Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Manga – Oneira – Notre avis
oneira-kana-editions-dark-fantasy-manga-badass-arane-2

Manga – Oneira – Notre avis

Alors là, attention, gros coup de cœur ! J’ai complètement craqué pour Oneira, manga de Cab (histoire) et Frederica di Meo (dessins) disponible chez Kana.

Sortis des tréfonds de nos esprits, les cauchemars ont pris vie. Animés par leur seul désir d’éliminer leurs hôtes, ces monstres, aux multiples formes, sont devenus un fléau à éradiquer. Devant cette menace grandissante, la caste des Épeires s’est vu ériger en bras armé de l’Église afin de se dresser contre les créatures des songes. Arane Heos, la tristement célèbre « Croque-mitaine », est l’une de ces Épeires. Tout en affrontant les cauchemars, elle devra faire face au tumulte grandissant au sein de l’Église et de sa caste, lequel menace désormais le secret qui entoure son enfant.

Déjà pour commencer, Kana a fait un travail de dingue avec ce manga. Vous pouvez retrouver des audios sur Youtube qui vous plonge dans l’univers et raconte une histoire qui se passe avant le manga : Oneira : Dans les brumes d’Havrefange. Ces audios vous proposent de mener votre enquête. En effet, à la fin de chaque vidéo, vous aurez un choix à faire. J’ai trouvé ça tellement immersif et tellement bien fait ! Et ça commence par là :

Et c’est une introduction parfaite au premier tome de Oneira. Pour commencer, la couverture est superbe ! Elle attire l’oeil et les dessins sont sublimes. On plonge dans une histoire Dark Fantasy et on suit Arane Heos, aussi connu sous le nom de Croque-Mitaine. En effet, elle affronte les Cauchemars. Car ceux ci ont pris vie et leur seul désir est de tuer leur hôte. Ils apparaissent sous forme de monstres aux multiples forme et notre héroïne a la mission de les éradiquer. Ce premier tome introduit tout un monde mais on ne s’ennuie pas à un seul instant. Les personnages sont vraiment bien et Arane est juste super bad ass. Des flash back nous font découvrir certains personnages qui l’accompagne comme son page, Bastione, et permettent de bien placer le contexte. Alors bien sûr, ce n’est pas une lecture à mettre entre toute les mains : c’est violent, c’est sombre et ça tatane assez sévèrement. Mais Arane cache bien des secrets et il faudra le lire pour en savoir plus même si à la lecture du résumé, on se doute qu’il y a quelque chose avec Venus, sa fille.

Comme dit plus haut, les personnages sont vraiment top Arane est bad ass, pleine de courage et d’abnégation face à ce qu’elle combat et elle est accompagné de son page, Bastione avec qui elle a une relation assez forte. Il semble être toujours là pour elle et j’ai beaucoup aimé leur histoire. Sa fille Venus est entouré de mystère et on a tellement envie d’en voir plus et comment cette relation va se développer. Et l’histoire avec les Cauchemars est juste fascinante.

Côté dessins, j’ai trouvé ça splendide !! Tout colle parfaitement avec les dialogues, l’action est dingue, les traits sont dingues, ce manga est dingue ! C’est soigné, c’est expressif, ce n’est pas du tout brouillon. Bref, ce premier tome est certes introductif, il n’en est pas moins rempli d’action et de révélation. C’est tellement immersif, tellement prenant qu’on se dit que si les prochains tomes sont de cette qualité, j’ai surement mon gros coup de cœur de l’année avec ce manga.

Ce premier tome est disponible chez Kana Edition : Oneira | Kana

oneira-kana-editions-dark-fantasy-manga-badass-arane-1

A propos de Shoop

Avatar photo
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.