Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – Les Morts Insignifiants – Notre avis
les-morts-insignifiants-gaetan-ballester-lecture-obscure-avis-review-chronique-2

Roman – Les Morts Insignifiants – Notre avis

En ce début de semaine, on va parler thriller psychologique. Quand je vous dis que j’ai des gouts variés en lecture… Les Morts Insignifiants, de Gaëtan Ballester nous embarque à Paris, la ville lumière où tous les rêves sont possibles ! Ou pas….

Paris est une capitale monstrueuse. Elle dévore et vomit ses habitants sur ses trottoirs, sans demander son reste. Cédric pensait pouvoir y vivre sa nouvelle vie… Sa rencontre avec Marion Müller, une dirigeante de friperie atypique, arrivera-t-elle à le sortir du trou à rat dans lequel il s’est enterré ? La Grandeur n’a pas de prix. Prostitution, ambition et richesse s’entrechoquent face à un passé sombre et au souvenir d’Amélia.

Avant de commencer, j’ai lu ce livre en numérique mais au vu de la qualité de présentation, j’imagine que la version papier doit être superbe. A chaque chapitre, il y a une illustration. C’est le genre de détail que j’adore.

Au départ de ce roman, on ne sait pas trop où l’on met les pieds ni avec qui on est mais ce n’est que le prologue. Nous entrons ensuite dans le quotidien de Cédric qui a quitté sa province après un drame familial et qui tente sa chance à Paris. Ville qui regorge d’espoir pour une nouvelle vie. Mais celle-ci peut être impitoyable quand on n’a rien… Et c’est le cas de notre protagoniste qui ère de CDD en petit job. Mais il ne veut pas être insignifiant… C’est son crédo. Difficile dans ces conditions dans une si grande ville. Même si, Simon, son meilleur ami et bouée de sauvetage dans cet univers compliqué l’aide autant qu’il peut à comprendre son fonctionnement.

Puis il croisera le chemin d’un gérante de friperie assez excentrique qui recherche un vendeur et il postulera à l’annonce. Il s’y plait, s’entend bien avec sa collègue, ce qui nous vaut quelques confidence afin de mieux cerner le personnage et comprendre pourquoi il veut à tout prix briller. Sa vie va s’améliorer et semble s’éclairer un peu malgré la grisaille environnante. Jusqu’au moment où Marion Müller va lui proposer autre chose du fait de son physique plutôt avantageux. Le voilà escort boy… Une manière de gagner beaucoup d’argent, d’exister, d’aller vers la lumière.

Comme je le répète à peut près à chaque fois, je n’aime pas donner trop de détails sur une lecture, j’aime que les lecteurs découvrent un roman comme je l’ai découvert. Et bien sûr, on se doute bien que dans un thriller du genre, les choses ne vont pas aller comme cela devrait. Les flashbacks font mal… On s’attache à Cédric, on a parfois mal pour lui tant la vie la jeter au sol sans ménagement. La lecture est fluide et c’est construit très intelligemment, il est impossible de poser son livre. La tension monte petit à petit sans jamais retomber, on peine parfois à retrouver notre souffle. L’ascension peut être belle mais la chute peut être tout aussi rapide et douloureuse. Jusqu’où peut on aller pour ne plus être insignifiant ?

Un roman et un auteur à découvrir d’urgence !!

les-morts-insignifiants-gaetan-ballester-lecture-obscure-avis-review-chronique-1

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.