Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – De Lune et de Sang – Notre avis
de-lune-et-de-sang-erin-beaty-lumen-editions-roman-fantastique-magie-duologie-tome1-2

Roman – De Lune et de Sang – Notre avis

Le premier roman de l’année prévu chez Lumen vendait du rêve. Entre le résumé plus que tentant et cette couverture magnifique, autant dire que j’avais hâte de me plonger dedans. Surtout que j’aime beaucoup la plume de l’autrice, Erin Beaty, dont on peut retrouver la trilogie La Couleur du Mensonge, toujours chez Lumen. Mais on est là pour parler de De Lune et de Sang, premier tome de sa nouvelle duologie.

Lorsque la lumière de la lune l’effleure, le monde de Catrin se métamorphose…
Au cœur de la ville de Collis s’élève un immense Sanctum, en construction depuis des années. Et sur la plus haute de ses flèches se dresse la silhouette de Catrin, jeune orpheline qui inspecte travaux et échafaudages pour le compte du maître architecte, Thomas. Un soir de pleine lune, en mission pour celui qu’elle considère comme son père adoptif, elle fait une chute vertigineuse et se blesse… Pire encore, l’espace d’un instant, elle a la vision sanglante d’un meurtre et entend les appels au secours d’une femme.
Lorsque le brillant et énigmatique Simon de Mesanos est chargé d’élucider le mystère, Catrin se retrouve entraînée dans une dangereuse spirale, où le tueur ne cesse de frapper, encore et encore. Grâce aux instincts d’une précision effrayante du jeune homme, expert en matière de folie criminelle, le duo tente de remonter la piste du prédateur… Tout ce temps, la jeune fille doit aussi protéger son propre secret – elle découvre peu à peu que la lune lui accorde des pouvoirs surnaturels qui pourraient bien faire d’elle une paria… mais pourraient surtout être la clef de tout.
Monstre en cavale, traque haletante sur fond de magie interdite, quête des origines… Catrin et Simon parviendront-ils à mettre un terme à ce macabre engrenage ? 

Moi, on me parle de magie, de thriller et d’enquête, je fonce. J’attendais tellement cette sortie. Et une fois tombée dedans, j’ai eu beaucoup de mal à en sortir et à faire des pauses ! On suit Catrin, orpheline qui vit dans la ville de Collis et travaille au Sanctum, l’œuvre de toute une vie de son mentor, le magister Thomas. Cet énorme édifice dédié au Soleil est toujours en travaux et c’est le boulot de Cat de d’inspecter travaux et échafaudages. Un soir de pleine lune, elle chute et se blesse. Mais pendant un cours instant, elle a une vision : celle d’une femme qui appelle au secours alors qu’elle est en train de se faire tuer. Et ce n’est pas une hallucination, il y a bien eu un meurtre d’une rare violence à Collis ! Et c’est Simon de Masanos qui débarque afin d’élucider l’affaire. Cat et lui ne se connaissent pas mais vont devoir évoluer ensemble afin de mener l’enquête. Son mentor semble lié à l’affaire et elle va s’engager dans l’enquête afin de le protéger. Mais la jeune femme se découvre à peine des pouvoirs liés à la Lune, dans une société qui vénère le Soleil , donc autant dire qu’elle va devoir planquer son secret tout en essayant de comprendre ce qui arrive, qui elle est… Tous ces évènements vont l’impacter mais également impacter son entourage…

Dès les premiers mots, on est embarqué dans l’histoire. On a beau être dans un monde imaginaire, il est tellement bien amené et tellement bien mis en place qu’on a l’impression de le connaitre, c’est presque familier. Et pourtant, à aucun moment les descriptions sont ennuyeuses. Catrin est une héroïne forte et indépendante mais perdue face aux événements, face à ses découvertes, face à ses pouvoirs. Et le tueur semble ne pas vouloir s’arrêter. Simon est un personnage que j’ai adoré avec son côté Mindhunter. Un vrai profiler qui semble parfois froid face à ce qui se passe. Mais tous le monde semble garder des secrets… Une aura de mystère entour cette lecture ! Le mélange thriller / fantastique est parfaitement dosé, on avance doucement mais de façon équilibré entre l’enquête et la quête d’identité de Catrin.

Simon et Cat sont les protagonistes principaux de l’histoire mais pas mal de personnages secondaires qui ont leur importance les entours. Simon se fait aider par sa cousine qui a une mémoire redoutable mais ne semble pas toujours en grande forme mentalement. L’autrice aborde le sujet de la maladie mentale via certains personnages et c’est bien fait. Alors que c’est une sujet difficile parfois tabou (de moins en moins désormais et heureusement !). Mais là c’est bien fait, même si elle montre des fois les côtés sombres, les différentes réactions face à quelqu’un de malade, bref, j’ai beaucoup aimé la façon dont c’est abordé et traité.

Je ne vais pas parler de tous les personnages car il y en a pas mal et c’est tellement mieux de les découvrir mais pas un seul ne m’a déçu dans leur découvertes. Tous ceux que l’on rencontre ont à un moment un rôle à jouer dans l’histoire. On s’attache à certains, on doute d’autre, on découvre les Selenae, ces paria qui vivent au rythme de la Lune et semblent détachés du monde des humains.

J’ai adoré l’univers. Comme dit plus haut, dès le départ, on plonge dedans et on a l’impression de le connaître. A chaque description de rues, de bâtisses, de fleurs, on se représente le tout avec une facilité ! L’intrigue est bien ficelée, il y a des passages calmes histoire de reprendre un peu son souffle, des rebondissements, de l’action, des personnages attachants et d’autres moins mais tout est bien lié. L’écriture est fluide et tellement prenante, un vrai page turner ! Même si la fin se suffit à elle-même, on a hâte de voir ce que réserve le second tome de cette histoire. Cette nouvelle année commence très très fort niveau lecture ! Merci Lumen pour cette pépite.

de-lune-et-de-sang-erin-beaty-lumen-editions-roman-fantastique-magie-duologie-tome1

A propos de Shoop

Avatar photo
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.