Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > The Last Tinker – Le test

the-last-tinker-mimimi-productions-test-review-video-screenshots

The Last Tinker – Le test

The Last Tinker : City of Colors est un jeu comme on en attendait plus ! Ultra coloré, ce jeu de plates-formes s’inscrit dans la droite lignée d’un Banjo et Kazooie avec un duo de héros attachant évoluant dans un univers très mignon, sans jamais tomber dans le naïvement bête.

L’intro est un petit peu longue mais permet une bonne prise en main du jeu puisque si les plates-formes sont de la partie, il faut compter sur le mode free-run comme dans un Assassin’s Creed, qui permet de sauter de branche en pierre très simplement. Quelques petits caprices de la caméra sont parfois à déplorer, mais ce n’est rien du tout en comparaison du plaisir de jeu qui est offert aux plus jeunes. Car oui, The Last Tinker est plutôt dédié aux enfants avec son univers et ses personnages très « kawai » mais les niveaux de difficultés étant variés, on pourra très bien trouver son compte si on est fan du genre tout en étant adulte. Les combats ne sont par contre pas très avancés car il suffit de taper sur une touche et éventuellement d’esquiver.

Graphiquement il profite du moteur Unity qui est très utilisé sur mobile notamment et qui démontre sa puissance avec des décors de toutes les couleurs, des animations souples, le tout avec quelques effets ici et là. Le jeu est entièrement en français, jouable au pad et propose des niveaux très différents avec toujours un level design soigné, parsemé de petites énigmes faciles à franchir.

The Last Tinker c’est un jeu qu’on n’attendait pas du tout mais qui fait son effet sur les nostalgiques de la plate-forme linéaire. Beau, très maniable, espérons que ce Last Tinker ne soit pas le dernier de la série.

 

 

The Last Tinker : City of Colors est un jeu comme on en attendait plus ! Ultra coloré, ce jeu de plates-formes s’inscrit dans la droite lignée d’un Banjo et Kazooie avec un duo de héros attachant évoluant dans un univers très mignon, sans jamais tomber dans le naïvement bête. L’intro est un petit peu longue mais permet une bonne prise en main du jeu puisque si les plates-formes sont de la partie, il faut compter sur le mode free-run comme dans un Assassin’s Creed, qui permet de sauter de branche en pierre très simplement. Quelques petits caprices de la caméra sont…

En gros, ce qu'il faut retenir


GG :
- Très coloré
- Personnages mignons
- Univers original
- Facile à jouer par tout le monde

Pas GG :
- Peu ou pas de challenge pour les adultes
- Les combats à un bouton
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.