Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – En Route pour l’Avenir – Notre avis
en-route-pour-lavenir-sarah-dessen-lumen-editions-livre-roman-young-adult-avis-2

Roman – En Route pour l’Avenir – Notre avis

J’attends toujours avec impatience les romans de Sarah Dessen. Je sais que je vais être transporté, que je vais oublier le temps et tout ce qui m’entoure. Je n’ai même pas la crainte d’être déçue. C’est donc avec un énorme plaisir que je me suis plonger dans la réédition de En Route pour l’Avenir, qui est disponible dès aujourd’hui aux Editions Lumen. A noter qu’un film tiré du livre sera disponible sur Netflix dès le 6 mai.

Voilà des mois qu’Auden ne dort plus la nuit. Depuis le divorce de ses parents au moins… Non, depuis que leurs disputes ont commencé. Alors, quand l’opportunité se présente de passer un été insouciant à la plage dans la petite ville balnéaire où son père s’est installé, elle saute sur l’occasion. Elle fait ses valises et s’apprête à savourer ses vacances sans penser à rien (c’est fatiguant, il faut dire, de jouer les filles parfaites d’un bout de l’année à l’autre comme sa mère l’exige) quand elle découvre, déçue, que son père n’a pas grand-chose à faire de sa venue. Heureusement, elle ne tarde pas à tomber sur un autre insomniaque, Eli, hanté par l’un de ces accidents de la vie qui changent tout…

Sarah Dessen, c’est la rock star de la fiction Young Adult. Je n’ai jamais lu une autrice / un auteur décrire aussi bien cette période parfois compliqué de l’adolescence. Celui où l’on approche de l’âge adulte. C’est toujours écrit avec finesse, sans clichés… Et une fois de plus, j’ai été conquise. A chaque fois que j’ouvre un de ses livres, je suis happée par le moment, rien n’arrive à me stopper.

Et nous voilà avec Auden, insomniaque depuis le divorce de ses parents. C’est aussi une jeune fille modèle, qui a tout fait pour être dans les bonnes grâce des dit parents mais n’en aurait elle pas oublié de vivre ? C’est une élève assidue au parcours sans faute, ses expériences professionnelles sont excellentes et elle est dotée d’une grande maturité. Mais de l’autre côté du tableau, la vie familiale, ce n’est pas ça… sa mère donne l’impression d’être hautaine et au dessus du lot quoiqu’il arrive (c’est une grande professeure qui aime être adulé…) son père semble ne penser qu’à lui et souffre de certaines complexe malgré le succès de certains de ses livres (il est écrivain). J’ai eu envie de les baffer un certain nombre de fois. Ah ! Et important : Auden a une vie sociale proche du néant et elle se sent coupable de ne pas avoir empéché ses parents de divorcer. Pendant ce temps là, son frère fait la fiesta boom boom en parcourant l’Europe…

En s’offrant des vacances chez son père et sa nouvelle femme, elle pensait que tout irait bien, qu’elle ferait la connaissance de sa petite sœur, qu’elle passerait du temps avec son père. Rien ne se passe comme prévu, forcément… Mais dans un sens, ce qui se passera va l’obligé à sortir de sa zone de confort et de ses livres (comme je me suis reconnu dans certains de ses côté…). Dans la petite ville de COlby, la jeune fille va faire la connaissance d’Eli, insomniaque et buveur de café comme elle. Mais également fermé et traumatisé par un accident de la vie. Et cela va être pour Auden, les vacances de la première fois, les vacances de « je vais au delà de mes préjugés face à des gens qui ne sont pas comme moi », les vacances qui seront bénéfiques même si tout n’est pas rose.

en-route-pour-lavenir-sarah-dessen-lumen-editions-livre-roman-young-adult-avis-1

Comme je le répète à chaque fois, je n’aime vraiment pas rentrer en détails dans l’histoire. Les romans de Sarah Dessen ont cette particularité de me faire sentir en vacances, je ne sais pas comment l’expliquer. C’est comme une petite pause de bonheur. Même si on sait que tout ne sera pas rose au cours de la lecture. Elle a le dont de stopper le temps chez moi. Je me laisse emporter par la fluidité de l’écriture. Rien n’est cliché, rien n’est gniangnian. La partition est parfaite. Les personnages évoluent, changent leur regard sur certaines situation, grandissent. Et l’on referme le livre avec un sentiment à la fois doux de voir tout ça et un peut douloureux en même temps de fermer la parenthèse sur ces tranches de vies. Un véritable coup de cœur.

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.