Fez

Les jeux indépendants ont la côte depuis quelques temps maintenant et ce n’est pas nous, gamers, qui allons s’en plaindre. Quand on voit les titres autement addictifs et innovants qui sortent de l’esprit de certains créateurs on en redemande. Fez c’est un peu cette histoire, son inventeur s’est basé sur un concept simple : un monde cubique sur lequel on peut contrôler la face qu’on veut afficher. Attention, c’est vraiment sympa.

fez2L’histoire vous met dans les pantoufles de Gomez, un petit être qui va découvrir que son monde possède bien trois dimensions. Une fois qu’il aura pris conscience de ça il devra partir à la recherche de 32 cubes éparpillés un peu partout pour stopper le cataclysme qui est en train d’agir sur cet univers à grand coup de trous noirs. Chaque cube étant divisé en huit morceaux, ajoutons à cela les coffres contenant des clés ou des cubes complets et l’aventure s’annonce bien.

Fez propose un gameplay vraiment original dans lequel vous ne trouvez pas d’ennemis, juste des plates-formes à atteindre a tout prix. Avec les gâchettes vous « tournez » le monde, ainsi il faudra s’accrocher aux éléments mouvants pour ensuite jouer avec les perspectives pour grimper. Majoritairement verticaux, les niveaux sont très réussis et même variés avec des clins d’œils à tous nos jeux rétro préférés tout en gardant une maniabilité à jour puisqu’on peut s’accrocher aux rebords, ce qui est bien pratique pour ne pas se tuer toutes les trente secondes.

fez-3Parce que le pixel art n’a jamais autant à la mode, le soft profite du talent artistique de son créateur et nous offre des décors tout en pixels mais diablement jolis. La bande son est elle aussi soignée et les petits bugs volontairement intégrés au jeu sont tellement réalistes qu’on ne sait pas trop si on doit y croire ou non.

Fez a donc beaucoup de charme et un gameplay qui ravira les fans de plates-formes dans des niveaux courts. Pas d’ennemis mais des puzzles à résoudre et surtout une ambiance très marquée, voilà qui nous ravit même si on aurait aimer un petit plus de diversité dans les niveaux. Le prix est aussi un peu élevé pour un jeu indépendant (800 MS Points).

 

En gros, ce qu'il faut retenir

Note

User Rating: Be the first one !

A propos de Loglis

Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.