Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – Les Immortels, tome 4 : Les Vampires
les-immortels-tome-4-les-vampires-cyplog-editions-amanda-bayle-review-romance-fantastique-2

Roman – Les Immortels, tome 4 : Les Vampires

Les Immortels, tome 4 : Les Vampires. La voilà enfin la conclusion que j’attendais ! Bon, j’avoue ne pas avoir eu à attendre très longtemps, ayant quasiment enchainé les tomes ! C’est quand même avec un petit (gros) pincement au cœur que je termine cette lecture… Mais est-ce que la fin de la saga d’Amanda Bayle est à la hauteur de mes attentes ?

Les mois écoulés ont été riches en aventures et en émotions. Le clan a bravé mille dangers et, plus d’une fois, Luderik a craint pour la sécurité de sa Compagne. Un peu de répit pour savourer sa vie aux côtés d’Ève, c’est tout ce qu’il désire maintenant. Mais tant qu’Olrik vivra, cela restera un rêve utopique.
Le vampire sadique a une nouvelle fois disparu, et Luderik doit le retrouver à tout prix, avant qu’il ne s’en prenne de nouveau à son clan et à sa Compagne.
Alors qu’il cherche désespérément un moyen de retrouver son frère, ce dernier fomente un nouveau plan, encore plus machiavélique et ignoble que tous ceux qu’il a pu imaginer jusqu’à présent.
Le clan est en danger, et va bientôt être plongé dans une horreur à laquelle aucun de ses membres ne s’était préparé. Pour survivre, Ève et Luderik devront puiser dans leurs ultimes ressources, et faire preuve d’une force de caractère à toute épreuve.
Leur lien indéfectible suffira-t-il à les sauver ?

Je n’aime pas finir une saga… Quand je m’attache à des personnages, c’est très difficile de terminer ma lecture, je n’ai pas envie de les quitter… Et c’est le cas avec Les Immortels. Je me suis tellement attachée au Clan, à ses histoires, à l’histoire entre Eve et Luderick. Mais quelle fin !

C’est un clan qui se remet à peine de ses émotions que nous retrouver dans ce tome final. En effet, après des élèvements, des guerres contres des loups, des zombies et la menace Olrik qui pèse toujours, le clan de Luderick a subit des dommages, des peines et tout un tas de blessures, qu’elles soient physiques ou morales. Mais aussi la perte d’êtres chers dans des passages souvent difficile à lire pour la grande émotive que je suis… Et l’amour de nos deux protagonistes a également été mis à rude épreuve mais malgré tout, ils ont réussi à s’en sortir et à renforcer leur union. La fin aurait pu être simple mais on se serait ennuyé ! Parce que bonjour les briques dans le nez que l’on prend avec cette lecture ! On sait que le frère de Luderick, Olrik, est un gros psychopathe. Et on se doute que ce combat final ne sera pas sans difficulté mais alors franchement, je n’étais pas prête !

Pas de pause dans ce tome, on attaque doucement, mais rapidement, ça part en vrille. Entre la menace Olrik et les tensions dans le clan, rien n’est simple et on a l’impression que celui-ci peut exploser à tout moment. On se trouve au bord de la falaise quasi tout le livre, la tension est haute et certains passages m’ont faire sortir des « haaaan mais c’est pas vrai !! » Je ne rentrerais pas en détail dans l’histoire car j’aime que les lecteurs la découvre. Amanda Bayle nous entraine dans un tourbillons de rebondissements et d’émotions fortes pour nos petits cœurs. Heureusement, quelques passages qui réchauffe (si vous voyez ce que je veux dire) nous permette de reprendre un peu notre souffle après des passages parfois difficiles. On continue de s’attacher aux personnages, car malgré l’action et les évènements, l’autrice n’oublie pas de les développer un peu plus… Leur réactions, leur façons de gérer certains évènements, leur peine, leur colère… Bref, tout ce qui fait que l’on a des coup de cœur (ou des envies de meurtre, ça dépend !), on vibre avec eux, on vit l’histoire et la traque d’Olrik. Et on a presque peur d’arriver à l’affrontement tellement les combats peuvent être violent et on sait que l’autrice peut choisir de faire mourir à peu près n’importe qui ! Bref, on a hâte que cela se termine (dans le sens où on aspire à la tranquillité !!) et que le clan puisse souffler, mais pour de vrai. Car ce n’est vraiment pas de tout repos. Je n’irais pas plus loin de peur d’en dire trop.

La plume est toujours aussi addictive et j’ai trouvé ce tome plus sombre que les autres. On sent que tout le monde est à cran et les éléments qui leur tombent dessus n’ont rien de réjouissants. On stress, on souffle pour arrêter de respirer deux pages après, bref, on passe par tout les états… Un tome qui clôture d’une très belle façon cette saga à découvrir de toute urgence. Un énorme coup de cœur !

les-immortels-tome-4-les-vampires-cyplog-editions-amanda-bayle-review-romance-fantastique-1

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.