Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > World of Warcraft – Legion – Notre avis démoniaque

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-logo

World of Warcraft – Legion – Notre avis démoniaque

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-screenshot01L’un des derniers survivants des MMO à abonnement sort sa 6ème extension centrée sur la Légion Ardente. Oui, ça ressemble un peu à la première extension Burning Crusade dans le fond (la Légion, tout ça) mais pas du tout dans la forme. Suite aux événements de Warlords of Draenor, Gul’dan, le démoniste orc (celui du passé), s’est échappé et a rejoint les Îles Brisées dans le présent (oui, c’est compliqué.) Grâce à l’aide de Kil’jaeden, il est parvenu à ouvrir la tombe de Sargeras, le titan déchu (sans mourir comme la fois précédente), et a permis à la Légion Ardente de déferler à nouveau sur Azeroth mais cette fois-ci en force plus importante. Pour que nos héros puissent combattre la Légion, il leur faudra avoir accès à un arsenal des plus puissants. C’est ainsi qu’est introduit l’élément central de cette extension, les armes prodigieuses.

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-screenshot03Les armes prodigieuses sont des armes de légende que notre héros pourra acquérir. Chaque arme est associée à une classe et à une spécialisation de classe. Un personnage pourra donc posséder autant d’arme prodigieuse que de spécialisations de classe et deux personnages de classes différentes posséderont des armes différentes. Les armes prodigieuses sont des armes très puissantes qu’il sera possible d’améliorer grâce à de la puissance prodigieuse qui sera obtenue en récompense de quêtes ou de donjons, etc. Cette puissance prodigieuse débloquera des traits de l’arme qui amélioreront de façon passive la puissance de notre personnage. Bien que l’on doive faire un choix concernant les traits à débloquer en premier, il sera possible, à force de persévérance, de débloquer tous les traits. Mais pour parler des armes prodigieuses, il faut également parler des domaines de classes, autre élément central de l’extension. Le domaine de classe fonctionnera un peu à la manière du fief de l’extension précédente à l’exception qu’il ne sera plus personnel mais partagé entre tous les personnages de la même classe. Il sera possible d’y mener des missions avec ses champion comme c’était le cas avec les sujets de fief, ou d’y recruter des troupes pour aider lors des missions, ou également d’y améliorer son arme prodigieuse. Ce sera uniquement dans le domaine de classe que l’on pourra débloquer les nouveaux traits de l’arme et aussi modifier son apparence. Car chaque arme prodigieuse possède plusieurs apparences qu’il faudra débloquer au fur et à mesure.

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-screenshot07Le domaine de classe donnera également accès à la campagne de classe qui commencera par l’acquisition d’une arme prodigieuse et nous enverra en mission pour des quêtes en rapport avec notre classe. La campagne de classe s’étale sur toute la progression en niveau du personnage. Une partie des opérations du domaine de classe, missions, recrutement, etc., nécessiteront des ressources de domaine, à l’image des ressources de fief de l’extension précédente. Ces ressources seront obtenues en récompenses de quêtes ou d’expéditions, dont nous parleront plus en détail plus bas. Egalement, pour accompagner l’arrivée des armes prodigieuses, les différentes classes ont été remaniées pour mieux correspondre à leur lore (leur positionnement dans le monde et l’histoire de l’univers de WoW.) Pour certaines, ces remaniements ont été superficiels et pour d’autres ils ont changé en profondeur le gameplay de la classe. Par exemple, le Paladin soigneur, qui est un guerrier-soigneur en armure lourde, a été remanié afin qu’il doive se placer en première ligne pour mieux faire son travail. Cela passe par une compétence passive qui augmente la puissance de ses sorts de soins en fonction de la distance avec sa cible. Plus il est près, plus ses sorts seront efficaces.

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-screenshot02D’ailleurs, une nouvelle classe est disponible. Le Chasseur de démons. Élèves d’Illidan le Traître, ces chasseurs utilisent des pouvoirs démoniaques pour affronter les forces de la Légion. Leur devise pourrait être de combattre le feu par le feu. Pour cette classe seules deux races sont accessibles. Les Elfes de la nuit coté Alliance et les Elfes de sang coté Horde. Cette classe est une classe de corps à corps et possède deux spécialisations. La première, dévastation, sera destinée à faire des dégâts via l’utilisation de pouvoir démoniaques. La deuxième, vengeance, sera une spécialisation de tank qui améliorera sa survie en se soignant, en absorbant des fragments d’âmes arrachées aux ennemis. Cette classe est la plus mobile du jeu grâce à des compétences passives qui lui permettent d’effectuer un double-saut ou de déployer ses ailes en vol pour planer. A l’instar de la classe du Chevalier de la mort, il ne sera pas nécessaire de la monter du niveau 1 jusqu’au niveau 100 pour profiter de l’extension. Après la campagne d’introduction permettant de se familiariser avec la classe, le héros est déjà au niveau 100 et peut directement aller se battre contre la Légion. Autre différence, alors que toutes les autres classes débloquent leurs différents niveaux de talents jusqu’au niveau 100, le Chasseur de démons n’aura que deux talents débloqués au niveau 100, les autres se débloqueront jusqu’au niveau 110. Le Chasseur de démons semble pour le moment un peu déséquilibré par rapport aux autres classes mais nul doute que Blizzard procédera à un rééquilibrage sous peu.

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-screenshot06Mais parlons de la progression de notre héros car, ici aussi, il y a des nouveautés. Le nouveau continent, les Îles Brisées, possède 5 zones. 4 sont associées au levelling, et la 5ème est destinée aux personnages ayant atteint le niveau maximum. La petite différence avec les extensions précédentes c’est que les zones de levelling ne sont pas associées à un niveau particulier et ne doivent pas non plus être parcourues dans un certain ordre. Ici, c’est le joueur qui choisi quelle zone explorer, dans quel ordre, et les monstres, trésors et récompenses de quêtes s’adapteront automatiquement au niveau du héros. Chaque zone propose une petite campagne principale permettant de récupérer un des piliers de la création, des puissantes reliques nécessaires à la fermeture de la tombe de Sargeras pour bloquer l’invasion de la Légion. Les zones proposent également des quêtes secondaires et des zones d’objectifs comme c’était le cas pour Warlords of Draenor. Un peu d’exploration sera nécessaire pour retourner le contenu de chaque zone. Les donjons s’adaptent eux aussi au niveau du héros.

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-screenshot08Le jeu propose également des campagnes de métier qui nous permettront de débloquer les différents éléments de métier. Même les métiers de récolte et certains métiers secondaires en possèdent. Et bien que la progression soit libre, les campagnes de métiers peuvent conditionner l’ordre d’exploration des zones. La petite nouveauté au niveau des métiers c’est que certains éléments de métier possèdent des niveaux représentés par des étoiles. Ces niveaux se débloquent en accomplissant des quêtes ou en achetant des plans chez les marchands. Ils permettent, pour les métiers de création, de diminuer les ingrédients nécessaires pour produire les objets, et pour les métiers de récolte, d’obtenir plus d’ingrédients ou des ingrédients rares en récoltant. Petite remarque, la Légion n’est pas vraiment très présente lors de la progression. On sent sa présence et son influence sur les peuples rencontrés mais on ne la combat que très peu directement. D’ailleurs, même les donjons et raids ne nous permettent pas, pour le moment, d’affronter de membres de la Légion mais plutôt leurs sous-fifres. Seule la campagne de la lumière, campagne de domaine commune à toutes les classes, nous amène à combattre véritablement des commandants de la Légion.

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-screenshot05Arrivé au niveau maximum, plusieurs éléments se débloquent, les classiques donjons héroïques ou les raids à condition de posséder l’équipement nécessaire. Egalement, la campagne de la 5ème zone devient disponible. Et enfin, après avoir accompli quelques quêtes et obtenu suffisamment de réputation auprès des différentes factions de l’extension, les expéditions se débloquent. Je passe vite-fait sur les donjons héroïques et les raids car il n’y a pas de nouveautés à ce niveau-là. La 5ème zone est un peu différente des précédentes zones dans son mode de fonctionnement. La progression de la campagne de zone nécessitera deux choses, de l’exploration, car les quêtes ne sont pas affichées sur la carte et ne sont pas non plus liées les unes aux autres, et d’améliorer sa réputation auprès de la faction de la zone. Mais pour améliorer sa réputation, il ne sera plus possible réaliser des quêtes journalières comme c’était le cas dans les extensions précédentes. D’ailleurs les quêtes journalières ont, pour le moment, totalement disparu de l’extension. Afin d’améliorer sa réputation auprès des différentes factions, un fois les campagnes de zone terminées, il faudra réaliser des expéditions. Les expéditions sont des petites missions disponibles sur la carte des zones. Il suffit de se rendre à l’endroit indiqué sur la carte pour déclencher l’expédition. Il faut ensuite réaliser l’objectif, ou les objectifs demandés pour obtenir la récompense associée à l’expédition. Il existe même des expéditions liées aux métiers de notre personnage. Les récompenses peuvent être des pièces d’or, de la puissance prodigieuse, des ressources de domaine ou des ingrédients de métier dans le cas des expéditions de récolte. Certaines expéditions devront également être réalisées en groupe ou concerneront un donjon en particulier. Les récompenses de ces expéditions seront évidemment supérieures aux récompenses des expéditions que l’on peut réaliser seul. La plupart des expéditions sont associées aux différentes factions de l’extension et réaliser l’expédition permettra d’obtenir des points de réputation pour la faction.

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-screenshot09Il y a également des missions d’expéditions qui sont débloquées quotidiennement. Chaque mission demandera de réaliser quatre expéditions associées à une faction donnée. Une fois ces expéditions réalisées, il faudra se présenter à l’émissaire de la faction qui donnera à notre héros des récompenses supplémentaires, points de réputation, puissance prodigieuse et un coffre pouvant contenir de l’or, des ressources de domaine ou de l’équipement. Une mission se débloque chaque jour et trois missions maximum sont actives en même temps. Ce système d’expédition fait un peu penser au mode aventure de Diablo III mais il ne permet en aucun cas de faire progresser le personnage, il permet plutôt d’occuper les joueurs arrivés au niveau maximum. A l’image des quêtes journalières, une certaine répétitivité s’installera au bout de seulement quelques jours. Encore une fois, Blizzard n’a pas trouvé la recette miracle pour permettre aux joueurs de niveau maximum de jouer en gardant leur intérêt intact sur la durée. Heureusement, il sera toujours possible varier en faisant des donjons ou des raids et de nouveaux contenus devraient arriver assez régulièrement, Blizzard ayant réduit le temps entre deux sorties d’extension dernièrement. Il sera également possible de jouer ses autres personnages pour découvrir la campagne des autres classes.

world-of-warcraft-legion-blizzard-mmorpg-screenshot04Visuellement, le jeu reste égal à lui-même. Techniquement, ce n’est pas extraordinaire mais la patte artistique signée Blizzard rend le jeu particulièrement beau. A noter que certains modèles ont été revus et améliorés comme la forme de sélénien du Druide, par exemple. Le jeu propose également de nombreuses cinématiques de toute beauté bien qu’elles se basent sur le moteur du jeu. Coté bruitages c’est toujours aussi bon et de nombreuses séquences sont doublées. Il est également possible, pour ceux qui le souhaitent, de passer aux voix originales, mais ça c’est pas nouveau. Finalement, le seul élément qui pêche un peu ce sont les musiques, enfin, les nouvelles parce que les reprises des anciennes sont toujours aussi bonnes. Sans être mauvaises, elles ne sont pas non plus aussi marquantes que celles des extensions précédentes. Elles semblent aussi parfois trop familières rappelant des musiques d’autres jeux ou films.

L'un des derniers survivants des MMO à abonnement sort sa 6ème extension centrée sur la Légion Ardente. Oui, ça ressemble un peu à la première extension Burning Crusade dans le fond (la Légion, tout ça) mais pas du tout dans la forme. Suite aux événements de Warlords of Draenor, Gul'dan, le démoniste orc (celui du passé), s'est échappé et a rejoint les Îles Brisées dans le présent (oui, c'est compliqué.) Grâce à l'aide de Kil'jaeden, il est parvenu à ouvrir la tombe de Sargeras, le titan déchu (sans mourir comme la fois précédente), et a permis à la Légion Ardente de déferler à…

Cette nouvelle extension est agréable à parcourir mais ne restera probablement pas dans les annales. Son système de progression non linéaire est une bonne idée mais elle est souvent réduite par les autres quêtes disponible, campagne de classe ou de métier, qui nous oblige à aller dans certaines zones. Et le système des expéditions est intéressant mais vite répétitif. Visuellement, le jeu est toujours aussi agréable tout en étant peu gourmand. Mais les musiques sont un peu en deça de ce que fait Blizzard habituellement.


GG :
Une histoire sympa
Toujours aussi agréable à regarder
Des remaniement de classes
Une nouvelle classe vraiment sympa
Une progression non linéaire
Le système des expéditions qui change des quêtes journalières
Des armes prodigieuses puissantes et plutôt classes

Pas GG :
Vite redondant au niveau maximum
Des nouvelles musiques un peu en deça de ce qu'on a l'habitude d'entendre
Peu de présence de la Légion dans la progression
Illidan totalement absent
Progression souvent "guidée" ce qui casse la progression non linéaire
Note des geeks : 2.3 ( 1 votes)

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.