Accueil > Geekeries > The Great Race – Notre Avis
The-Great-Race-Platypus-Game-Asmodée-Jeu-de-Plateau09

The Great Race – Notre Avis

The-Great-Race-Platypus-Game-Asmodée-Jeu-de-Plateau05

The Great Race est en jeu de plateau créé par Platypus Game et édité et distribué par Asmodee. Dans ce jeu, il faudra affronter les dangers des continents africain et sud américain afin d’arriver en premier à la destination.

Nous sommes dans les années 30, au volant de votre auto-chenille vous allez vivre la plus incroyable des aventures humaines, plus qu’une course, LA course.
The Great Race vous fera traverser des continents, affronter des dangers innombrables, prendre des risques inconsidérés pour franchir, enfin, la ligne d’arrivée sous les vivats de la foule. Votre équipage est constitué de mécaniciens, d’éclaireurs et d’une escorte que vous devrez mobiliser pour accomplir l’impossible. 
Bienvenue dans l’aventure The Great Race.

The-Great-Race-Platypus-Game-Asmodée-Jeu-de-Plateau04

Petit historique, The Great Race est un projet Kickstarter qui a plutôt bien marché. Si bien qu’un nouveau projet a été lancé sous la forme d’une version 2 de The Great Race. Le problème, et on va en parler tout de suite c’est que la version « retail » proposée par Asmodée a été très largement tronquée de son contenu surement pour pouvoir la proposer à un tarif plus abordable. Et ça pose un certain nombre de problèmes.

Mais commençons par le commencement. Le principe du jeu comme dit plus haut est de traverser un continent le plus rapidement possible pour arriver le premier de la Grande Course. Pour cela, chaque joueur dispose d’un véhicule et d’un équipage ainsi que de fonds fournis par des mécènes. Il faudra composer avec l’état de son véhicule que ce soit le moteur ou le châssis et la réserve d’essence pour progresser. Sur la route, des dangers se dresseront qui pourront endommager le véhicule ou nécessiter plus d’essence pour les traverser. A chaque tour, il faudra donc choisir quoi faire entre avancer, s’arrêter pour réparer ou peut-être changer d’itinéraire car les dangers sur la route choisie pourrait couter trop cher. Car oui, l’un des gros intérêts de ce jeu c’est qu’il n’y a pas qu’une seule route et que la plus courte ne sera pas forcément la plus efficace. Il faudra donc faire un choix qui pourra évoluer au fur et à mesure que les dangers sont découverts.

The-Great-Race-Platypus-Game-Asmodée-Jeu-de-Plateau03

Autre intérêt, la phase de planification où l’on détermine ce que l’on va pouvoir faire lors de son tour en plaçant ses membres d’équipage sur une action, se déroule en caché. L’adversaire ne sais pas ce qu’on va faire et on ne sait pas ce qu’il va faire. Ca rajoute un peu de stratégie et possiblement de bluff. Pour progresser plus vite, il sera également possible de payer des trajets maritimes. Mais encore une fois, tout est question de stratégie et d’anticipation. Un trajet maritime réduit les dangers et ne coute pas d’essence mais il coute assez cher. Il faudra faire attention à ne pas se retrouver sur la paille peu avant l’arrivée et ne plus pouvoir payer d’essence ou de pièces de rechange pour pouvoir réparer. Pour nous aider, on pourra compter aussi sur des villes disséminées sur la cartes qui nous permettront de remplir les réservoirs et de réparer à moindre frais. Je vous le dis, tout est question de planification dans The Great Race. Et ça, c’est plutôt chouette.

The-Great-Race-Platypus-Game-Asmodée-Jeu-de-Plateau07

Ca c’est pour la partie plutôt sympa du jeu mais abordons la partie qui l’est un peu moins. Comme dit plus haut la version qui m’a été fournie par Eludra est une version magasin qui a été passablement édulcorée. Et ça se voit dès qu’on ouvre la boite. Elle est pleine de… vide. Le contenu présent ne remplit que la moitié du volume de la boite. Si bien que plusieurs éléments du jeu se sont promené dans la boite pendant le transport et ont été endommagés. Autre élément, le jeu propose 2 plateaux, un représentant l’Afrique et l’autre représentant l’Amérique du Sud mais seules les tuiles de danger pour l’Afrique sont présentes quand les règles stipulent de prendre les tuiles correspondant au continent choisi alors que le descriptif du contenu n’inclue bien que les tuiles africaines (qui peuvent de toute façon être utilisées sur le continent américain mais les dangers représentés ne sont pas forcément cohérents.) Entre ça et la boite vide, on se demande s’il ne manque pas des choses pour qu’on puisse jouer. Mais en fait non. C’est juste qu’il y a des incohérences. D’ailleurs, il est possible d’acheter séparément sur la boutique du créateur les tuiles supplémentaires et les boites de rangement permettant de mieux remplir et de mieux ranger la boite de jeu. Ces éléments étaient fournis de base dans la version Kickstarter avec en plus d’autres éléments de gameplay. Chose plus étrange, certains éléments sont en trop. Par exemple, le navigateur Anglais est disponible deux fois alors qu’il n’y a qu’un seul équipage anglais. Et chaque équipage possède quatre pions de couleur alors que seuls deux sont utilisés dans le jeu. Les autres sont surement utiles pour des contenus supplémentaires non présents dans la boite.

The-Great-Race-Platypus-Game-Asmodée-Jeu-de-Plateau01

Autre incohérence notable, mais je ne sais pas si c’est dû à Asmodee ou aux règles qui n’ont pas été totalement finalisées (ou moi qui ai pas bien vu…) mais il est fait mention dans les règles de voyages aériens en plus des voyages maritimes mais ils n’apparaissent pas sur les plateaux. Je suppose qu’il s’agissait soit d’une idée mise dans une version Beta du jeu qui n’a pas été retenue au final soit d’une fonctionnalité future envisagée (ces voyages ne semblent pas non plus apparaitre sur les nouveaux plateaux de la version 2) mais des références sont restées présentes dans les règles. Ca entretient la confusion et l’aspect assez amateur du jeu. C’est dommage. Même au niveau du packaging, la version française de la face arrière est collée, et mal collée, sur l’arrière de la boite plutôt qu’imprimer directement sur la boite.

Si je ne vous ai pas trop rebuté, vous pouvez retrouver The Great Race chez notre partenaire Eludra : The Great Race.

Ce qu'il faut en retenir

Note

The Great Race n'est pas un mauvais jeu bien au contraire. Une fois passés les défauts de cette version retail, les mécaniques de jeu sont plutôt sympa et assez accessibles. Malheureusement les quelques incohérences et éléments supprimés de cette version donnent un arrière gout d'amateurisme ou de non fini au jeu. Un jeu surement très bien en version Kickstarter mais beaucoup moins en magasin. Et puis, d'un point de vue très personnel, le sujet du jeu ne me passionne pas particulièrement.

User Rating: Be the first one !

A propos de RomainDesBois

Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.