Accueil > Jeux Vidéo > Airheart – Notre avis dans les air
airheart-indie-game-review-test

Airheart – Notre avis dans les air

Aller hop, pchiiiouuut, on zappe le titre, j’ai pas d’inspiration. On m’a donné l’occasion de tester Airheart, un rogue-like avec un avion. Oui, c’est vendu comme ça.  On incarne une jeune femme, Amelia, qui se déplace sur un aéronef pour attraper des poissons volants. Mais son plus grand rêve à la miss, c’est d’atteindre la stratosphère et d’attraper Skywhale, ce qui lui offrirait gloire et richesse pour la vie.

Blindflug Studios nous offre un jeu coloré et plutôt joli mais dès le lancement, j’ai vraiment accroché au style et à la palette de couleurs. Une fois la tête dans les air, on parcourt le premier niveau qui sert surtout de tutoriel pour prendre les commandes en main. Et c’est plutôt intuitif. Comme dit plus haut, le but est de choper un max de poisson. Ce que je vous conseille fortement car, même si les premiers niveaux sont simples, par la suite, la tâche deviendra plus ardue et ça vous permettra de récupérer des ressources. Il y a aussi des avions à abattre, ils vous donneront des bonus afin d’amélioré le votre d’avion.

airheart-indie-game-review-test-1

 

Vous avez la possibilité de faire du craft afin de créer des pièces, d’améliorer les votre ou encore de faire de l’argent. Car si vous ne souhaitez pas jouer les ingés en fabriquant vos améliorations, vous pourrez les acheter directement.

Avec sa palette de couleurs qui m’ont fait briller les yeux, il y a un autre point qui m’a fait dire « waouh », c’est la bande son. Que ce soit les effets, les bruits ou la musique qui nous accompagne, c’est pour moi un gros point fort.

Le gros point faible est le fait que le jeu soit tout en anglais. Personnellement, ça ne m’a pas du tout gênée mais je peux comprendre que ça rebute. Sinon, Airheart est une très belle découverte !

 

 

Note

Airheart m'a surprise par la qualité de sa bande-son, de sa palette de couleurs et son accessibilité même si les niveaux ont tendance à se corser rapidement.

User Rating: 4.5 ( 1 votes)

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.