Les Mondes de Ralph, premières impressions

La semaine dernière je fût conviée dans un petit cinéma de Saint Germain des Prés à découvrir une bonne demi-heure des Mondes de Ralph, le prochain film d’animation des studios Disney, réalisé par Rich Moore (les Simpsons, Futurama). Et ce jour-là était présent le producteur Clark Spencer, venu nous éclairer sur son produit. Sachez d’abord une chose, une clause de confidentialité m’interdit de décrire et de commenter ce que j’ai vu. Sous peine de périr dans d’atroce souffrances si je divulgue quelque chose ? De me faire kidnapper par Mickey, enfermer dans le château de la Belle au Bois Dormant et me faire écouter en boucle « Mickey, Donald et Moi » de Douchka ? Je préfère éviter de me brouiller avec la souris aux grandes oreilles et vous donnerai tout de même mon ressenti.

les-mondes-de-ralph
C’est François-Xavier Demaison qui sera la voix française de Ralph. Et John C.Reilly pour la voix US.

De quoi ça parle ?

De Ralph la Casse, personnage d’un jeu vidéo d’arcade appelé « Fix-it Felix Jr » dans lequel Ralph casse un immeuble que Félix répare. Mais que se passe-t-il le soir, lorsque la salle d’arcade ferme ? Hé bien figurez-vous que les héros des jeux vidéo ont une vie après le boulot, un peu comme nous quoi ! Sauf que Ralph est un vilain, et qu’il est exclu de la communauté, relégué à vivre seul. Mais l’un des avantages auquel il a droit lui permet de se balader dans d’autres jeux vidéo. Et c’est là que l’idée devient sympa puisqu’il va être confronté à d’autres univers, lui qui évolue dans un jeu 8-bit. Il va même devenir ami avec une demoiselle, Vanellope Van Schweetz, elle aussi mise à l’écart dans un jeu ultra girly baptisé Candy Rush. Où il est question de courses de karts.

 

les-mondes-de-ralph-sergent-calhoun

Est-ce que c’est bien ?

Les images projetées étaient en 2D (Dieu merci) et c’était très agréable comme ça, mais le film sera évidemment proposé en 3D lors de sa sortie le 5 décembre prochain (et à partir du 21 novembre au Grand Rex à Paris). Clark Spencer a bien insisté sur le côté émotionnel qu’il a voulu donner à ce film. Qualité qui manque, selon lui, aux jeux vidéo en général. Mais sans doute n’a-t-il pas joué à ICO ou Shadow of the Colossus pour être de cet avis. Donc la relation d’amitié qui va lié Ralph et la petite demoiselle seront au coeur de l’intrigue, et les scènes les plus sympas devraient être celles où l’on verra des personnages illustres tel que Pac-Man, Sonic et bien autres issus des jeux vidéo. Près de 200 personnages ont été créés, soit trois fois plus que pour un film d’animation normal. Pour ce qui est de mon avis, il est plutôt positif. J’attendrai de le voir dans sa totalité pour vous donner mes impressions définitives. D’ailleurs la bande annonce est assez prometteuse puisqu’elle fait grand place au son des années 80 avec notamment Kool And The Gang.

A propos de Karine

Humble scribe depuis 1999 sur divers supports papier et numérique tels que : Joypad, Playstation Magazine, Consoles+, Gamepro.fr, mais aussi Voici (si si pour 2 articles) ou encore Viamichelin.fr. Citation du moment : "I cry because others are stupid. That makes me sad." Sheldon Cooper.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.