Impression

maxpayne3-1

M

ax Payne 3 est enfin arrivé après bien des déboires dans son développement. Retardé maintes fois, repris du début puis remis en cause par Take 2… Il aura fallu attendre ce mois de mai 2012 pour enfin profiter de la suite des aventures glauques et sordides de notre ange déchu préféré.

A la base le scénario de Max Payne nous emmenait dans un New York très sombre, plongé dans la drogue et l’alcool le personnage devait retrouver coûte que coûte les meurtriers de sa femme et son gosse. Et puis il décide de partir loin, faire le métier de beaucoup d’ex flics : agent de sécurité pour un riche. Parfait se dit-il, naïf comme il est notre Maxou. Bien vite il retombe dans des fusillades dignes des films de John Woo entremêlées d’une histoire empruntée à Die Hard.

Notre personnage se prend très facilement en pad, vous visez, tirez et pouvez déclencher le bullet time, ce qui permettra de viser correctement les ennemis tout en donnant un effet bien pompeux au jeu. Ça on connaissait déjà, rien de nouveau, par contre les développeurs ont quand même rajouter des effets comme par exemple le dernier souffle, qui consiste à avoir un ralenti automatique lorsqu’on se prend une balle fatale alors qu’il nous reste un soin en inventaire. Résultat, on peut tuer notre ennemi d’un coup, super fort ! Cela dit, le gros point noir est que si cela arrive quand vous êtes à court de balles, vous êtes sûr d’y passer, beaucoup moins fort d’un coup…

maxpayne3-2Autre nouveauté, les couvertures, bien connues depuis Gears of War, on peut faire pareil et éviter de se prendre toutes les bastos dans le buffet. Attention cela dit car Max Payne 3 n’en reste pas moins un jeu à la difficulté plus élevé que les autres productions du moment, à l’image de tout ce qui sort de chez Rockstar d’ailleurs. Il est fréquent de faire et refaire la même scène pour arriver à ses fins, mais rassurez-vous, une petite aide sera présente tout de même.

Si le second épisode avait marqué les esprits avec le moteur physique novateur à son époque, celui-ci nous met une grosse claque avec sa mise en scène grandiose. Très doué dans ce domaine, les développeurs ont encore amélioré ce qu’on a pu adoré dans GTA IV ou Red Dead Redemption en ajoutant des plans de caméra tout droit sortis des derniers films d’actions à la mode. C’est non seulement très réussi, mais l’absence total de temps de chargement et le scénario vraiment haletant du titre rend complètement hommage au genre. D’ailleurs si on devait en faire un film, il n’y aurait vraiment pas grand chose à faire.

maxpayne3-3Bourré d’action c’est super, si en plus c’est joli à voir bouger. Et c’est le cas dans cette production avec des motions captures réellement réussies, des scripts savamment placés rendant l’action omniprésente sans pour autant nous rendre passif. La bande son est quand à elle superbe, comme les voix, toujours au top de ce qui peut se faire de mieux dans le genre ! Bref un titre Rockstar comme on les aime.

Dernière nouveauté pour ce Maxou, le multijoueurs : créer une bande, jouez avec eux pour avoir plus de bonus, mais si vous voulez la jouer solo très bien. Le pari d’intégrer le bullet time dans un mode multi a été relevé, en fait ça sera uniquement les joueurs dans la ligne de mire de celui qui le déclenche qui seront concernés. L’évolution ainsi que les modes de jeux sont bien funs, vraiment réussi pour ne pas le ranger tout de suite après la fin.

 



A propos de l'auteur

Loglis
Loglis
Webmaster, fan de jeux vidéo et éventuellement de ciné ;)