces quatre premiers tomes sont riches en aventures lycéennes et se lisent avec grand plaisir. Les thèmes intéressants et les personnages accrocheurs en font un manga à conseiller à tous ceux qui aiment l’humour, adulte ou pas encore.

 

Un manga en couleur c’est assez rare mais c’est bien le cas de ReLIFE, un manga qui arrive tout droit d’un site internet où son auteure, Yayoi Sou, a fait ses débuts. Elle y raconte donc l’histoire de Arata Kaizaki, un jeune homme de 27 ans qui a beaucoup de mal à trouver un emploi. Alors qu’il avait des rêves simples plein la tête, comme trouver un bon emploi et fonder une famille, il a malheureusement démissionné après avoir redoublé quelques années, ce qui lui rend la tâche bien plus difficile pour se fixer. Il en est à mentir à…

Ce qu’il faut en retenir

ReLIFE nous renvoi dans un lycée japonais, histoire de mieux mettre en avant les incohérences du système. Drôle, avec une narration simple et constante, le manga de Yayoi Sou a de quoi plaire pour les adultes comme pour les jeunes. Le tout en couleur lui dessert presque, mais on aime bien le SD très présent.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Lis si t'es geek

gambling school manga fr vf critique soleil scan

Gambling School, avis sur les deux premiers tomes

Quand j’ai vu la couverture du premier tome de Gambling School, j’ai tout de suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *