Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – La Momie qui aimait les pizzas et les jeux vidéo – Notre avis
leha-editions-la-momie-qui-aimait-les-pizzas-et-les-jeux-video-olivier-cotte-livre-roman-avis-enquete-paris-louvre-book-2

Roman – La Momie qui aimait les pizzas et les jeux vidéo – Notre avis

Je sais je sais, c’est dimanche et normalement, je n’écris pas le week end. Bin la j’avais envie, voilà. Puis faut dire que le temps n’est pas super pour aller crapahuter dans la pampa. Et que j’avais aussi très envie de vous parler d’une lecture que je viens de terminer : La momie qui aimait les pizza et les jeux vidéo de Olivier Cotte et disponible aux éditions Leha. J’adore le titre ! Mais est-ce que j’ai aimé le contenu ?

Rien ne va plus au Musée du Louvre. De mystérieuses disparitions de momies égyptiennes sèment le trouble dans le plus grand musée du monde. Ses gardiens, son directeur et la police qui enquête sont loin d’imaginer l’étonnante réalité : ces momies sont tout simplement revenues « à la vie » et ont décidé de partir en goguette. Tel Amentoncha, ancien prêtre qui, après s’être emparé d’un costume de Père Noël pour se protéger de la pluie, se sent irrésistiblement attiré par un antique scarabée sacré détenu dans l’appartement d’un archéologue. Le meurtre atroce de ce dernier va en traîner sa fille Lea dans une incroyable enquête à la recherche d’une tombe antique cachée en plein Paris ! Tout cela aurait-il un lien avec la cérémonie magique que doivent accomplir Charles et Edouard, deux grognards napoléoniens de la campagne d’Egypte qui ont découvert il y a deux siècles un rite leur ouvrant les portes de l’immortalité et qu’ils doivent renouveler pour espérer prolonger leur existence…?

Derrière ce titre assez rigolo se cache en fait un livre avec lequel j’ai passé un excellent. Puis comment ne pas être intriguée par une couverture avec une momie déguisé en père noël ? Qui semble en plus aimer les pizzas et les jeux vidéo ? Ce qui nous fait des points commun d’ailleurs (non pas que je me trimballe déguisée en père noel mais je pourrais écrire une ode aux pizzas et aux jeux vidéo !). Bref, revenons au livre. Est-ce que j’ai aimé ? OUI !

On débute notre histoire avec le réveil des momies au musée du Louvre sans que l’on ne sache pourquoi. Et déjà là, dès les premières lignes, le ton est donné et l’humour déjà présent. Et malgré le ton, on est dans une enquête ! Car en parallèle de nos amies à bandelette en promenade dans Paris, on suit une jeune fille passionnée d’archéologie à la recherche d’une tombe égyptienne qui se trouverait dans notre jolie capitale, enquête qui tenait beaucoup à cœur de son père mais celui-ci a été assassiné ! On croisera aussi deux personnes en quête d’immortalité et tout ce petit monde est en quelques sortes liés. Comme souvent, je n’aime pas trop en dire, surtout avec ce genre de livre !

Mais nous sommes dans un roman choral, avec différent personnages qui apportent plein de point de vue différent mais je ne me suis pas sentie perdue lors de ma lecture. Je suis tombée dans l’enquête sans pouvoir en sortir, j’ai été entrainé à travers Paris, dans ses cimetières, sur ses toits… J’ai vraiment adoré cette chasse aux trésors. Et j’ai adoré suivre cette momie paumée aux 21eme siècle, même si elle n’est pas au centre de l’histoire, j’ai accroché.

J’ai eu un peu de mal au tout début à m’habituer au ton du livre mais une fois qu’on avance, on est emporté par l’enquête et on ne s’arrête plus. C’est palpitant, c’est prenant, c’est rythmé, c’est drôle et les personnages sont attachants ! C’est vraiment un livre à découvrir, il m’a fait voyagé, m’a fait perdre le fil du temps tellement j’étais absorbé par l’intrigue, ce qui le rend excellent à mes yeux !

Merci à Leha Editions pour cette très bonne lecture !

leha-editions-la-momie-qui-aimait-les-pizzas-et-les-jeux-video-olivier-cotte-livre-roman-avis-enquete-paris-louvre-book-1

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.