Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > Deus Ex – Mankind Divided – Notre avis augmenté

Deus-Ex-Mankind-Evolved-Eidos-Square-Enix-Logo

Deus Ex – Mankind Divided – Notre avis augmenté

Deus-Ex-Mankind-Evolved-Eidos-Square-Enix-Screenshot06Adam Jensen nous reviens dans la suite de ses aventures cyberpunk dans un monde où les augmentations (modifications du corps humain par des substituts électromécaniques) sont omniprésentes. On retrouve donc Adam 2 ans après les événements de la fin de Deus Ex Human Revolution où un incident avait transformé les augmentés en fous sanguinaires qui attaquaient tout le monde. Une bonne partie de la population augmentée a été victime de cet incident laissant seulement quelques millions d’individus encore en vie. Mais également, les augmentations sont perçues par la population normale comme un danger pour eux. Les augmentés deviennent au mieux craints, au pire victimes de ségrégation ou de violence. C’est dans ce contexte que s’est créé le groupement ARC, un groupe pacifiste qui a pour but d’aider les augmentés. Adam, quant à lui, se retrouve engagé dans une task force d’Interpol à Prague pour enquêter sur des actions terroristes perpétrées par des augmentés et dont les autorités accusent l’ARC. Mais parallèlement, il est en contact avec une autre groupe appelé le Collectif Mastodonte, constitué d’activiste, d’idéologiste, de hacker, qui ont pour but de dénoncer les actions des Illuminati qui tirent les ficelles du monde dans les coulisses.

Deus-Ex-Mankind-Evolved-Eidos-Square-Enix-Screenshot05Ca semble compliqué mais déjà, en ayant fait l’épisode précédent on comprend un peu mieux les différents groupes et puis c’est aussi pour ça qu’on aime les jeux Deus Ex, leurs histoires et contextes très complets et alambiqués. D’ailleurs pour revenir à la fin de Human Revolution, il était demandé au joueur de faire un choix, dire la vérité sur les événements survenus et particulièrement la situation sur la station Panchaïa pour que la population rejette les augmentations, occulter cette vérité pour que les entreprises d’augmentations puissent continuer en toute liberté sans contrôle, mentir et accuser un groupe terrorisme pro-humanité pour que les augmentations puisse proliférer mais sous le contrôle des Illuminati, ou détruire la station, tuant tout le monde dessus, pour que personne ne sache ce qui s’est passé afin que la population décide d’elle-même quoi penser des augmentations. Forcément, chacun de ces choix impliquait un monde bien différent et les développeurs ont décidé de n’en choisir qu’un sans tenir compte du choix effectué par le joueur dans le précédent épisode. D’ailleurs aucun des choix ou événement de l’épisode précédent n’est repris. Seuls ceux où on avait pas d’influence ont été repris. Du coup, ce n’est pas dit clairement mais il semble certain que le choix effectué par l’équipe soit de détruire la station, Adam ne voulant pas décider pour l’humanité toute entière. Bien évidemment, Adam et d’autres personnages ont finalement survécu à cela sinon, il n’y aurait pas de suite.

 

Deus-Ex-Mankind-Evolved-Eidos-Square-Enix-Screenshot04Après ce gros laïus sur l’histoire, passons au gameplay. Pas de gros changement par rapport à l’épisode précédent. Seulement des évolutions de certains aspect. On est pas dépaysés mais on a quand même le plaisir de la découverte. Comme avant, on a le choix de l’approche que l’on veut utilisé pour accomplir les missions. Bourrin en tirant partout, ou discret en évitant tous les ennemis avec bien sûr une infinité de nuance entre les deux. Comme souvent, l’approche discrète et non létal étant la plus dure, elle est aussi celle qui est le plus récompensée. D’ailleurs, même les boss peuvent ne pas être tués, contrairement au précédent épisode. On retrouve également le système des augmentations que l’on débloque et améliore mais il y a aussi de nouvelles augmentations en plus des anciennes qui sont totalement incluses dans le scénario, et qui sont d’ailleurs plutôt puissantes. Mais du coup, pour pas spoiler, je ne vais pas trop en parler.

Deus-Ex-Mankind-Evolved-Eidos-Square-Enix-Screenshot02On retrouve également le piratage qui lui aussi a subit quelques modifications. Dans l’ensemble, le principe reste le même, on doit relier notre source d’entrée au cœur du système pour y accéder en sautant de dossier en dossier tout en évitant de se faire repérer par le système de sécurité. Mais de nouveau virus ou logiciels apparaissent pour nous prêter main forte, après le virus Atomisation et le ver Stop qu’on connaît déjà, on trouve les logiciels Analyse, Overclocking, Révéler et Furtivité. Pour parler de ces logiciels, il faut aussi parler d’une autre nouveauté du piratage, les Firewalls. Les Firewalls peuvent se trouver sur une jonction entre deux éléments mais ne sont pas visibles. Si on en croise un, notre présence est automatiquement détectée et la capture du point suivant s’en voit ralentie. C’est là qu’interviennent les nouveaux logiciels. Le logiciel Analyse permet d’afficher les Firewalls présents pour pouvoir les contourner. Le logiciel Overclocking permet une capture des éléments plus rapide pendant quelques secondes. Le logiciel Révéler permet d’afficher totalement les éléments présents car certains systèmes camoufle leurs éléments et ne sont visibles que les éléments proches des éléments déjà capturés. Et enfin, le logiciel Furtivité permet de passer un Firewall sans se faire repérer.

Deus-Ex-Mankind-Evolved-Eidos-Square-Enix-Screenshot01De nouveaux objets font également leur apparition comme les outils multifonctions qui permettent un piratage de n’importe quel terminal en quelques secondes mais ceux-ci sont rares. Le système des armes a également été amélioré. Il est possible de personnaliser une arme avec des éléments supplémentaires comme des silencieux ou des visées laser mais contrairement à l’épisode précédent, il est possible de les enlever à tout moment à la volée. Par exemple, on peut avoir plusieurs viseurs associés à une arme et passer de l’un à l’autre en fonction de la situation. De nouvelles munition font également leur apparition et on peut aussi passer de l’une à l’autre en fonction des besoins. Enfin, on peut augmenter la puissance d’une arme grace à des pièces détachés que l’on trouve un peu partout. Les pièces détachées peuvent également servir à fabriquer des objets ou munitions. Encore une fois, on ne peut pas tout faire et il faudra faire en fonction de son style de jeu. Ca fait pas mal de nouveautés bienvenues mais qui ne change pas foncièrement le fond du gameplay. De la nouveauté dans la continuité donc et ça c’est bien.

 

Deus-Ex-Mankind-Evolved-Eidos-Square-Enix-Screenshot03Visuellement, le jeu est plutôt beau en particulier sur PC mais il demandera forcément une bête de course pour le faire tourner à fond et fluide. Adam Jensen est toujours aussi classe. Les visages sont bien détaillés mais les animations de la bouche et des yeux restent perfectibles. Coté sonore, on retrouve l’ambiance musicale si particulière du précédent épisode mais avec moins de thèmes très marquant. Le tout reste très bon malgré tout. Coté doublage c’est du tout bon encore une fois. Bien je préfère privilégier la version VO, la voix d’Adam étant juste extraordinaire, le doublage français est toujours très convaincant. D’ailleurs, c’est sympa qu’un jeu pense au gens moi et donne la possibilité de changer les voix sans changer la langue des textes. Ca se fait de plus en plus mais c’est toujours bon à noter. L’histoire n’est pas en reste avec ses nombreux rebondissement et sa qualité d’écriture. L’univers, bien qu’anticipé est parfaitement crédible. Niveau durée de vie, il y a de quoi faire. Comptez une petite vingtaine d’heure pour faire l’histoire en ligne droite. Un peu moins si on est très bon, pas comme moi. Mais à coté de ça, il y a une myriade de missions secondaires à découvrir et d’endroit à explorer. J’ai mis une trentaine d’heures pour finir le jeu en fouillant un peu mais pas trop. La zone principale de Prague est très grande. Donc pour tout finir à 100% il faut compter, je pense, entre 50 et 60 heures. A coté de ça, le jeux propose des mini jeux comme le mode Breach ou l’application Deus Ex Universe qui se débloquent également avec des éléments trouvés dans le scénario principal. Ca fait beaucoup de choses à faire. Mais il faudra au moins ça si on veut espérer débloquer toutes les augmentations disponibles.

Adam Jensen nous reviens dans la suite de ses aventures cyberpunk dans un monde où les augmentations (modifications du corps humain par des substituts électromécaniques) sont omniprésentes. On retrouve donc Adam 2 ans après les événements de la fin de Deus Ex Human Revolution où un incident avait transformé les augmentés en fous sanguinaires qui attaquaient tout le monde. Une bonne partie de la population augmentée a été victime de cet incident laissant seulement quelques millions d'individus encore en vie. Mais également, les augmentations sont perçues par la population normale comme un danger pour eux. Les augmentés deviennent au mieux…

Ce Deus Ex Mankind Divided ne déçoit pas, bien au contraire. Il conserve les forces du précédent opus tout en les améliorant par petites touches. La réalisation visuelle et sonore est également tip top et permet de mieux se plonger dans l'univers et dans une histoire palpitante. Et le tout avec une durée de vie conséquente. Petit plus pour ceux qui l'ont, le jeu est compatible Occulus Rift pour encore plus d'immersion.


GG :
Adam Jensen
Son manteau
Une histoire très sympa
Une realisation visuelle de haut niveau
Une ambiance sonore de qualité en VO ou VF
Une durée de vie conséquente
La possibilité de changer la langue des voix

Pas GG :
Très gourmand sur PC
Quelques bug lors des piratages
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.