Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > EVE Valkyrie et EVE Gunjack – Nous avons testé la réalité virtuelle

EVE-Valkyrie-CCP-Vaisseau-Spatial-Oculus-Rift-Gunjack-Samsung-Gear-VR-Logo

EVE Valkyrie et EVE Gunjack – Nous avons testé la réalité virtuelle

Et autant vous dire tout de suite, j’ai adoré. L’Oculus Rift sera mon prochain achat hardware PC. CCP, le créateur du MMORPG EVE Online, m’avait donc invité en marge de la Paris Games Week à tester deux de ses jeux entièrement dédiés à la réalité virtuelle. Ces jeux sont EVE Valkirie et EVE Gunjack qui s’inscrivent tous les deux dans l’univers d’EVE Online. Mais on parlera aussi un petit peu du matériel qui les supporte vu que c’est la première fois qu’on a la possibilité de les tester.

EVE Gunjack

EVE-Gunjack-CCP-Vaisseau-Spatial-Samsung-Gear-VR-ScreenshotOn commence par le « petit » morceau. EVE Gunjack est un jeu mobile destiné au Samsung Gear VR. Il se place dans l’univers de EVE et on y incarne un opérateur de tourelle sur un vaisseau de transport chargé de défense le vaisseau contre les différents assaillants. L’éditeur nous annonce une vingtaine de niveau et ambitionne de créer le meilleur jeu du Gear VR, rien que ça. Mais après avoir testé un petit niveau, je peux dire qu’il y a un gros potentiel. Aller hop, on insère le téléphone (probablement un Galaxy S6) dans le casque et on y va. Le casque est agréable à porter mais fini par peser sûrement à cause d’un problème de répartition du poids. Il est possible de régler les lentilles du casque pour avoir une image la plus nette et pour s’adapter à tout le monde. Le casque possède également des boutons et un track pad nous permettant d’interagir avec le jeu. L’application démarre et on se retrouve à bord d’un vaisseau au milieu de l’espace aux commande d’une tourelle. On vise avec la tête et on tire en appuyant sur le track pad. Visuellement, c’est plutôt impressionnant pour du smartphone. La 3D et le champ de vision sont plutôt bons. La visée est précise et le jeu très dynamique. En revanche, au moment de recharger il faut balayer le track pad du doigt. Et ça ne semblait pas marcher super bien. Ou alors c’est trop précis et moi pas assez. Mais en tout cas le rechargement était compliqué et m’a couté une vie. Seul petit souci, pas d’écouteurs intégrés au Gear VR donc obligé d’utiliser un casque annexe connecté au smartphone. Avantage, on peut choisir un casque de très grande qualité pour une meilleure écoute. Inconvénients, ça donne une installation complexe avec le casque Gear VR et un casque supplémentaire pour le son et en plus ça fait un câble qui pend, pas pratique pour un système qui se veut mobile.

En somme, un bon jeu mobile en devenir pour ceux qui possèdent déjà un smartphone Samsung compatible (S6, S6 Edge, Note 4) sinon le prix du casque plus celui du téléphone rend le périphérique inabordable.

EVE Valkyrie

EVE-Valkyrie-CCP-Vaisseau-Spatial-Oculus-Rift-ScreenshotOn passe au gros morceau de la présentation. EVE Valkyrie sur Oculus Rift. Il se place également dans l’univers de EVE et nous met aux commandes d’un pilote de chasseur spatial prêt à affronter d’autres pilotes dans des dog fights (combats rapprochés d’engins volants) endiablés. Le casque Rift contrôle le regard du pilote tandis que le vaisseau est contrôlé par un pad Xbox One. On enfile donc le casque pour une expérience hors du commun. Le casque Oculus se révèle plus agréable et semble plus léger que celui de Samsung ou tout du moins mieux équilibré. Le jeu démarre et c’est parti pour une démo de 5 petites minutes. On  se retrouve donc dans un vaisseau spatial à l’intérieur d’un tube de lancement. On est pas encore parti qu’on prend déjà une énorme tarte dans la tronche. C’est somptueux, rempli de détails. Le cockpit du vaisseau est criant de réalisme et le rendu de volume et de profondeur est tout bonnement hallucinant. On tourne la tête pour regarder autours, le casque répond super bien. On voit ses propres épaules et jambes ou plutôt celles du pilote qu’on incarne. Et paf, on est catapulté à l’extérieur du transporteur dans lequel se trouvait notre vaisseau. Et là c’est plus une tarte qu’on prend mais une gifle Namzar (pour ceux qui connaissent, pour les autres imaginez vous prendre une baffe d’un géant), c’est booooooooo à en donner des frissons. Des vaisseaux partout, tous plus grands et beaux les uns que les autres. On rejoint notre escouade pour une mission d’escorte de routine. Sauf que rien ne se passe comme prévu. On est attaqué et notre escouade doit défendre le convoi. L’interface est super bien faite, toutes les informations utiles sont à portée de regard et en même temps totalement intégrées au cockpit. Le vaisseau possède deux armes, une mitrailleuse liée au positionnement de notre vaisseau (il faut bouger le vaisseau pour changer la visée) et un lance missiles téléguidé contrôler par notre regard. On peut dire qu’on a le regard qui tue (ahahahah, ok je sors…) On peut donc viser un vaisseau avec la mitrailleuse tout dans balançant une volée de missiles sur un autre. Après quelques minutes de combat un énorme vaisseau apparaît et détruit le convoi et nous avec. Fin de la démo. Ah, mais j’en aurai presque oublié que parler du son. Les deux écouteurs intégrés au casque fonctionnent merveilleusement bien et le son est très bon. Après cette petite démo, tout ce que je voulais faire, c’était y retourner. Ce qu’on m’a permis de faire. Et c’est parti pour un deuxième round. Celui-ci sera centré sur l’observation des détails et la gestion des mouvements du casque. C’est encore une fois du tout bon. Au delà de cette démo technique de 5 minutes, on nous annonce un grand jeu online multijoueur avec personnalisation du vaisseau et tout.

Ce jeu est donc une gifle monumentale et montre bien que, bien qu’elle sera pour le moment réservée à un public aisé, la réalité virtuelle représente l’avenir du jeu vidéo pour les gamers. Aucune vidéo et aucun screenshot ne saurait retranscrire la puissance de l’expérience vécue une fois le casque sur la tête. Sur tout quand, comme moi, on est fan de space opera. Et on en est encore aux balbutiements de cette nouvelle technologie. En revanche, le jeu, bien que très bon, ne me retiendra sûrement pas longtemps étant donné que je ne suis pas un grand amateur de multi compétitif. J’attendrai donc un jeu du même acabit présentant une campagne solo ou coop. A nouveau, il vaut mieux posséder un PC puissant pour faire tourner le tout. Le prix du casque plus un PC capable de le faire tourner correctement s’élevant tout de même à 1500 € d’après Oculus.

 

Encore un grand merci à l’équipe qui m’a accueilli pour cette petite présentation.

EVE-Valkyrie-CCP-Vaisseau-Spatial-Oculus-Rift-Gunjack-Samsung-Gear-VR-Team
Un grand merci à toute l’équipe CCP

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.