Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – In The After – Notre Avis

In-the-After-lumen-demitria-lunetta-avis-critique-review-1

Roman – In The After – Notre Avis

Avant, Amy était une jeune fille tout ce qu’il y a de plus banal. Avec une mère workaholic (bourreau de travail) et un père obsédé par le bio et la vie plus que saine. Une scolarité normale, dans une ville normale aux Etats-Unis. Mais ça c’était avant. Avant qu’Ils ne débarquent et rayent pratiquement l’humanité de la surface de la Terre, ne laissant qu’une poignée de survivant…

 

Ils entendent le plus léger des bruits de pas… Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs… Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?

Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !

 

In The After est un roman science-fiction jeunesse de Demitria Lunetta. Il nous plonge très rapidement dans le quotidien d’Amy, après que la Terre ai basculé dans le chaos suite à une attaque de ce qui semblerait être des extra-terrestres. L’humanité est presque réduite à néant et Amy tente de survivre. Ce qu’elle fait très bien d’ailleurs. On est très vite plongé dans l’action et on suit Amy dans son quotidien où elle apprend a être silencieuse, à observer et apprendre. Baby arrive dans sa vie et l’évolution de l’histoire n’en est que meilleur. La façon dont elles communiquent entre elles, dans le silence, où elle font face à des situations de danger.

Sont-elles les seules survivantes sur Terre ? A vous de le découvrir ! Une fois la lecture lancé, on ne s’arrête plus, on angoisse avec les personnages, l’immersion est excellente, les rebondissements sont nombreux. Le tout dans un roman post-apocalyptique aux petitx oignons. Non parce que la survie des jeunes filles dans cette ville ravagé n’est que la première partie du livre…. A vous de lire la suite, non vraiment, je vous le conseille ! Moi, j’ai adoré.

 

In-the-After-lumen-demitria-lunetta-avis-critique-review

Avant, Amy était une jeune fille tout ce qu'il y a de plus banal. Avec une mère workaholic (bourreau de travail) et un père obsédé par le bio et la vie plus que saine. Une scolarité normale, dans une ville normale aux Etats-Unis. Mais ça c'était avant. Avant qu'Ils ne débarquent et rayent pratiquement l'humanité de la surface de la Terre, ne laissant qu'une poignée de survivant...   Ils entendent le plus léger des bruits de pas… Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs… Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle ! Amy est devant sa télévision…

En gros, ce qu'il faut retenir

C'est l'hiver, il fait froid et je vous conseille d'en profiter pour vous plonger dans la lecteur de In The After ! C'est prenant, immersif et la plume est simple mais drôlement efficace. A déguster avec un bon thé.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Shoop
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.