Accueil > Ciné / Séries > Avis Ciné / Séries > Glass, notre avis

Glass-M-Night-Shyamalan-Film

Glass, notre avis

Pour ceux qui, comme moi, n’avaient pas trop suivi l’actualité de ce film, il s’agît de la conclusion de la trilogie commencée en 2000 avec Incassable et continuée en 2016 avec Split. Bon bah perso, j’ai découvert ce détail lors de la projection car si j’avais vu Incassable à l’époque, je n’avais pas vu Split ni fait le rapprochement même si, en y regardant de plus près, les affiches ont un design similaire. J’ai corrigé ça à postériori.

Je ne vous ferai pas l’affront de mettre le synopsis français que l’on peut trouver un peu partout sur le web, et qui est probablement le synopsis officiel, car il accumule les erreurs. J’ai pas bien compris le concept du synopsis du coup sachant que le synopsis américain sur IMDB est quant à lui correct (et beaucoup plus simple et court.)

L’histoire se situe quelques années après les événements narrés dans Split. Les années réelles séparant les sorties des différents films séparent également les événements dans l’histoire, « l’accident » de train a ainsi eu lieu 19 ans avant les événements du début de Glass. David Dunn (Bruce Willis) a vieilli mais il a aussi pleinement assumé son rôle de super-héros/justicier. Il est à la recherche de Kevin Crumb (James McAvoy), alias La Horde, La Bête, Patricia, Dennis, Hedwig, Barry, Jade, etc., qui accumule les corps d’adolescentes sur son sillage mais reste introuvable. Pendant ce temps Elijah Price (Samuel L. Jackson), alias Mr Glass, est toujours interné depuis la fin des événements d’Incassable.

On l’aura compris ce Glass se présente comme un film de super-héros mais pas comme on a l’habitude de les voir ces derniers temps. Shyamalan donne une vison très personnel de ce type de film. Et c’est très surprenant. L’histoire est étonnante à bien des égards. Et bien que l’on connaisse le don du réalisateur pour les plot-twist (retournement de situation totalement inattendu qui renversent notre vision de l’histoire) comme dans Le Village, par exemple, Shyamalan parvient encore à nous surprendre de la plus belle des manières. Et même en ayant vu Split après, il n’y rien qui permet d’anticiper l’histoire de ce troisième opus.

Le tout est porté par une brochette d’acteurs tous excellents. On retrouve un James McAvoy en pleine forme, encore plus impressionnant que dans Split, que ce soit au niveau acting ou physique (il a pris quelques kilos de muscles non ?), et une nouvelle venue dans la saga, Sarah Paulson (que l’on a pu voir dans American Horror Story) qui tient la dragée haute à ses collègues. Bien qu’ils soient un peu en retrait, Bruce Willis et Samuel L. Jackson font leur part. Même les second rôles sont bons. A noter, petit détail amusant, que le fils de David Dunn, Joseph, est joué par le même acteur dans Incassable et dans Glass mais forcément il est un poil plus vieux.

On peut aussi souligner la performance musicale de West Dylan Thorston qui apporte une ambiance pesante au film tout en reprenant les thèmes du premier et deuxième épisode. En même temps, c’est lui qui avait composé la musique de Split et il avait déjà repris le thème d’Incassable dans le film. Détail qui n’a strictement aucune importance, le générique de fin est particulièment classe.

Pour apprécier ce Glass je pense qu’il faut savoir ce que l’on va voir. Bien que le film traite de super-héros, il ne s’agît pas d’une super production hollywoodienne mais d’un film posé et psychologique avec un rythme lent. Personnellement, n’y allant avec aucun a priori, j’ai particulièrement apprécié ce film qui nous tient en haleine avec des rebondissements bien pensés qui interviennent dès le début du film. On passe son temps à se poser des questions, à douter des personnages, etc. On vit le film mais d’une façon différente des films de super-héros Marvel ou DC.

Pour ceux qui, comme moi, n'avaient pas trop suivi l'actualité de ce film, il s'agît de la conclusion de la trilogie commencée en 2000 avec Incassable et continuée en 2016 avec Split. Bon bah perso, j'ai découvert ce détail lors de la projection car si j'avais vu Incassable à l'époque, je n'avais pas vu Split ni fait le rapprochement même si, en y regardant de plus près, les affiches ont un design similaire. J'ai corrigé ça à postériori. Je ne vous ferai pas l'affront de mettre le synopsis français que l'on peut trouver un peu partout sur le web, et…

Ce qu'il faut en retenir

Ce Glass est un bon film, mais pas forcément un divertissement comme on pourrait en attendre d'un film de super-héros. On s'interroge, on se questionne, on questionne les personnages, et on se réjouit aussi devant les scènes d'action finalement assez éparses. M. Night Shyamalan surprend une nouvelle fois mais cette fois-ci c'est dans le bon sens. Un film à voir, mais pas forcément à revoir comme souvent avec ce réalisateur, à part peut-être pour détecter les détails qui trahissent les rebondissements mais qu'on ne voit pas parce qu'on est focalisé sur autre chose.

Note des geeks : 0.16 ( 85 votes)

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.