Accueil > Matos > Avis Matos > Souris Razer Naga Trinity – Notre Avis

Razer-Naga-Trinity-Souris-Filaire01

Souris Razer Naga Trinity – Notre Avis

Aujourd’hui je troque ma Steelseries Diablo III Edition pour une souris de compétition. Il s’agît de la Naga Trinity de chez Razer. Il s’agît d’une souris gamer lumineuse principalement destinée à l’usage sur des MOBA et autres MMO et je vous expliquerait pourquoi après. Autant dire que ça change pas mal.

 

Razer-Naga-Trinity-Souris-Filaire02Visuellement, la souris apparait beaucoup plus classique et simple que nombre de souris gamer sur le marché mais c’est le cas pour la plupart des souris Razer. Deux boutons pours les clics gauche et droit, une molette, deux boutons latéraux configurables et deux boutons pour la sélection de la précision du laser. Cette souris, comme la plupart des produits Razer entièrement configurable. Il est possible de changer l’action de chacun des boutons. Mais là où elle est différente c’est qu’elle est modulable. En effet, le panneau comprenant les deux boutons d’action pout se retire pour être remplacé par deux autres panneaux au choix. L’un des panneau contient 7 boutons et le deuxième en contient 12. On commence à voir un peu mieux l’utilité de tels configuration dans les MOBA et MMO. D’autant plus que les différents boutons sont également entièrement configurables et qu’il est tout à fait possible d’y assigner une touche du clavier. Ce que j’ai fait. Il est ainsi possible de jouer à un MOBA quasiment uniquement à la souris ou de jouer à un MMO sans nécessiter une gymnastique particulière des doigts sur le clavier.

 

Coté configuration, il est également possible, avec la dernière version du logiciel Razer Synapse, de créer des profils pour différents logiciels ou jeux et donc d’associer différentes touches au nombreux boutons en fonction du jeu auquel on joue. Il est même possible de stocker certains de ces profils à l’intérieur de la souris afin d’y accéder rapidement via un bouton situé en dessous de la souris. Enfin, il est toujours possible de créer des macro et de la associer aux différents boutons de la souris. Pour créer la macro on peut soit la créer à la main soit réaliser un enregistrement de la combinaison de touche qui nous intéresse. Il peut s’agir de touche du clavier et/ou de boutons de la souris.

 

Coté lumière, on est dans du très simple. Seuls la molette et le logo Razer sont illuminés. Les boutons supplémentaires sont également rétroéclairés mais uniquement sur les panneaux 7 et 12 boutons. En revanche, comme la souris est compatible avec le logiciel Razer Chroma, les possibilités de configuration sont quasiment illimitées. L’éclairage est RGB ce qui veut dire que la souris est capable d’afficher n’importe quelle couleur. Et il est possible de configurer indépendamment chaque zone de la souris. On peut y affecter des effets différents voire même des suites d’effets en créant des groupes. On peut vraiment se faire plaisir et limite transformer sa souris en discothèque.

 

La souris se montre extrêmement agréable à prendre en main dans sa configuration deux boutons. Elle est fluide en mouvement et ne glisse pas grâce à des revêtements mat et des grip en caoutchouc. En revanche, le confort est un peu perdu dès que l’on change le panneau de boutons secondaires car on ne peut plus vraiment s’appuyer sur la souris avec le pouce au risque d’appuyer sur un des boutons.

 

Razer-Naga-Trinity-Souris-Filaire03Par ailleurs, j’ai noté une certaine instabilité du logiciel Razer Synapse, qui est pourtant mis-à-jour pratiquement tous les deux jours. Mais je dois préciser que pour les besoins de mes tests j’ai dû installer deux version différentes du logiciel car je testais une souris et un clavier qui ne sont pas compatible avec le même logiciel. C’est tout de même limite choquant, qu’en 2018, Razer ne puisse pas fournir un logiciel compatible avec l’ensemble de ses produits. Donc, si vous envisagez d’acquérir des produits Razer, pensez à vérifier la compatibilité de ceux-ci avec les logiciels de gestion et prenez ceux qui sont compatibles avec le même logiciel.

Aujourd'hui je troque ma Steelseries Diablo III Edition pour une souris de compétition. Il s'agît de la Naga Trinity de chez Razer. Il s'agît d'une souris gamer lumineuse principalement destinée à l'usage sur des MOBA et autres MMO et je vous expliquerait pourquoi après. Autant dire que ça change pas mal.   Visuellement, la souris apparait beaucoup plus classique et simple que nombre de souris gamer sur le marché mais c'est le cas pour la plupart des souris Razer. Deux boutons pours les clics gauche et droit, une molette, deux boutons latéraux configurables et deux boutons pour la sélection de…

Ce qu'il faut en retenir

Cette Razer Naga Trinity est une très bonne souris, précise, agréable et configurable. Les panneaux interchangeables peuvent se montrer intéressants mais honnêtement, en dehors de mes tests, je ne les ai jamais utilisés. La faute à un confort perdu et une absence de souplesse dans mes doigts. Le prix peut également être un frein car à presque 110 € pour une souris filaire on y réfléchira à deux fois. Personnellement, malgré une très bonne expérience avec cette souris je pense que je m'orienterais plus vers une souris non modulable. Et encore un mauvais point pour le logiciel Synapse…

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.