Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > Argonus and the Gods of Stone – Notre avis mythologique

Argonus-and-the-Gods-of-Stone-Zojoi-logo

Argonus and the Gods of Stone – Notre avis mythologique

Les créateurs de Shadowgate nous reviennent avec un nouveau jeu basé dans la prolifique mythologie grecque : Argonus and the Gods of Stone. Un projet qui a pris 5 ans à la petite équipe du studio Zojoi.

Argonus-and-the-Gods-of-Stone-Zojoi-Screenshot03

Le jeu raconte l’histoire d’Argonus, fils d’Argus (C’est à Argus que l’on doit la construction du Argo, le vaisseau légendaire de Jason.) Le récit se déroule après la quête de la toison d’or. Les Argonautes s’échouent sur une île après avoir été ensorcelés par des sirènes, Médée n’étant plus là pour les protéger du chant des sirènes. Argonus se réveille seul sur la plage au milieu des ses compagnons et de villageois pétrifiés. Il devra parcourir l’ile pour découvrir l’origine de ce mal et secourir ses compagnons. Dans sa quête il pourra compter sur l’aide de certains dieux grecs, rien que ça.

Argonus-and-the-Gods-of-Stone-Zojoi-Screenshot01

Le jeu se présente comme un jeu d’aventure de type point’n click en vue à la première personne avec un déplacement libre. Il faudra examiner l’environnement, ramasser des objets pour les utiliser ultérieurement. Ici, on est sur du plutôt simple. Pas de combinaison d’objets et pas non plus d’énigmes capillotractées. Tout est très logique. D’ailleurs, tous les objets que l’on récupère ont droit à une explication sommaire mais qui aide souvent à comprendre leur rôle dans l’histoire. L’histoire est d’ailleurs narrée par Calliope, muse et amante d’Ares, qui est doublée par Betsy Brantley.

Le parcours de l’île est un voyage extrêmement agréable. On retrouve tous les éléments de la mythologie grecque. Des dieux, aux créatures mythologiques en passant par des noms connus pour peu qu’on s’intéresse un tant soit peu à la mythologie. C’est un jeu reposant car notre héros n’étant pas un guerrier, il devra se reposer sur sa malice et sa ruse pour vaincre les quelques ennemis qu’il rencontrera.

Argonus-and-the-Gods-of-Stone-Zojoi-Screenshot02

Visuellement, le jeu n’est pas particulièrement impressionnant mais reste tout de même agréable à l’œil en particulier grâce à des éclairages maitrisés. Mention spéciales pour les illustration qui ponctuent certains événements importants (voir ci contre.) Seules les animations sont un peu rigides par moment. Mais ce n’est pas si grave étant donné que l’île que l’on parcours est relativement morte donc peu d’êtres animés. Le jeu est entièrement doublé en anglais avec des doublages de très grande qualité. Un autre bon point, les textes du jeu sont traduits en français. Malheureusement, certaines traductions comportent des erreurs. Rien de bien méchant mais si on ne comprend pas parfaitement l’anglais, certaines subtilités peuvent nous échapper. Les musiques sont aussi très agréables sans être non plus particulièrement mémorables. Enfin, le seul sujet qui fâche un peu, la durée de vie. Comptez 7-8h pour faire le tour de l’île. Un peu moins si vous ne ratez rien et faites tout d’une traite. Le tout sans rejouabilité. Seuls les succès peuvent vous retenir un peu mais pas bien plus. Par contre, comme dans beaucoup de productions de nos jours, restez bien jusqu’à a fin du générique pour une scène bonus.

Les créateurs de Shadowgate nous reviennent avec un nouveau jeu basé dans la prolifique mythologie grecque : Argonus and the Gods of Stone. Un projet qui a pris 5 ans à la petite équipe du studio Zojoi. Le jeu raconte l'histoire d'Argonus, fils d'Argus (C'est à Argus que l'on doit la construction du Argo, le vaisseau légendaire de Jason.) Le récit se déroule après la quête de la toison d'or. Les Argonautes s'échouent sur une île après avoir été ensorcelés par des sirènes, Médée n'étant plus là pour les protéger du chant des sirènes. Argonus se réveille seul sur la…

Ce qu'il faut en retenir

Argonus and the Gods of Stone est un voyage onirique au sein de la mythologie grecque. Loin des standards guerriers généralement dans les productions sur ce sujet, il se fera dans le calme bien que le thème abordé soit sérieux et lourd. Le tout est porté par un doublage de qualité qui accompagne à merveille l'aventure. Mais, avec moins de 10 heures de durée de vie l'aventure touche malheureusement trop rapidement à son terme.


GG :
Une histoire aussi épique qu'intime
Un oasis de calme dans une tempête de violence vidéoludique
Des doublages de haute volée
Les éclairages et environnements de qualité

Pas GG :
Des animations un poil rigides
Le voyage prend fin trop vite
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.