Accueil > Mangas / Animes > Avis Mangas / Animes > Manga – Awaken, tome 1 – Notre avis

awaken-avis-critique-volume-1

Manga – Awaken, tome 1 – Notre avis

awaken-tome-1-fr-vf-critique-manga-kioonTout commence dans une salle d’arcade japonaise où un jeune homme se transforme, à moitié seulement (important), en girafe ! Oui, vous avez bien lu, le gars se retrouve avec une tête de girafe et dévore carrément tous les humains qu’il trouve sur son passage, sympa la sortie entre potes. De là part le scénario de Awaken, un seinen de chez Ki-oon, qui place un lycéen nommé Kanata au centre de l’intrigue. Ce jeune garçon a la particularité de pouvoir voir très loin lorsqu’il se met un doigt dans l’oreille… Oui, là encore, vous avez bien lu.

Le mangaka Hitori Renda, à qui l’ont doit les dessins de King’s Game, essaye un peu maladroitement dans ce premier tome de nous raconter l’histoire d’un monde qui change, avec des jeunes qui peuvent être des éveillés (awaken en anglais donc). Ces rares élus sont des capacités hors normes, ce qui donne un avantage à la brigade privée embauchée pour enquêter sur les transformations qui commencent à se produire au Japon. Bien que la trame de base soit l’occasion de faire du gore tout en dépeignant un monde de lycéen qu’on ne connaît que trop bien au travers des mangas, la profondeur ne s’installe pas encore dans ce premier tome. On rencontre les personnages avec plaisir, ces derniers ayant parfois un caractère un peu trop caricatural, mais on espère voir tout cela se stabiliser dans la suite. Finalement le suspens arrive sur la fin du volume, la mise en scène ayant l’avantage de mettre en avant facilement les montées d’adrénalines liées à l’horreur des transformations.

awaken-fr-vf-manga-scan-trad-extrait

Awaken début bien mais sans plus, on espérait un scénario un peu plus haletant, pour le moment c’est un petit peu trop grandiloquent. Le dessin est certes maîtrisé, dans des décors détaillés mais pas trop, le chara-design reste sobre sauf pour les monstres et surtout les scènes de gores qui sont très soignées, souvent en double-page. Un manga qu’on ne pourra recommander qu’une fois l’histoire un peu plus avancée.

Tout commence dans une salle d'arcade japonaise où un jeune homme se transforme, à moitié seulement (important), en girafe ! Oui, vous avez bien lu, le gars se retrouve avec une tête de girafe et dévore carrément tous les humains qu'il trouve sur son passage, sympa la sortie entre potes. De là part le scénario de Awaken, un seinen de chez Ki-oon, qui place un lycéen nommé Kanata au centre de l'intrigue. Ce jeune garçon a la particularité de pouvoir voir très loin lorsqu'il se met un doigt dans l'oreille... Oui, là encore, vous avez bien lu. Le mangaka Hitori…

Ce qu'il faut en retenir

Sympa mais sans plus, Awaken démarre doucement avec quelques scènes gores pour les fans du genre, les autres seront un peu sur leur faim concernant le scénario. A mi-chemin entre le second degré et la remise en question, le mangaka n'a pas encore vraiment creuse son sujet, on attend de voir la suite.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.