Accueil > Jeux Vidéo > Lego Dimensions – Le test qui casse des briques
Lego-Dimension-Tt-Games-Warner-Bros-Logo

Lego Dimensions – Le test qui casse des briques

Lego-Dimension-Tt-Games-Warner-Bros-Simpson-Batman-ScreenshotOui, je sais ce que vous allez dire. J’ai déjà fait cette blague sur un autre test d’un jeu Lego. Et bien je suis en panne d’inspiration. Mais je digresse. La grande famille des jeux Lego accueille un, nouveau venu et pas des moindres. Il s’agît de Lego Dimensions toujours développé par Tt Games (alias Traveller’s Tales et non Tell Tales) et édité par Warner Bros Games et disponible sur WiiU, Xbox One, Xbox 360, PS4, PS3. Et si je dis pas des moindres c’est parce qu’il est aux jeux Lego ce que Disney Infinity est aux univers Disney. Il s’agît donc d’un jeu avec des figurines à collectionner pour pouvoir jouer à tout le contenu. Et bien évidemment, comme on parle de Lego, on aura affaires à des mini figurines (c’est le terme officiel) et à des petites constructions. Comme tous les jeux de ce type, un starter pack est disponible contenant pas mal de choses. Comptez 100 € environ quelque soit la plateforme choisie pour un pack contenant le jeu, 3 mini figurines, et un véhicule et l’ensemble des briques nécessaires à la construction du portail. C’est un peu cher, même si on trouve moins cher sur internet. Dans les mini figurines, on retrouve Batman de l’univers DC, Gandalf du Seigneur des Anneaux et CoolTag de Lego la Grande Aventure (ce nom français est juste horrible…) Et pour ce qui est du véhicule, il s’agira de la Batmobile. Du point de vue histoire, tout commence lorsque d’étranges vortex s’ouvrent dans différents univers et aspire différents héros présents à ce moment. Batman, Gandalf et CoolTag se retrouve à faire équipe pour essayer de comprendre ce qui se passe tandis qu’une force maléfique tente de rassembler les reliques magiques des différents univers afin d’obtenir le pouvoir absolu sur le multivers.

 

Lego-Dimension-Tt-Games-Warner-Bros-ScreenshotOn l’aura compris, ce Lego Dimensions sera un pot pourri de nombreux univers brickifiés (Copyright BTTG 2015). Mais chaque chose en son temps. Qui dit Lego, dit construction. Et cela commence dès le début. Le portail d’invocation permettant de placer les personnages doit être monté. Le jeu nous propose donc un livret de montage directement intégré à l’histoire nous permettant de reconstruire le portail pour lui redonner ses pleins pouvoirs. Il en sera de même pour la Batmobile. Et d’ailleurs, autant le livret de construction du portail existe en format papier (ce qui, soit dit en passant, permet de patienter le temps de l’installation du jeu), autant celui de la Batmobile n’est disponible que dans le jeu. Passé la phase de construction, le jeu se présente comme un jeu Lego classique. Chaque personnage dispose de capacités qu’il faudra utiliser pour évoluer dans des niveaux certes restreins mais laissant quand même une certaine place à l’exploration. Et entre chaque mission on se retrouve dans une sorte de Hub permettant de rejouer les missions déjà terminées pour en débloquer tout le contenu ou de continuer l’histoire. Mais on reviendra sur ce hub plus tard. En revanche, là où il y a une nouveauté, que ce soit pour les jeux Lego ou même pour les jeux à figurines, c’est que le portail est interactif. En effet, celui-ci dispose de 3 zones permettant de placer des mini figurines ou véhicules et il faudra gérer le positionnement de ses personnages pour pas mal d’éléments de gameplay. Par exemple dès le début, on affronte une sorcière qui bloque notre personnage actif si on ne le change pas de zone. Autre exemple, CoolTag dispose d’un pouvoir permettant de révéler des objets cachés mais pour cela, il faudra qu’elle soit placée dans une zone particulière sur le portail. Du coup, il vaut mieux éviter de faire comme moi et placer le portail sur le meuble de la télé car il faudra faire d’incessants aller-retour entre le canapé et le meuble. Privilégiez la table basse à portée de bras si possible.

Lego-Dimension-Tt-Games-Warner-Bros-Portal-ScreenshotMais revenons au Hub, car il ne permet pas que d’avancer dans l’histoire ou refaire les missions. C’est dans celui-ci que l’ont pourra améliorer son véhicule et débloquer les nouveaux modèles. En effet, chaque véhicule dispose de trois modèles de construction différents disposant de capacités particulières. Il dispose également d’une salle spéciale proposant un certain nombre de portails correspondants à différents univers. Chaque personnage débloque l’univers auquel il appartient. Le Seigneur des Anneaux pour Gandalf, l’univers DC Comics pour Batman et l’univers du Film Lego pour CoolTag. Chacun de ces univers se présente sous la forme d’un petit monde ouvert où la part belle est donnée à l’exploration. Des dizaines de choses sont disponibles que ce soit des petites quêtes ou des structures à explorer. Le problème, c’est que comme dans l’histoire, il faudra disposer de nombreux personnages ou véhicules pour pouvoir tout débloquer. Forcément, ça revient cher. Les différents univers comptent, en plus des trois déjà cités, Le Magicien d’Oz, Retour vers le Futur, Scooby-Doo, Portal, Les Simpson, Jurassic World, Lego Ninjago, Doctor Who, Lego Chima, SOS Fantômes et les jeux d’arcade de Midway. Et là, vous vous dites probablement la même chose que moi. Ce jeu s’adressera particulièrement aux adultes. Et voila la deuxième grosse différence avec les autres jeux de figurines qui s’adressent principalement aux enfants, Lego Dimensions fera vibrer la corde sensible des adultes collectionneurs. Déjà, nous les trentenaires, on a presque tous grandi avec des Lego. Et puis, les univers abordé parleront plus à des adultes qu’à des enfants. Après, ça reste un jeu Lego et les enfants y trouveront leur compte, mais je pense que toute la saveur de ce jeu ne sera comprise que par des adultes. Comme toujours chez Lego le jeu est très drôle. Mais encore une fois, nombre des plaisanteries ne seront accessibles qu’aux adultes.

 

Lego-Dimension-Tt-Games-Warner-Bros-Ghostbuster-PacksNiveau technique, on est dans un  jeu Lego donc il ne faut pas s’attendre à des prouesses. Mais ca reste mignon et ça fait son office. Les différentes constructions en Lego sont par ailleurs plutôt belles et bien réalisées. Niveau sonore, on retrouve des musiques tirées des univers explorés ainsi que des musiques originales assez bien faites. Les doublages, entièrement en français, sont de bonne qualité et on retrouve les doubleurs classiques pour les différents personnages (comprendre : pas forcément les doubleurs des films ou séries mais ceux qu’on a l’habitude d’avoir dans les jeux vidéos quand les personnages sont présents.) L’histoire est digne d’un jeu Lego. Elle est agréable à suivre mais ne cassera pas trois pattes à un canard. Et enfin, niveau durée de vie, il y a de quoi faire à condition encore une fois de posséder beaucoup de personnages. Et on arrive au sujet qui fâche pour tous les jeux de figurines, la facture finale. Il existe trois type de pack de figurines. Les packs Héros proposent une mini figurine et un véhicule ou gadget pour 15 €. Les packs Equipes contiennent deux mini figurines, un véhicule et un gadget le tout pour 25 €. Et enfin, les packs Aventures incluent une mini figurine, un véhicule, un gadget et une nouvelle aventure le tout pour 30 €. C’est pas donné mais on reste dans la moyenne de ce qui se fait dans les jeux de figurines.

Note

Ce Lego Dimensions est un bon jeu Lego et un bon jeu de figurines. On y retrouve tous les ingrédients des précédents jeux Lego, à quoi s'ajoute l'interaction avec le portail, élément totalement inédit dans le mondes des jeux à figurines. Bien que ça nécessite une installation spéciale pour ne pas avoir à courir toutes les 5 minutes, c'est bien trouvé. Enfin, je pense que, bien que les enfants s'amuseront avec ce jeu, il est essentiellement destiné aux adultes qui connaissent bien les univers abordés. Son seul défaut sera le même que pour tous les jeux à figurines, le montant de la facture au final si on veut pouvoir tout explorer de fond en comble.

User Rating: 5 ( 1 votes)

A propos de RomainDesBois

Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

2 Commentaires

  1. Salut tout d’abord merci de ton avis on m’a dit que le jeux à une durée de vie très courte au final c’est le contraire sinon si tu achète les Simpson tu as une histoire relier au simpson ou juste une histoire global pour tout ?

    • Hello Cassandra, merci à toi de l’avoir lu. La durée de vie dépendra largement de ce que tu attends d’un jeu, de ce que tu y fais et de la taille de ton porte monnaie. L’histoire principale ne te retiendra pas bien longtemps, mais ça n’a jamais été la force des jeux Lego de toute façon. En revanche, comme dans tout jeu Lego, la rejouabilité est importante pour trouver tous les secrets dans chaque niveau. Ajouter à cela l’exploration des différents mondes ouverts ça laisse pas mal d’heure de jeu. Mais cela aura un coût car pour faire tout cela il faudra passer pas la case achat de figurine pour obtenir toutes les compétences nécessaires. Après, je ne pense pas que ça prenne 150 heures pour tout fouiller. Je pense qu’il faut compter sur 25-30 heures pour finir à 100% ce qui est déjà pas mal.
      Pour ce qui est des packs Aventure comme celui des Simpson, je ne sais pas, n’en ayant pas encore acheté moi-même. En revanche, ce que je peux dire sans trop spoiler c’est que la plupart des univers sont utilisés à un moment ou à un autre dans l’histoire principale. Et d’ailleurs pour revenir à ta première remarque, les packs Aventure devraient ajouter encore plus de durée de vie. Mais encore une fois, je ne peux pas me prononcer sur la qualité ou la durée du/des niveau(x) rajouté(s).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.