Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > Disney Infinity 2.0 – Le test 2.0

Disney-Infinity-2.0-Logo

Disney Infinity 2.0 – Le test 2.0

Un an après la sortie de Disney Infinity, Disney remet le couvert et nous sert une version 2.0 de son jeu à base de figurines et de licences archi-connues. Qui dit version 2.0, dit nouveau jeu et pas juste add-on du précédent. Les figurines et aventures disponibles dans cette version ne seront donc en aucun cas compatible avec le jeu précédent. Pour s’adonner à ce jeu, il faudra faire l’achat d’un nouveau starter pack comprenant le jeu, le plateau où on place les figurines, 3 nouvelles figurines et un nouveau trophée d’aventures. Le starter pack comprend ainsi Thor, Black Widow, Iron Man et le pack d’aventures des Avengers. En revanche, bien que les packs d’aventures de la version précédente ne soit pas compatibles avec cette version 2.0, toutes les figurines et power-discs le sont, et ce, uniquement dans la Toy-Box, la zone bac à sable du jeu où l’on peut créer tout ce qu’on veut. Pour faire le parallèle avec d’autres jeu, et avant que tout le monde crie au scandale parce que c’est Disney, c’est partout pareil. Chez Skylander, le principal concurrent, quand une nouvelle version sort avec de nouvelles figurines, celles-ci ne sont pas compatibles avec le jeu précédent et l’aventure des jeux précédents n’est pas disponible dans le nouveau jeu. Il faut posséder chacun des jeux pour vivre les différentes aventures.

 

Disney-Infinity-2.0-Avengers-Aventure-Play-SetTout comme c’était le cas dans la précédente version, les figurines sont vraiment jolies mais il vaut probablement mieux éviter que de trop jeunes enfants jouent avec car elles ne semblent pas très solides. Après, ce ne sont pas des jouets mais des éléments de jeu à collectionner. Le jeu ne s’adresse d’ailleurs pas aux tous jeunes enfants. Pour moi, j’estime qu’il vaut mieux que l’enfant sache lire avant de jouer au jeu, de nombreuses informations, bien que simples, n’apparaissent que sous forme de texte. Et ça vous évitera, de toute façon, pas mal de problème de figurines cassées à racheter. Car oui, dans l’absolu ce Disney Infinity 2.0 est un jeu qui revient cher. Mais encore une fois, pas plus que tout autre jeu du même style, sans même seulement parler de jeux vidéo. Les Lego par exemple. Si votre enfant veut toutes les boîtes d’une collection pour avoir tous les personnages, tous les véhicules , etc, ça peut vite chiffrer. Les figurines seules sont vendues au prix de 14 € et les packs d’aventures, au nombre de 2 actuellement, sont vendus 30 € et comprennent 2 figurines en plus du trophée d’aventures. En comparaison, la nouvelle itération de Skylander, Trap Team, propose des figurines au prix de 15 € et des packs d’aventures au prix de 25 € mais ne comprenant qu’une seule figurine ainsi que deux bonus en plus de l’aventure. C’est kif-kif. La première grosse différence entre les deux jeux se trouve au niveau des nombreux univers présents dans Disney Infinity alors que Skylander ne propose qu’un univers par jeu. Actuellement, le jeu propose 3 univers issus des licences Marvel, acquise récemment par Disney, à travers 3 pack d’aventures, 1 dans le starter et 2 à acquérir séparément. Il s’agît des univers Avengers, Spider-Man et Les Gardiens de la Galaxie. Et, pour garder une certaine cohérence, seules les figurines représentant des personnages issus de l’univers auquel appartient le pack d’aventures seront disponibles dans celui-ci. Ainsi, l’aventure proposées par le starter pack se déroulant dans l’univers des Avengers, Spider-Man ne pourra pas être joué à l’intérieur de celui-ci. Les plus puristes pourraient me dire que Spider-Man a fait partie des Avengers dans le comics, et ils auraient raison. Mais ici, il s’agît de ce qui a été décrit dans le film Avengers produit pas Disney et non des comics dans leur ensemble. Ceci était d’ailleurs déjà le cas dans la version précédente. En revanche, Disney Infinity 2.0 apporte une petite nouveauté à ce niveau-là. Il est possible de trouver, dans chaque aventure, des pièces multivers permettant, un fois 10 pièces récoltées, de jouer l’aventure avec un personnage défini issu de chacun des deux autres univers. Par exemple, dans l’aventure Avengers, il est possible de jouer avec Rocket Racoon issu des Gardiens de la Galaxie ainsi qu’avec Nova issu de l’univers Spider-Man, à condition bien sûr de posséder la figurine correspondante. Les aventures contenues dans les différents pack aventures se présentent sous la formes de petits Open World que l’on peut parcourir et explorer à notre guise pour dénicher missions, objectifs secondaires et objet à collectionner dont les pièces multivers.

 

Disney-Infinity-2.0-Marvel-Super-Heroes-Avengers-Venom-Toy-BoxLa deuxième grosse différence entre Skylander et Disney infinity réside dans la Toy Box, l’élément créatif du jeu qui pourrait s’apparenter à un Little Big Planet. Et celle-ci a été grandement améliorée depuis la dernière version. En effet, dans la Toy-Box, il est possible de créer sa propre aventure et même de la partager avec d’autres joueurs via internet. D’ailleurs, le starter pack propose deux « mini-jeux » dans ce style appelés Toy Box Games. Ces modes sont là pour démontrer les possibilités offertes dans la Toy Box. L’un deux reprend le style d’un Tower Defense et l’autre d’un Hack’n’Slash à la Diablo. Et du coup, il est possible de jouer de deux façons différentes dans la Toy Box. Soit on est créatif et débrouillard et on se crée soi-même ses propres aventures, soit on est comme moi, faignant, et on récupère des aventures faites par la communauté. Attention cependant, la communauté étant internationale, la plupart des créations proposées par les joueurs sont en anglais et il n’y a aucun moyen de filtrer par langue. Il faudra probablement un adulte pour expliqué aux enfants qui jouent ce qui est attendu. J’ai quand même pris le temps de regarder un peu ce que donnait la création dans la Toy Box. J’ai ainsi créé un circuit de course au milieu du néant qui m’a permis de me faire rétamer lors d’un défi contre des pilotes contrôlés par la console. La construction est assez simple et il est même possible de laisser le jeu créer pour nous en utilisant les constructeurs. Le constructeur est un personnage qui va générer automatiquement et de façon aléatoire des éléments de la Toy Box. Il existe par exemple un constructeur de circuit qui va générer automatiquement un circuit de course et un constructeur de ville pirate qui positionnement automatiquement des bâtiments issus de l’univers Pirates des Caraïbes. Autre nouveauté faisant plus ou moins partie de la Toy Box nouvelle génération, l’INtérieur. Il s’agît de créer aménager et décorer votre maison que vous pourrez parcourir avec vos différents personnages. Des visiteurs controlés par la console pourront venir visiter votre maison et même vous donner des missions à réaliser dans la maison pour certaines, ou dans la Toy Box directement pour d’autres.

 

Disney-Infinity-2.0-Merida-Buzz-Indestructibles-Toy-BoxTechniquement, le jeu est plutôt mignon et bien animé sans non plus casser 3 pattes à un canard. Et bien que je l’ai testé sur l’ancienne génération de console, je ne pense pas que cela change grand chose sur console Next-Gen. La musique, par ailleurs, ainsi que les doublages entièrement en français, uniquement dans les aventures et Toy Box Games évidemment, sont de très bonne facture. Niveau durée de vie, chaque aventure propose entre 3 et 5 heures de jeu. C’est court. Mais si on rajoute les Toy Box Games à la durée de vie conséquente bien que répétitif et les possibilités de la Toy Box ainsi que la possibilité de jouer à des aventures créées par d’autre joueurs, la durée de vie du jeu ne dépend que de la créativité de la communauté. Et en prenant en compte ce qui est déjà disponible, il y a de grandes chance que la durée de vie devienne Infinity (ahahah *tousse*)

Un an après la sortie de Disney Infinity, Disney remet le couvert et nous sert une version 2.0 de son jeu à base de figurines et de licences archi-connues. Qui dit version 2.0, dit nouveau jeu et pas juste add-on du précédent. Les figurines et aventures disponibles dans cette version ne seront donc en aucun cas compatible avec le jeu précédent. Pour s'adonner à ce jeu, il faudra faire l'achat d'un nouveau starter pack comprenant le jeu, le plateau où on place les figurines, 3 nouvelles figurines et un nouveau trophée d'aventures. Le starter pack comprend ainsi Thor, Black Widow, Iron…

En gros, ce qu'il faut retenir

Disney nous propose une version améliorée de son jeu, corrigeant les principaux défauts du précédent. Les aventures, bien que courtes, sont plutôt agréables à parcourir. L'intérêt du titre réside de toute façon ailleurs, la Toy Box. Avec ses nombreuses possibilités et la créativité de la communauté elle vous scotchera, vous ou votre enfant, de longues heures durant. Les figurines sont par ailleurs très jolies, ce qui ne gâche rien pour les personnes atteinte de collectionnite aigue.


GG :
Figurines réussies
Aventures intéressantes
Réalisation très correcte
Mini jeux sympa
Nombreux personnages jouables, à condition de posséder la figurine
Personnages évolutifs grâce aux niveaux d'expérience et aux power-discs
Possibilité de partager et récupérer des aventures via Internet
Durée de vie astronomique

Pas GG :
Gouffre financier
Aventures courtes
Mini jeux redondants
Power-discs en boosters aléatoires
Toy Box difficile à maîtriser
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.