Accueil > Jeux Vidéo > Metal Gear Solid HD Collection

Metal Gear Solid HD Collection

Est-ce que j’ai encore besoin de le présenter ? Peut-être à la nouvelle génération de joueurs qui ne connaît pas ce monument qu’est Metal Gear Solid (oui oui monument !). J’ai commencé les jeux très jeune mais le héros qui me marquera le plus sera Solid Snake. Une classe inimitable, une voix (en VO s’il vous plaît hein…) reconnaissable entre toutes, un humour juste ce qu’il faut… Bref, il est dans mon top trois des héros de jeux les plus charismatiques de tous les temps et Metal Gear Solid fait partie de ces jeux non exempt de défauts mais qui ont su marquer et se faire leur propre identité tant les scénarios sont profonds et tant son créateur, Hideo Kojima, colle au cinéma dans la façon de monter, de faire ses jeux. Et cette musique… Une musique digne des grosses productions hollywoodiennes et qui est indissociable des jeux vidéo. Je vais arrêter le « kikitoudur » style et vous parler aujourd’hui de Metal Gear Solid HD Collection qui réuni MSG 2 : Sons of Liberty, MGS 3 : Snake Eater et MGS Peace Walker. Les liftings HD sont à la mode et certains râlent et crient au scandale, faire du neuf avec du vieux, gnia gnia gnia… Et bien moi je suis bien contente des liftings HD. Surtout quand ils sont bien faits et qu’ils permettent de faire découvrir ces jeux cultes à ceux qui ne connaissent pas et faire remonter plein de souvenirs à ceux qui ont passé de longues heures de plaisir dessus.

Quand j’ai reçu mon MGS HD, la première réaction de mon cher et tendre a été : « Toi tu adores ces jeux ? Étonnant, c’est de l’infiltration et vu comme t’es bourrine quand tu joues… » Merci bien. Faut dire qu’en ce moment je joue à Skyrim et que je suis une guerrière qui ne fait vraiment pas dans la dentelle. Mais j’allais lui prouver le contraire en lançant Sons of Liberty. Mon intro préférée. La classe ultime de Snake (merci de ne pas me parler de Raiden, je ne l’aime pas du tout lui, un calvaire de jouer avec un perso aussi peu charismatique et agaçant au possible). Et Snake est totalement HD compatible. C’est beau, c’est du bonheur de retrouver ces épisodes. Alors c’est sûr que niveau gameplay, on est dans MGS hein… Pour ceux qui y ont joué, c’est plus ou moins pareil, gameplay à l’ancienne. Pour ceux qui découvrent, il vous faudra un petit temps d’adaptation. Sachant que le gameplay est le même pour les trois épisodes.

Concernant la durée de vie, vous avez quand même de quoi faire, surtout si vous jouez en mode difficile vous en avez quand même pour un sacré moment. Entre les easter egg, les missions annexes et les deux premiers épisode de MGS sortis sur MSX.

Alors certes, on va dire que Konami a fait le strict minimum pour cette collection HD mais avec des scénarios pareils, des graphismes qui n’ont pas à avoir honte, loin de la (j’ai vu des jeux récents bien plus moche), une mise en scène terrible, pour les fans et ceux qui souhaitent découvrir MGS, foncez ! Non parce que ça serait vraiment dommage de passer à côté surtout que pour une collection HD, vous avez droit à trois jeux. Voir cinq si on compte les épisodes sur MSX. Oh et je ne vous ai pas parlé de la bande son ! Entre les voix qui colle parfaitement aux différents protagonistes et la musique de Harry Gregson-Williams (oui quand même) qui est juste grandiose (oui je m’emporte !), je suis (je l’étais déjà) complètement conquise ! De plus, je joue dans des conditions optimum avec une installation son et image plutôt sympa, j’avais l’impression d’être dans le jeu ! Moi je vous conseille vivement cette collection HD pour découvrir ou redécouvrir une des meilleures saga du jeu vidéo. Voir une légende. Voilà, ça c’est dit.

En gros, ce qu'il faut retenir

Note

Coup de coeur rétro

User Rating: Be the first one !

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.