Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Manga – Bucket List of the Dead Vol 1- Notre avis
bucket-list-of-the-dead-1-kana-manga-haro-aso-kotaro-takata-avis-review-2

Manga – Bucket List of the Dead Vol 1- Notre avis

Au commande du manga seinen Bucket List of the Dead, on retrouve le mangaka Haro Asô au scénario et aux dessins,  Kôtarô Takata. Et quelle bonheur !!

Cela fait trois ans qu’Akira Tendô, 24 ans, travaille comme un forcené pour une société esclavagiste. Il est en total burn out mais n’est même plus assez lucide pour s’en apercevoir… jusqu’au jour où son quotidien bascule : les zombies ont pris le contrôle de Tokyo ?! Pour le jeune homme, c’est la délivrance : rien de mieux qu’une bonne épidémie zombie pour enfin profiter joyeusement de chaque jour qui passe ! Désormais, Akira va pouvoir croquer la vie à pleines dents ! Pour ce faire, il décide de dresser une liste des 100 choses qu’il voudrait absolument faire avant de devenir un zombie ! Akira parviendra-t-il à rayer toutes les lignes de sa liste avant de mourir ?

On suit donc Akira, qui a tout donné pour ses études afin de dégoter ZE job. Les sorties avec les collègues, le coup de cœur pour une jeune femme de la compta… Bref, il est heureux Et il va très rapidement déchanter… Entre les horaires de fous, le boss insupportable et la charge de boulot, ce sont des employés au bout du rouleau, en burn out total mais il est tellement dedans qu’il continue malgré tout, pendant trois ans. Jusqu’au moment où tout bascule : les zombies ont envahis les rues de Tokyo. Et il réalise que du coup, plus besoin d’aller bosser. C’est la liberté ! Et il peut compter sur ses capacité physique (ancien rugbyman) pour échapper aux zombies !

Et là, c’est un héros totalement transformé que l’on trouve, il réalise le temps qu’il a désormais pour réaliser tout un tas de choses (100 exactement). Il se fait même une petite liste comme boire de la bière toute la journée, ranger son appart… Tout un tas de petites choses qu’il n’a jamais pu faire pendant ces 3 ans. Profiter de petits plaisirs. Ce qui est assez original, en général, dans les les récits avec des zombies, on est plus sur des héros qui font tout pour survivre. On s’attache très vite à ce personnage un peu déjanté mais c’est à l’image du manga : rapide et déjanté ! Il croisera sur sa route une jeune fille mystérieuse qui est elle beaucoup plus organisé que lui, elle est la pour survivre. Et il sortira un de ses meilleurs amis d’enfance d’une mauvaise passe. Conclusion : pensez à rester en contact avec les gens que vous aimez. N’attendez pas une invasion zombies pour vous rappeler qu’ils sont là !

En effet, tout va vite, nos mirettes en prennent plein la tronche, ça défile, ça fait rire, c’est décalé, c’est fun et ça fait aussi réfléchir. Parce que derrière ces situations loufoques, on retrouve quand même le sujet du burn out, des employés totalement écrasés par les charges de travail…

Coté dessin, c’est comme le récit ! On s’en prend plein la poire, c’est vivant, dynamique et tout est dessiné avec soin. Il y a un contraste entres certaines planches vraiment fun et celles où l’on peut voir les zombies, qui sont assez effrayants. Ce décalage permet de souffler, de sourire et de rester dans l’histoire. Bref, j’ai A-DO-RE !

Ce n’est que le premier tome et on attend la suite avec impatience car au final, on ne sait pas d’où vient cette vague de zombie. On a envie de continuer l’histoire avec Akira et atteindre les petits objectifs de sa liste.

bucket-list-of-the-dead-1-kana-manga-haro-aso-kotaro-takata-avis-review-1

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.