Accueil > Ciné / Séries > Avis Ciné / Séries > Mr Robot, une série qui dévoile le quotidien d’un hacker, sans clichés

mr-robot

Mr Robot, une série qui dévoile le quotidien d’un hacker, sans clichés

Voilà la série qui a secoué notre petit monde de geeks cet été. Diffusée sur la chaine USA depuis début juillet, la première saison de Mr Robot comporte 9 épisodes dont le final vient d’être diffusé, laissant la communauté internet en émoi. Chez Back to the Geek, nous avons pu voir le premier épisode. On notera la présence de 2 acteurs charismatiques dont le héros incarné par Rami Malek. et si vous vous dites que son visage vous est familier, c’est sans doute en regardant la Nuit au Musée que vous l’avez aperçu, tandis qu’il revêtait les habits du jeune pharaon. Dans Mr Robot, nous suivons le quotidien d’un jeune homme, Elliot, qui ne trouve pas sa place dans la société. Qui travaille comme employé en informatique au sein d’une grosse entreprise, et ne supporte pas le contact humain. Il n’est pas gros, raciste et ne passe pas sa journée à jouer à Call of Duty. Nous sommes donc loin des clichés habituels.

Mon nom est personne

Elliot maîtrise les réseaux sociaux et s’en sert pour obtenir des renseignements sur les personnes qu’il rencontre, allant même jusqu’à influencer le déroulement de leur vie. Une chose rendue facile lorsque l’on a conçu un logiciel qui trouve les mots de passe des adresses email. Bref, Elliot tente de trouver la force de vivre chaque matin un jour de plus, enfermé dans ses inhibitions et avide de connaissances sur ses pairs. Un paradoxe que l’acteur Rami Malek porte très bien, avec une économie de paroles qui tranche avec les séries que l’on voit habituellement. Il parle doucement et regarde beaucoup, se rapprochant d’un personnage comme Rust Cohle de True Detective. Du coup, il capte et intrigue. Car il va être contacté par un étrange bonhomme, incarné par Christian Slater, qui dirige une société secrète, à la manière du Fight Club et des ses idées anarchistes.

Une série maîtrisée

Mr Robot est le genre de série qui ne prend pas ses spectateurs pour des andouilles, qui nous titille les neurones juste ce qu’il faut. Après ce premier épisode en forme d’amuse-bouche, nous avons hâte de nous lancer dans les 8 épisodes suivants. La série a obtenu la note de 9,1 de moyenne sur le site IMDB, un score très élevé qui la place au niveau de True Detective ou Game of Thrones. C’est vous dire le niveau…

A propos de Karine

Karine
Humble scribe depuis 1999 sur divers supports papier et numérique tels que : Joypad, Playstation Magazine, Consoles+, Gamepro.fr, mais aussi Voici (si si pour 2 articles) ou encore Viamichelin.fr. Citation du moment : "I cry because others are stupid. That makes me sad." Sheldon Cooper.

Un commentaire

  1. Ca donne vraiment envie de découvrir cette série surtout si niveau critique on la place au niveau de true detective

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.