Accueil > Jeux Vidéo > The Last Story

The Last Story

Il est difficile de passer après des jeux comme Xenoblade, et pourtant Nintendo tente le coup avec The Last Story, un RPG jap’ qui est beaucoup comparé à son concurrent, mais qui n’a finalement pas grand chose à voir avec. Dans The Last Story vous incarnez un mercenaire qui a déjà sa petite équipe et qui rêve de devenir chevalier. Au fil de ses rencontres et des plaisirs du destin, notre jeune Zael va devoir affronter des monstres, upgrader ses armes et son équipement et bien entendu, prendre des niveaux.

last-story-wii-1Le jeu est beaucoup plus orienté action que Xenoblade, ici il n’y a pas beaucoup de quêtes annexes et même pas de livre pour les répertorier. Par contre il y a un semblant de stratégie puisqu’on peut se plaquer contre les murs, attirer les ennemis avec son arbalète et surtout déclencher des pauses pour soit faire courir Zael dans un cercle au sol invoqué par un allié pour faire bénéficier son groupe d’un buff, soit donner des ordres à chacun. Autre concept intéressant, celui du pouvoir de l’Etranger qui permet au héros d’attirer l’attention des ennemis sur lui. Il ne reste plus qu’à esquiver pendant que nos potes les défoncent.

Mais réduire The Last Story à ça serait vraiment petit car le jeu, même s’il est composé que de couloirs, nous donne beaucoup de plaisir avec son gameplay à mi chemin entre l’action et la réflexion. Les sorts se débloquent au fur et à mesure de l’aventure et c’est quand même très plaisant de suivre cette histoire, à la fois contée et vécue. Comme je le disais, les items peuvent être améliorés avec des objets qu’on trouve sur les monstres ou dans les coffres. Il faudra par contre attendre une nouvelle partie +, une fois l’aventure terminée une première fois, pour avoir la possibilité de les upgrader sans limites !

last-story-wii-3Artistiquement parlant le jeu de Nintendo se situe dans les plus belles œuvres de la Wii. A la fois beau et envoûtant avec sa bande son vraiment adaptée, il lui reste une durée de vie d’une vingtaine d’heures, mais la re-jouabilité est présente, de même qu’un mode multi en PVP ou PVE contre des boss. Notons quand même que les chargements sont très fréquents et le framerate un prend un coup quand il y a un peu de monde à l’écran, rendant l’action vraiment limite injouable parfois, dommage. Il n’existe qu’une seule ville assez bien remplie tandis que le farming se fait sur des spot précis, simplifiant énormément l’avancée.

The Last Story est un bon action / RPG qui a pour lui un système de combat vraiment bien pensé et une prise en main très aidée. Sa durée de vie et sa facilité ne devraient pas plaire aux fans des jRPG mais les autres, moins spécialistes du genre, aimeront son accessibilité. Pour moi, un jeu qu’il faut faire en tous cas.

 

En gros, ce qu'il faut retenir

Note

User Rating: Be the first one !

A propos de Loglis

Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.