Accueil > Jeux Vidéo > Gunblade Saga
gunblade-saga-free-to-play

Gunblade Saga

Comme vous l’avez remarqué, je parle beaucoup de MMO en tout genre. C’est un style que j’aime bien. J’ai bien sur mes préférences (WoW et Rift en tête) mais je ne suis jamais contre en essayer d’autres. Surtout que dernièrement, c’est la fête du free-to-play du coup c’est pratique, ça permet d’en tester pas mal. Aujourd’hui ma curiosité se tourne vers Gunblade Saga, developpé par Chinese Gamer International Corp (oui dit comme ça, ça fait un peu peur !), mmo qui s’inspire d’une bande-dessinée du nom de Chinese Hero : Tales of the Blood Sword (inconnu chez moi) dont l’histoire est celle d’un jeune héros obligé de fuir vers les États-Unis car la pègre local s’en prend à sa famille. Même la-bas, il continue de lutter contre ceux qui vous en veulent et vous débarquez à Chinatown. Mélange des cultures orientales et occidentales, au final, il vaut quoi ce Gunblade Saga ?

 Fantasy Chinatown

gunblade-saga-free-to-play-reviewComme tout bon MMO, vous pouvez créer votre avatar, avec des styles tout de même bien asiatique et il vous faudra choisir un clan entre ceux des Arts Martiaux Chinois, du Portail de l’Enfer et du Dragons Noirs, chacun possédant bien sur ses propres spécificités. Ensuite, il vous faudra créer votre avatar, on reste dans le classique, rien à redire. Et ensuite, vous voilà lâché dans un Chinatown très fantasy où tout un tas de professeurs d’arts martiaux vous attendent. Vous avez aussi quelqes points à distribuer dans les capacité que vous souhaiter augmenter. Ces points de technique seront également gagné en combat ou en réalisant des quêtes. Après à vous de voir si vous booster l’attaque ou si vous répartisser vos points un peu partout, bref, un large choix vous est proposé.

Du mob en veux tu en voilà !

gunblade-saga-free-to-play-videoLe gameplay est très « monster bashing » et là, on aime ou on aime pas j’ai envie de vous dire. Les quêtes s’enchainent et on vous demande d’éradiquer tout un tas de trucs. Fun au début mais qui peut devenir rapidement lassant si l’ont est pas très adepte de la chose. Petit côté agaçant aussi, impossible de rejoindre deux points sans se faire aggro dans tout les sens et les monstres vous colle au train sans relâche, ce qui est embêtant quand certains PNJ se trouve dans des zones sensibles ou que votre PNJ petit level est entouré de mobs avec 10 levels de plus, ça fait mal. Le respawn est quand à lui, très rapide, ce qui peut aussi gêner pour certaines action (ramasser une plante par exemple peut devenir vite folklo…)

Et à plusieurs c’est mieux !

gunblade-saga-free-to-play-review-screenshotsCôté graphismes, Gunblade Saga se situe au dessus du paquet pour un free-to-play. Le mélange des genre est plutôt bien réussi malgré un bestiaire un peu spéciale parfois. L’interface serait également à revoir car oulala, elle n’est pas intuitive et les fenêtres qui pop sans prévenir sont assez gênantes. La traduction laisse un peu à désirer, bon on est dans un free to play mais cela peut nuire à la compréhension des capacités. Niveau bande son, c’est plutôt bien, mieux que beaucoup de jeu du genre. Petite particularité, ce mmo se joue entre amis, dans le sens où cela vous fera gagner plus d’xp si vous jouer en groupe et vous aurez accès à plus de contenue en jouant avec vos potes. Ce qui est plutôt sympa.

Gunblade Saga souffre de ses défauts mais reste quand même un bon jeu pour les amateurs de monster bashing. Joli et au dessus du paquet des free-to-play, et si on aime le genre, il peut vous permettre tout de même de passer un bon moment. Si quelque mise à jour pouvait arriver afin de rectifier certains défauts, ça serait sympa. Après tout, le jeu est très jeune, il est sortie en septembre 2012 donc bon, un petit équilibrage de l’agressivité des mobs par exemple et une interface plus ergonomique entre autre serait bienvenue ! A tester, laissons le mûrir un peu. 

 


Gunblade Saga – Vidéo présentation FR

En gros, ce qu'il faut retenir

Note

User Rating: Be the first one !

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Un commentaire

  1. La feature sur le multi est interessante apres a voir si sur la longueur le pay to win se fait sentir ( ce qui est souvent le cas)

Répondre à ensabahnnur Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.