Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – Le Neuvième Jour – Notre avis
le-neuvieme-jour-cyrille-audebert-roman-policier-thriller-fantastique-avis-review-2

Roman – Le Neuvième Jour – Notre avis

Et c’est le retour de notre équipe de choc déjà présente dans les deux premier tomes de cette trilogie Alors pour les quatre du fond qui ne suivent pas et qui n’ont pas lu L’Evangile selon Jacques Lucas et Temps de Chien, on sort ! Non parce que j’ai beau faire mon maximum pour ne rien dévoiler des intrigues, je vais quand même parler du troisième tome donc bon… Oui je sais, on pourrait presque les lires séparément y parait mais moi non. Même si les enquêtes sont toutes différentes, je trouve ça quand même beaucoup plus sympa dans l’ordre, ne serait-ce que pour les liens entres les protagonistes. Donc on prend son café, ses cookies et on change de salle, merci ! Pour les autres, est-ce que ce policier / thriller de Cyrille Audebert est à la hauteur des deux autres ?

« Margot avait regardé la créature s’éloigner. Et elle en tremblait encore.
Dans un premier temps, si la jeune femme avait dû la décrire, le mot « difformité » se serait imposé à son esprit. Mais elle l’avait vue se mouvoir dans cette pièce, et ensuite franchir les remparts… Non, son corps tordu ne lui était pas un handicap : la créature se déplaçait même avec une aisance diabolique. Désormais, devant la puissance qui se dégageait du moindre de ses gestes, Margot refusait de ne voir en elle qu’un simple être humain… » Les prairies Saint-Martin et l’usine désaffectée qui bordent le Cimetière du Nord abritent-elles réellement un fantôme ? Le nouveau collègue des détectives Jacques Lucas et David Huxley est-il un sorcier vaudou ? Les saintes ont-elles vraiment le pouvoir de rendre la parole aux muets et de guérir tous les maux ? Pour l’avènement du printemps, Margot Baudor se pose beaucoup de questions, mais principalement celle-ci : « La météo, curieusement estivale de ce mois de mars, ne serait-elle pas responsable de la vague de meurtres abominables qui s’étend sur la ville ?…

Cyrille Audebert a le chic pour nous sortir des personnages haut en couleur, parfois loufoques et on adore. Enfin on, moi déjà pour commencer. Vous concernant, c’est à vous de vous faire un avis. On retrouve la belle Margot Baudor, d’une efficacité toujours aussi redoutable, son amour Octave et bien sûr David et Jacques Lucas. Mais ces deux-là vont débarquer avec une sorte de sorcier medium québécois et là, c’est que du bonheur ! Là où chacun va partir pour son enquête, ils se rendront vite compte que tout est lié et le mobile devient rapidement évident. Car ce sont trois enquêtes qui débutent quand même.. Mais encore une fois, le déroulé de l’investigation va nous emmener hors des sentiers battus. Et ce Fantôme, est-il réel ? Ces meurtres le sont bien en tout cas.

Comme souvent, ça commence sans qu’on y pige un broc mais l’auteur a ce truc infaillible qui fait que l’on reste, que l’on tourne les pages sans s’en rendre compte. On est pris d’un coup dans l’histoire, dès le début. Pas de temps mort, que des claques dans la tronche. Et là où je salut Cyrille, c’est d’avoir une enquête avec des crimes horribles mais de garder sa touche avec ses dialogues souvent drôles, ces personnages loufoque (non mais ce québécois est tout simplement exceptionnel) et cette touche de fantastique qui se mêle si bien à la réalité.

C’est un vrai plaisir de retrouver la team Margot, Octave, David et bien sûr Jacques ! Encore une fois, on est pris au milieu d’une enquête policière où on ne sait pas ce qu’il va se passer. où l’on va frémir, sourire, rire, être touchée. Alors j’ai bien conscience que ma chronique est un peu comme le début du livre : mais on est où et qu’est-ce qu’elle raconte. Encore une fois, j’ai horreur de dévoiler trop d’un livre. Surtout quand on est dans un policier / thriller / fantastique. où serait le plaisir de la lecture ?

Mais si vous aimez le style thriller avec une touche de fantastique, les enquêtes policières bien menées, être embarquer sur de fausse piste, les pages-turner… Bref, foncez. Puis si vous êtes là c’est que quelque part, vous avez peut être déjà lu les tomes précédents donc aller y les yeux fermés. Mais ouvrez les pour votre lecture, c’est quand même plus simple.

Encore une fois, je ne suis pas déçue par la plume de Cyrille : simple, efficace, fluide, rythmé… On passe un excellement moment avec une team de choc qu’on a adoré dès l’Evangile selon Jacques Lucas. Et on en voudrait encore plein des moments avec eux ! Ils sont uniques dans leur style, leur parlé… Et on a toujours un personnage complètement barré, notre fameux québécois pour ce coup-ci, et c’est juste du bonheur. Malgré un sujet plutôt rude, on referme ce livre un sourire aux lèvres avec la satisfaction d’avoir passé un très bon moment de lecture.

le-neuvieme-jour-cyrille-audebert-roman-policier-thriller-fantastique-avis-review-1

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.