Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Manga – Erased, tome 6 – Notre avis

Manga – Erased, tome 6 – Notre avis

erased-tome-6-vf-fr-scan-manga-ki-oonKei Sanbe nous replonge dans l’enfance la plus sombre et meurtrière que le manga est connu depuis longtemps. Alors qu’on avait laissé notre héros, Satoru, entre les mains de son professeur d’école (lire ma critique du tome un à cinq), le tome six de Erased continue l’histoire là où elle en était. Satoru va rapidement se rendre compte qu’il a fait une grossière erreur et va le payer très cher, en fait, il va même payer quinze ans de sa vie ! Il se retrouve finalement dans le futur mais sans avoir fait de bon temporel, juste après avoir était dans le coma pendant tout ce temps. Clou du spectacle, ce dernier a perdu la mémoire…

Le mangaka profite de ce tome pour nous révéler l’enfance du tueur, du même coup, ses motivations. Mais l’histoire n’est pas terminée pour autant, ce qui devrait vous rassurer pour la suite du manga qui comporte encore deux tomes. Erased tome six est un excellent volume qui contient une quantité impressionnante d’informations sur les personnages, leur passé, leur futur, les implications des uns et des autres mais aussi ce que Satoru a réussi à changer avec ses bons dans le temps… ou pas. C’est donc avec plaisir qu’on dévore la suite de ce thriller non plus vraiment sous l’angle du détective en herbe, mais dans les yeux du meurtrier. Une façon très intelligente de raconter cette partie de l’histoire que j’ai vraiment apprécié.

Erased déroule donc le début du dénouement de toute cette affaire de bons dans le temps. Kei Sanbe en profite pour interpeller le lecteur sur le sens de nos actions, sont-elles si irréversibles qu’on le pense ? Le passé du tueur nous parle aussi de l’éducation et de l’influence des proches sur notre comportement, finalement, doit-on toujours incriminer les autres pour nos mauvaises actions ou sommes-nous responsable ? L’auteur continue donc de naviguer sur son thème favori avec délicatesse, son trait soulignant toujours aussi majestueusement les psychologies de ses personnages proche du démoniaque.

Ce sixième tome de Erased ne fait pas dans la dentelle en ce qui concerne la mise en scène. Le terme de thriller prend tout son sens pour ce manga qui est un exemple d’enquête policière beaucoup plus adulte qu’on aurait pu le penser. Les cases explicites autant que les dialogues sont parfois très durs, exprimés avec une froideur qui glace le sang. Mais l’ambiance glauque qui se dégage de Erased marche à la perfection, ce sixième tome ne faisant que confirmer le talent certain de Kei Sanbe pour ce genre seinen. Erased est édité en France chez Ki-oon.

Kei Sanbe nous replonge dans l'enfance la plus sombre et meurtrière que le manga est connu depuis longtemps. Alors qu'on avait laissé notre héros, Satoru, entre les mains de son professeur d'école (lire ma critique du tome un à cinq), le tome six de Erased continue l'histoire là où elle en était. Satoru va rapidement se rendre compte qu'il a fait une grossière erreur et va le payer très cher, en fait, il va même payer quinze ans de sa vie ! Il se retrouve finalement dans le futur mais sans avoir fait de bon temporel, juste après avoir était…

Ce qu'il faut en retenir

Un sixième tome au sommet de la vague, avec une intrigue qui avance doucement mais laisse place à une bonne dose d'informations sur les motivations du tueur et des héros. Encore un carton plein pour Erased, qu'on attend de finir avec impatience maintenant.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.