Accueil > Jeux Vidéo > Skyrim : Dragonborn – le test tout feu tout flamme
the-elder-scrolls-skyrim-dragonborn-dlc-bethesda

Skyrim : Dragonborn – le test tout feu tout flamme

Après le décevant Dawnguard qui n’apportait finalement pas grand chose et me laissait grandement sur ma faim et le petit Hearthfire sympathique qui permettait de construire sa maison de bois ou son manoir en pierre, où l’on pouvait même adopter des enfants (mais c’est pas obligé, c’est pas une vie d’avoir pour parent adoptif un Enfant de Dragon… ), voici le nouveau DLC fraîchement sortie pour SkyrimDragonborn. Et celui là, je l’aime beaucoup beaucoup.

 

Il ne peut en rester qu’un

the-elder-scrolls-skyrim-dragonborn-dlc-bethesda-miraakParce que déjà contrairement à Dawnguard qui vous rajoutait une peu de quêtes et de lieux sur votre carte, là on change de lieu, on prend notre rafiot et c’est partie pour l’Ile de Solstheim, nom qui n’est pas inconnu des joueurs de Morrowind (l’add-on Bloodmoon). L’île a changé de tête un peu, le Mont Écarlate a fait des ravage dans le sud. Alors que vous êtes peinard à vous dorer l’armure tranquille en Bordeciel, on vous agresse. Eh oh ça va bien hein, vous savez à qui vous parler les pécores ? Je suis Enfant de Dragon, oui monsieur. Et bien boom, à coup de masse moi je les ai fait taire ces adeptes de l’autre imposteur qui se dit Enfant de Dragon. Forcement, moi j’aime pas qu’on me marche sur les bottes alors ni un ni deux je saute dans un bateau à Vendeaume et je vais lui faire tâter de ma force ce guignol. Quand je l’aurais trouvé.

 

Ma masse, j’la mets où j’veux…

the-elder-scrolls-skyrim-dragonborn-dlc-bethesda-soltheimVous débarquez donc à Solstheim, une ancienne colonie d’Efles Noirs et vous vous rendez vite compte qu’une force magique leur pèse bien lourd sur les épaules : et c’est Miraak, le soit disant premier Enfant de Dragon qui fait aussi office de prêtre pour ces habitants le tout au service d’un prince Daedra, qui contrôle un peu la populace. Ah ! Bah bravo ! Merci du colis les gars. Et qui est-ce qu’on appelle à l’aide ? C’est Bibi…  Du coup, en plus de mener votre quête contre l’autre rigolo, il vous faudra venir en aide aux gens du coin. Et les Skaals vous seront d’une grande aide pour vous faire avancer.  Solstheim propose sa propre culture et sa propre architecture par rapport à Bordeciel, ce qui en fait un add-on bien dépaysant. Et ça fait plaisir de voir d’autres gens, d’autres monstres. L’île a même sa propre musique, très jolie au passage. La trame de la quête principale est intéressante  prenante et l’île regorge de quêtes secondaires à foison, sans compter sur l’exploration de l’île the-elder-scrolls-skyrim-dragonborn-dlc-bethesda-apocryphiaqui vous fait découvir de nouveaux donjons, faire de nouvelles rencontres… Bethesda n’a pas oublié de bien blindé l’ile avec également de nouveaux ennemies (pour certains déjà connu des vieux joueurs d’Elder Scrolls) : des Rôdeurs des Quêteurs ou encore des Engeances des Cendres. Il en va de même pour la faune et flore ce qui du coup vous donne de nouvelles choses à craft en artisanat. La forge gagne pas mal de chose au niveau arme et armure. Vous allez découvrir les armures d’Ostalium  et surtout l’équipement de Stalhrim qui, travaillé correctement, rivalise avec la forge daedra mais en plus léger. La forge Nordique s’améliore également avec les armes et armures gravées. Pour ceux qui aime la magie  de nouveaux sorts font leurs apparition mais j’avoue ne pas avoir testé. Je suis une guerrière moi, j’lance pas des boules de feu sapée comme une fille.

 

Vol, petit dragon, vol !

the-elder-scrolls-v-skyrim-dragonborn-dlc-bethesdaCôté graphique, on est toujours sur le même moteur, ce qui est tout même bien joli, on reste dans l’ambiance de Skyrim tout en étant dépaysé par ces nouveaux lieux à visiter. Plein de nouvelles choses donc et j’oubliais, forcément, vous avez droit à des cris tout beau tout neuf que vous pourrez découvrir au cours de quêtes annexes ou au cours de la quête principale dont le fameux Asservissement qui sert à chevaucher un Dragon. Classe hein ? Bon sauf que vous ne contrôler pas le dragon une fois en vol. On est plus ou moins sur un rail et vous pouvez attaquer des ennemis. C’est fun mais on préférera se balader à pince pour explorer l’île.

 

Dragonborn apporte un souffle d’air frais au jeu et un contenu assez conséquent pour une durée de vie assez conséquente aussi du coup : la quête principale est assez longue (après cela dépend de votre niveau) et si vous aimer fouiner partout, y a de quoi faire ! Bien meilleur que Dawnguard, cette add-on est un indispensable ! C’est 1600 points mais il les vaut. Fus Ro Dah !

 

En gros, ce qu'il faut retenir

Note

User Rating: Be the first one !

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.