Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – Hakon – Notre avis
hakon-matthieu-biasotto-romance-roman-humour-livre-ebook-avis-review-chronique-2

Roman – Hakon – Notre avis

Commencé en toute fin d’année dernière, c’est avec Hakon que j’ai commencé cette année 2022. Faut dire qu’on a quand même deux année assez naze dans l’ensemble et j’avais besoin d’un livre léger, qui me fasse rire, sourire et qui me change la tête. J’adore Matthieu Biasotto et je ne comprends pas pourquoi je n’en ai pas parlé avant. En parcourant ma liseuse, je suis tombée sur le résumé et je me suis dit « PAR-FAIT ! »

On a tous nos petits défauts. Hakon en a un paquet, dont deux qui sortent du lot : il baratine du matin au soir, dans sa vie perso comme au boulot. Et, allez savoir pourquoi… il souffre d’une inexplicable phobie des suppos.
Ce suédois hétéro jusqu’au bout des ongles est prêt à tout pour assumer un père tout à fait spécial et se sortir de la galère. Au point de sauter sur l’emploi de ses rêves, comme publicitaire dans une agence en vogue et un peu singulière : une entreprise ayant la réputation de ne recruter que du personnel gay. Qu’à cela ne tienne, Hakon est prêt à tout, quitte à se glisser dans la peau d’un homo.
L’imposture n’est pas une sinécure, surtout lorsque Suldrun, la fille du patron déboule pour tout compliquer. Cette tornade aux cheveux roses et au caractère bien trempé trouve ce grand blond aux yeux clairs carrément suspect…
Combien de temps Hakon pourra-t-il duper son monde ? Suldrün ira-t-elle au bout de son intuition ? Jusqu’où est-il prêt à aller pour la santé de son père ? Et surtout… pourquoi y a-t-il une licorne sur la couverture de ce livre ?

Arrivée à « souffre d’une inexplicable phobie des suppos. » j’étais déjà en train de rire. En lisant la suite, je me suis dit qu’il y avait de quoi se marrer et puis oui, pourquoi il y a une licorne sur la couverture ?! Il m’en fallait pas plus pour me plonger dedans.

Me voilà donc en compagnie d’Hakon, jeune homme suédois, grand, blond et séducteur. Mais aussi menteur pro. Enfin, lui dit qu’il arrange la vérité. Mouais. Ce personnage qui peut nous paraitre un poil agaçant mais pas méchant. Il vit dans un quartier qui ne fait pas rêver, a désespérément besoin d’argent car il n’arrive plus à payer la structure qui soigne son père, personnage assez spéciale mais au combien attachant. Et il est prêt à tout. Hétéro jusqu’à la pointe de ses cheveux, il est même prêt à se glisser dans la peau d’un homo afin de répondre à un emploi proposé par son meilleur ami. Car ça a beau être le boulot de ses rêves, la boite qui recrute a la réputation de ne recruter que du personnel gay. Hakon, qui semble plutôt sur de lui, va tenter de jouer le jeu.

Hakon va tomber sur un petit problème : Suldrün, la fille du patron, une vrai tornade au caractère bien trempé ! Et forcément, il en pince pour elle, tombeur devant l’éternel qu’il est. Mais pour son père, il va tenter de s’accrocher à son mensonge. La narration se fait à deux personnes. On passe de Hakon à Suldrün, on se laisse entrainer par l’histoire et on se demande bien comment Hakon va réussir à tenir la barque de ses conneries !

L’écriture est fluide, agréable et drôle ! Les échanges entre les deux protagonistes sont souvent musclés, quasiment tout le temps drôle et Hakon, malgré son côté un peu beauf, est un personnage décapant et tellement drôle. Mention spéciale à son père qui m’a tellement touché. Une douceur se dégage de lui malgré ses problèmes. Malgré sa franchise parfois brut, il est juste impossible de le détester. Je n’irais pas plus loin mais vous imaginez bien que nos deux protagoniste vont nous faire vivre des moments rocambolesques, rempli de quiproquos et de situations improbable. Entre Hakon qui tente de garder le cap de son mensonge et Suldrün qui doute beaucoup. Mais Hakon est-il aussi ce personnage qu’il présente à tout le monde ? Et Suldrün, vraiment la peste que l’on nous vend ?

Et bien ça, c’est à vous de le découvrir ! Franchement, si vous aimez les romances et que vous avez besoin d’une petite bulle d’air, foncez !! C’est vraiment plaisant à lire et ça fait du bien.

Vous pouvez retrouver tout les livres de Matthieu Biasotto sur son site : Matthieu – Biasotto (matthieubiasotto.com)

hakon-matthieu-biasotto-romance-roman-humour-livre-ebook-avis-review-chronique-1

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.