Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Comics – Furious notre avis

Furious-Glenat-Comics

Comics – Furious notre avis

Une nouvelle histoire de super héros. Classique me direz-vous ? Et bien non. L’angle proposé est plutôt original. A l’instar des Kick Ass avec leur héros bras cassé, Furious nous montre la dure gestion de la popularité d’une super héroïne qui a un problème de gestion de la colère. Le comics est disponible depuis le 09 juin et se présente sous un format cartonné dur avec une couverture très stylisé et un papier toujours aussi agréable au toucher.

 

Première super-héroïne de la création, Furious décide de purger ses péchés passés en exerçant une justice expéditive à la force rageuse de ses points. Elle fait face à un paradoxe : bien qu’elle essaie désespérément de faire le bien, ses méthodes musclées ne passent pas auprès du grand public qui a du mal à admettre que ses motivations sont pures. Pour tout dire, la quête de sensationnel de notre héroïne couplée au feu des médias nuit quelque peu à la crédibilité de sa rédemption, sans parler de son identité secrète… Et les autorités commencent à en avoir un peu marre de ses actes incontrôlés.

 

Vous l’aurez compris, Furious, ou la Furie en français n’est pas une héroïne ordinaire. Le vol, la super force mais c’est tout ce qu’il y a de classique en elle. D’ailleurs, son nom n’est pas la Furie mais la Vigie. Ou du moins c’est le nom qu’elle veut se donner. Cependant le public lui a donné le nom de Furie parce qu’elle ne peut se contrôler devant les atrocités que certains commettent. Tout ceci la met hors d’elle et elle a tendance à se montrer plutôt violente. Et honnêtement, je pense que je réagirai pareil dans la même situation. Mais même si ses intentions sont louables tout ce que le public, les médias et les autorités retiennent ce sont ses accès de colère. Encore une fois et comme la plupart des œuvres dont je vous parle, celle-ci est à réservé à un public averti, la violence visuelle étant très présente et certains thèmes abordés parfois difficiles.

 

Niveau dessin, la technique n’est pas ultra impressionnante mais la patte esthétique est indéniable. Le tout en est très agréable à regarder. L’histoire est vraiment agréable et assez originale pour ne pas tomber dans le classicisme. En revanche, certain enchainement de cases sont parfois déroutant surtout quand certaines s’étalent sur les deux pages. Mais rien qui ne gâche vraiment la lecture. Le seul petit truc qui me gène finalement c’est qu’il semble que ce Furious soit un one shot et non le premier tome d’une série alors que l’histoire s’arrête un peu en plan à la fin. Espérons qu’une suite sera proposée même si, pour le moment, rien ne l’indique.

Une nouvelle histoire de super héros. Classique me direz-vous ? Et bien non. L'angle proposé est plutôt original. A l'instar des Kick Ass avec leur héros bras cassé, Furious nous montre la dure gestion de la popularité d'une super héroïne qui a un problème de gestion de la colère. Le comics est disponible depuis le 09 juin et se présente sous un format cartonné dur avec une couverture très stylisé et un papier toujours aussi agréable au toucher.   Première super-héroïne de la création, Furious décide de purger ses péchés passés en exerçant une justice expéditive à la force rageuse de…

Une bonne pioche pour tout amateur d'histoires de super héros qui sortent de l'ordinaire. Un personnage attachant qui essaie de racheter son passé en faisant le bien mais qui va se faire rattraper par lui. Et le tout servi par un graphisme agréable.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.