Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Golden Kamui, tome 5 – Notre avis

golden-kamui-tome-5-kioon-editions-manga-avis-review-1

Golden Kamui, tome 5 – Notre avis

L’aventure ne quitte décidément jamais les héros de Golden Kamui ! Dans ce cinquième tome, on suit notre trio improbable en pleine mer glaciale d’Hokkaido où ils vont faire la rencontre d’une orque, d’un serial killer et de latrines en porcelaine… Bref, encore et toujours, Golden Kamui est écrit de main de maître, magnifiquement dessiné et toujours très riche en anecdotes aïnou. Il n’y a qu’à voir à la fin du manga le nombre d’ouvrages que l’auteur, Satoru Noda, consulte pour faire de son œuvre une véritable encyclopédie, plus de 20 !

Ce tome termine la partie avec le serial killer mais enchaîne tout de suite sur le matagi qui a pourchassé le loup blanc, Tanigaki. On va en apprendre plus sur lui et le suivre quelques chapitres pour finir sur le lancement d’une nouvelle épopée pour nos héros, j’ai déjà hâte de lire la suite ! La narration de Satoru Noda est toujours parfaite, on ne traîne pas même si les scènes de détente autour d’un bon repas (original, toujours) sont très présentes. La force de son histoire est d’être parvenue à créer plusieurs groupes de personnages qui ont tous le même but mais des manières très différentes d’y parvenir. Résultats, ils se croisent de temps en temps, cela crée de nouveaux liens pas franchement amicaux et ainsi de suite. Golden Kamui est donc très étoffé dans son scénario principal, ses personnages et leurs relations, mais aussi et toujours dans la découverte du peuple aïnou, de leurs croyances, ainsi que de l’île d’Hokkaido tout simplement. Une très bonne idée du mangaka est d’avoir intégré des légendes plus ou moins connues directement dans le manga.

Golden Kamui est devenu un incontournable pour moi grâce aussi à son humour, les personnages sont drôles et arbore des têtes pas possibles lorsqu’ils mangent ou sont dépités. Le style de dessins se veut assez réaliste, avec des décors malheureusement pas toujours faits à la main, mais une ambiance adulte. Le chara-design mélange le réalisme avec le pur style manga, donnant lieu à des personnages aux traits majoritairement simples mais toujours avec une ou deux caractéristiques hors normes. Au bout du compte Satoru Noda s’attarde beaucoup sur les habits, les outils ou les animaux, comme pour étayer son propos sur l’île la plus glaciale du Japon. Encore et toujours un manga captivant, beau, adulte. Incroyable.

 

golden-kamui-tome-5-kioon-editions-manga-avis-review-1

L’aventure ne quitte décidément jamais les héros de Golden Kamui ! Dans ce cinquième tome, on suit notre trio improbable en pleine mer glaciale d’Hokkaido où ils vont faire la rencontre d’une orque, d’un serial killer et de latrines en porcelaine... Bref, encore et toujours, Golden Kamui est écrit de main de maître, magnifiquement dessiné et toujours très riche en anecdotes aïnou. Il n’y a qu’à voir à la fin du manga le nombre d’ouvrages que l’auteur, Satoru Noda, consulte pour faire de son œuvre une véritable encyclopédie, plus de 20 ! Ce tome termine la partie avec le serial killer mais…

Ce qu’il faut en retenir

Golden Kamui n’est pas un manga comme les autres. Sa narration, ses personnages, son chara-design, tout est pensé pour nous donner à la fois du plaisir et des informations. Un tome 5 bourré d’action, de rebondissements et de quêtes à ne pas rater.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.