Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > MotoGP 19 – Notre avis

MotoGP-19-Milestone-Logo

MotoGP 19 – Notre avis

A l’instar de nombre de jeux de sport comme Fifa ou Formula One, le monde de la moto propose aussi une franchise que l’on retrouve année après année. La bien nommée MotoGP. En effet, depuis 7 ans maintenant, Milestone développe la série MotoGP et à chaque millésime son lot d’améliorations. Poignée en coin, nous allons voir ce que nous apporte cette cuvée 2019.

Les valeurs sûres

MotoGP-19-Milestone-Screenshot01

Au lancement du jeu, on note des modes de jeux assez classiques qui me rappellent ceux présents dans F1 2019. Un mode grand prix, un mode championnat et un contre la montre. Ces trois modes permettent de rentrer dans le vif du sujet assez rapidement. Nul besoin ici de gravir les échelons. On choisi son pilote et on roule. Si vous souhaitez y consacrer plus de temps, il vous faudra passer par le mode carrière. Après avoir créé votre pilote, vous pourrez participer au championnat. Durant les week end de courses, les essais libres seront ponctués d’objectifs à atteindre. Cela permettra à votre écurie d’effectuer la recherche et le développement de votre bolide. On se prend rapidement au jeu et cela permet de pimenter les séances d’essais.

MotoGP-19-Milestone-Screenshot02

Un bon point sur le mode carrière est qu’il est possible de débuter dans la catégorie de votre choix. Nul besoin de commencer tout en bas de l’échelle sur les classes Rookie. Si vous êtes déjà familier avec les MotoGP il vous est possible de commencer par les classes supérieures pour plus de challenge.

Autre ajout et non des moindres, le mode historique. Il est possible de revivre les grands moment du championnat MotoGP avec des objectifs très spécifiques à atteindre. Il faudra faire preuve de persévérance pour remporter les défis et ainsi débloquer divers éléments comme motos ou kit de personnalisation. Dernière innovation, l’intégration de la catégorie des motos électriques. Il fallait bien y passer même s’il est vrai que les sports mécaniques perdent un peu de leur charme sans les vrombissements des moteurs. Dur dur…

A fond, ou pas

MotoGP-19-Milestone-Screenshot03

Niveau gameplay, le jeu s’avère bien conçu. En effet, il est aussi bien accessible pour les novices que pour les pros du MotoGP. Tout est paramétrable au niveau des aides à la conduite. D’une assistance quasi complète, même sur les freinages à la simulation pure et dure ou les assistances sont synonymes de gageure. S’ajoute à cela les différentes catégories de moto qui ajoutent leur lots de challenge. Il est plus aisé de prendre en main des petites cylindrée que des grosses. Je dois avouer que sans aides sur la catégorie reine demande beaucoup de fil à retordre. Surtout pour les fous qui voudront jouer au clavier. N’en demeure pas moins un jeu parfaitement calibré.

Graphiquement c’est sympathique sans plus. Les motos sont bien modélisées, les circuits aussi. Je ne peux m’empêcher de penser que le moteur graphique est loin d’offrir tout son potentiel. Les circuits manquent d’animation, les effets sont vraiment trop discrets pour donner une impression de vie sur la piste. C’est propre sans plus.

Tu connais Anna ?

MotoGP-19-Milestone-Screenshot04

Anna, c’est le nom de l’intelligence artificielle qui à été implémenté au jeu. Derrière ce nom tout mignon se cache une IA qui se rapproche des comportements humain. Effectivement en course, les motos concurrentes ne se contentent plus de suivre leur trajectoire bêtement. Les adversaires peuvent très bien s’écarter de leur trajectoire lors de freinage ou de dépassement. L’IA prends en compte tout ce qui se passe autour d’elle afin d’avoir des réactions cohérentes avec ce qui l’entoure. De plus elle apprends de ses erreurs afin de s’améliorer course après course. C’est bien fichu et ça change de l’effet Gran Turismo.

A l’instar de nombre de jeux de sport comme Fifa ou Formula One, le monde de la moto propose aussi une franchise que l’on retrouve année après année. La bien nommée MotoGP. En effet, depuis 7 ans maintenant, Milestone développe la série MotoGP et à chaque millésime son lot d’améliorations. Poignée en coin, nous allons voir ce que nous apporte cette cuvée 2019. Les valeurs sûres Au lancement du jeu, on note des modes de jeux assez classiques qui me rappellent ceux présents dans F1 2019. Un mode grand prix, un mode championnat et un contre la montre. Ces trois…

Ce qu'il faut en retenir

Milestone a vraiment amélioré sa recette et cette version 2019 commence à sentir vraiment bon. Le pilotage, l’IA , les modes de jeu, tout a été fait pour que le joueur soit vraiment plongé au coeur de l’action. Le challenge est relevé mais la progressivité aide à prendre plaisir dans toutes les catégories. Le studio est vraiment sur la bonne pente, vivement l’édition 2020


GG :
Le pilotage
L’IA
La licence Moto GP

Pas GG :
Graphismes un peu vide
Pas de météo dynamique
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de yatropbon

yatropbon
J'aime bien ma grotte, moins la foule et les gens. J'en profite pour faire mon geek à mes heures perdues. Comme tout bon cliché, j'adore les bon jeux, les Marvel et les voitures jap'.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.