Paranormal Activity, comment remettre la peur du noir au goût du jour

Paranormal Activity est une saga qui divise. D’un côté le clan des aficionados, dont la sensibilité est mise à mal à chaque nouvel épisode (mais qui en redemandent). Et de l’autre, ce qu’on appellera les esprits cartésiens, qui ont toujours une explication scientifique ou logique pour expliquer n’importe quel phénomène.

 

paranormal-activity-public

De quoi ça parle ?

D’une maison hantée. Avec un esprit malin qui se focalise sur l’un des personnages : Katie. Dans le premier épisode, Katie partage son quotidien avec Micah, et lui révèle au détour d’une confidence son dark passenger : un esprit qui la suit depuis son enfance. Ni une , ni deux, Micah va truffer la maison de caméras de surveillance, provoquant au passage l’ire du soi-disant esprit. En bon aficionado qui se respecte, on doute pas une seconde que Micah va passer un sale quart d’heure, voir plus si affinités, et on en vient presque à être content de ce qu’il lui arrive. Après tout, il l’a bien cherché le bougre. Le deuxième épisode, sobrement intitulé Paranormal Activity 2, se focalise sur la sœur de Katie, Kristi qui elle aussi subit les assauts d’un vilain fantôme. Une nouvelle fois, les caméras vont être installées partout dans la maison pour tenter de capturer l’ectoplasme envahissant et un brin frappeur. Rebelote sur le troisième opus, Paranormal Activity 3, avec cette fois l’histoire des deux sœurs, de leur enfance.

 

Pourquoi ça fait peur ?paranormal-activity-3

Parce que l’on s’attaque ici à l’endroit où l’on pense être le plus en sécurité : sa maison. Quand on est petit et qu’on a peur, on fonce dans son lit se planquer sous ses draps pour ne plus voir les méchants. « Rendors-toi petit poussin, ce n’est qu’un cauchemar » entend-on alors, ou « Mais non il n’y a pas de monstres dans ton placard, regardes ! »

Avec un esprit malveillant qui ne se manifeste que la nuit (excepté pour le 3ème épisode), on chatouille là nos peurs enfantines, primales et irrationnelles alors qu’on a 3, 4 ans et qu’on ne fait pas encore la distinction entre le monde réel et l’imaginaire. Est-ce à dire que ceux qui ne sursautent pas d’effroi en regardant cette saga ont refoulé leur peur primale ? Non, ces personnes ne sont simplement pas terrorisées par des portes qui claquent, des volets qui se ferment tous seuls ou un corps qui se déplace « à l’insu de son plein gré« . Au contraire, ça les ferait plutôt rire.

 

paranormal-activity3-001

Pourquoi un quatrième épisode ?

Parce que ça rapporte un max de billets pour un investissement minimum. Une maison, des acteurs inconnus, des caméras non professionnelles pour un rendu plus réaliste = un budget dérisoire face au pactole récolté lors de la sortie de chaque opus. Le premier Parnormal Activity s’est fait connaître sur le net, les producteurs ayant eu la bonne idée de mettre des caméras dans la salle et de filmer les réactions (forcément horrifiées) des spectateurs, pour la plupart des étudiants. S’en suivit un buzz phénoménal qui a attiré des millions de spectateurs dans les salles obscures. Avec un succès qui s’est maintenu jusqu’à aujourd’hui. Qu’en sera-t-il du quatrième épisode ? Sa sortie est prévue pour le mois d’octobre 2012, et aucune vidéo officielle n’a encore filtrée. Par contre nombre de fake et parodie inonde le net. L’un des producteurs (Paramount) aurait confié qu’il souhaitait placer l’action au 19ème siècle. Et pour se raviver la mémoire, on peut depuis le 7 mars se procurer le Blu-Ray (avec une version longue inédite) ou le DVD de Paranormal Activity 3 avec des scènes inédites.

 

Et hop : la bande-annonce du troisième épisode.

A propos de Karine

Humble scribe depuis 1999 sur divers supports papier et numérique tels que : Joypad, Playstation Magazine, Consoles+, Gamepro.fr, mais aussi Voici (si si pour 2 articles) ou encore Viamichelin.fr. Citation du moment : "I cry because others are stupid. That makes me sad." Sheldon Cooper.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.