Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > Bounty Train – Notre preview sur les rails

Bounty-Train-Daedalic-Entertainment-Corbie-Games-Background

Bounty Train – Notre preview sur les rails

Bounty-Train-Daedalic-Entertainment-Corbie-Games-Screenshot-01Et oui, parce qu’on ne parle pas que de grosses production chez BTTG, aujourd’hui nous allons parler d’un petit jeu indépendant bien sympathique. Il s’agit de Bounty Train signé Daedalic Entertainment et développé par Corbie Games. Dans ce jeu on incarne l’un des fils d’un puissant industriel du monde ferroviaire en plein 19ème siècle qui, à la mort de son père, décide de reprendre l’entreprise pour empêcher l’ancien partenaire de son père de déclencher une guerre avec les indiens en construisant une voie de chemin de fer sur leur territoire. Pour cela il lui faudra faire ses preuves en gérant un train au travers des Etats-Unis et réunir les signatures de ses frères et sœurs eux aussi légalement propriétaires de l’entreprise.

 

Bounty-Train-Daedalic-Entertainment-Corbie-Games-Screenshot-02On l’a bien compris, il s’agira de faire voyager un train au travers du pays en pleine période Western, une de mes préférées. Mais il faudra également gagner de l’argent. Et pour cela trois solutions sont possibles. Acheminer des passagers vers une ville de leur choix en un temps limité. Effectuer des missions de transport de marchandises entre plusieurs villes également en temps limité. Ou jouer sur l’offre et la demande en achetant des marchandises où elles sont vendues peu cher pour les revendre dans des villes qui les rachètent cher. Mais attention pour ce qui est des missions de transport de passagers ou de marchandises, le non succès de ces missions dans le temps imparti impliquera une pénalité qu’il faudra payer. Et la faillite peut très vite arriver si on prend toutes les missions disponibles sans s’assurer d’abord que l’on peut rejoindre la ville destination dans le temps imparti. Le temps joue un autre rôle car nous avons un temps limité avant que l’ancien associé de notre père ne mette son plan à exécution. Pas de temps à perdre.

 

Bounty-Train-Daedalic-Entertainment-Corbie-Games-Screenshot-03Sur la route entre les villes, nous pouvons rencontrer des bandits, des indiens ou des pionniers. Les bandits et les indiens nous demanderont de l’argent. On aura le choix de leur donner et d’augmenter notre relation avec eux ou de les attaquer ce qui diminuera notre réputation et peut causer des dégâts sur le train ou la marchandise et les passagers. Si on choisi le combat il faudra affronter les ennemis depuis le train. Les attaque peuvent prendre deux formes, les assauts à cheval où les ennemis peuvent monter à bord du train et les embuscades avec un chariot au milieu de la voie. Pendant ces phases d’attaques on contrôle totalement le train, vitesse, freinage, signal sonore. On contrôle également notre équipe à l’intérieur du train pour déjouer le danger. Mais pour cela, il faudra former une équipe avec des mercenaires que l’on peut recruter dans les différentes villes que l’on visite. Chacun a ses compétences, ses forces et faiblesses. Et chaque personnage, le héros ou les mercenaires gagneront de l’expérience leur permettant de gagner des niveaux et d’améliorer les compétences. A chaque niveau on peut choisir parmi 3 améliorations apportant soit des bonus, soit de nouvelles compétences. Pour ce qui est des pionniers, il vous proposeront de commercer et il sera possible de recruter un mercenaire dans leur camp. Il sera également possible d’améliorer son train pour, au choix, prendre plus de passagers ou de marchandises via de nouveaux wagons, équiper une locomotive plus puissante permettant une meilleure vitesse et le parcours de plus longue distance. Mais ça coutera beaucoup d’argent.

 

Visuellement le jeu est plutôt joli et bien fait et la musique est agréable sans être mémorable. Pour un jeu à 25 €, on en attendait pas forcément tant. Du tout bon donc. Il faut savoir enfin qu’il s’agît d’un early access et que le jeu est susceptible d’évoluer, en bien ou en mal, d’ici la sortie définitive. Mais pour le moment c’est un très bon jeu mais qui souffre de quelques bugs gênants ou de défauts d’interface. Il faut par exemple obligatoirement défoncer le chariot qui bloque la voie ce qui abime la locomotive sous peine de rester coincé car le chariot ne disparaît pas. A noter aussi que le jeu est totalement en anglais, mais ça reste peu compliqué et accessible.

Et oui, parce qu'on ne parle pas que de grosses production chez BTTG, aujourd'hui nous allons parler d'un petit jeu indépendant bien sympathique. Il s'agit de Bounty Train signé Daedalic Entertainment et développé par Corbie Games. Dans ce jeu on incarne l'un des fils d'un puissant industriel du monde ferroviaire en plein 19ème siècle qui, à la mort de son père, décide de reprendre l'entreprise pour empêcher l'ancien partenaire de son père de déclencher une guerre avec les indiens en construisant une voie de chemin de fer sur leur territoire. Pour cela il lui faudra faire ses preuves en gérant un train au…

Au final, sous ses airs et son prix de petit jeu, Bounty Train se révèle drôlement profond avec beaucoup de choses à faire. Difficile de prime abord, une fois compris les différentes mécaniques le jeu ne présente pas un challenge énorme mais il ne faut pas trop perdre de temps. Une très bonne pioche donc pour un petit prix en particulier pour les amateurs d'ambiance Western.


GG :
De nombreuses heures de jeu
Une ambiance western réussie
Une réalisation soignée visuelle et sonore
Un petit prix
Un contexte historique réel
Plus de choses à gérer qu'on pourrait l'imaginer a priori

Pas GG :
Une histoire qui tient sur un timbre et qui sert juste de contexte
Un peu facile une fois pigé les mécaniques
Une seule musique
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.