Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Immortal Hounds, tome 2 – Notre avis

immortal-hounds-tome-2-avis-review-mangas-kioon1

Immortal Hounds, tome 2 – Notre avis

immortal-hounds-tome-2-avis-review-mangas-kioonFurin revient dans un tome 2 de Immortal Hounds encore blindé d’action ! La jeune femme avec son air taciturne au possible (mais qui me plaît tellement !) se met en avant dans ce volume en devenant à la fois l’ennemi numéro un de l’inspecteur Kenzaki, mais également sa prétendante ! Oui oui, elle va carrément essayer de séduire le policier qui est en chasse des ex-filtreuses dont elle fait partie pour lui refiler le SDR. Ça commence fort.

Le scénario prend un tournant assez inattendu avec la jolie (mais imbuvable) Furin qui va donc prendre rencart avec Kenzaki. Parallèlement à tout ça, l’enquête du monsieur avance, ce qui va débloquer des pans scénaristiques entier qu’on a hâte d’explorer dans la suite du manga. Une chose est certaine, entre l’action débridée, les personnages hauts en couleurs et son histoire semi-réaliste, Immortal Hounds me plaît bien. Le mangaka Ryo Yasohachi en profite même pour placer quelques personnages secondaires, assez marrants, histoire de donner la réplique comique aux situations.

Immortal Hounds n’est pas un manga que je conseille à tout le monde, dans la mesure où il est déjà assez gore et que son scénario peut paraître un peu confus. Mais si on accroche à cet univers réaliste (en dehors du fait que les humains ne peuvent pas mourir bien entendu), on commence à s’accrocher aux personnages, tous avec un caractère bien à eux. L’amour, qui est quand même le sujet principal de l’œuvre, est aussi une excellente idée pour aborder des sujets importants comme les relations sociales. En effet, on a quand même deux protagonistes principaux très renfermés, chacun pour ses raisons, qui vivent dans un monde où l’amour est le vecteur de transmission d’une maladie « mortelle » qui rend les gens justement mortel. De là à penser que l’Amour est finalement un remède…

Seinen bien gore, bourré d’action mais surtout avec des personnages bien travaillés, dans un monde finalement assez réaliste, Immortal Hounds tome 2 continue à vive allure pour terminer sur un cliffhanger de toute beauté. On a hâte d’en lire la suite. Une dernière note sur le dessin quand même, toujours très pro, un chara-design hyper soigné se permettant même des jeux avec les regards, nickel.

Furin revient dans un tome 2 de Immortal Hounds encore blindé d’action ! La jeune femme avec son air taciturne au possible (mais qui me plaît tellement !) se met en avant dans ce volume en devenant à la fois l’ennemi numéro un de l’inspecteur Kenzaki, mais également sa prétendante ! Oui oui, elle va carrément essayer de séduire le policier qui est en chasse des ex-filtreuses dont elle fait partie pour lui refiler le SDR. Ça commence fort. Le scénario prend un tournant assez inattendu avec la jolie (mais imbuvable) Furin qui va donc prendre rencart avec Kenzaki. Parallèlement à tout ça,…

Ce qu’il faut en retenir

Immortal Hounds tome 2 ne lâche plus l’accélérateur, presque aucun temps morts dans l’histoire qui avance et se développe comme je l’espérais. Un bon manga pour le moment qui vous plaira si vous aimez l’action/gore mais aussi et surtout les scénarios semi-SF/réalistes.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.