Accueil > eSport > C’est quoi l’eSport ?

eSport

C’est quoi l’eSport ?

Suite à une vraie discussion sur Facebook avec une personne qui se posait énormément de questions sur ce monde mais de façon honnête et sans juger, je me suis rendu compte que beaucoup de gens ne comprenaient pas totalement ce qui se trouvait derrière le terme eSport et certains avaient tendance à juger hâtivement (les commentaires d’autres personnes sur la discussion n’étaient pas tendres.) Alors, je me suis donné la mission de faire un article pour expliquer ce qu’est l’eSport.

 

Un eSportif est payé pour jouer toute la journée ?

Call-of-Duty-World-League-Activision
L’eSport, ce n’est plus des joueurs au fond de leur cave.

Je vais commencer par enfoncer une porte ouverte. Un eSportif n’est pas une personne payée pour jouer à des jeux vidéo toute la journée. Je vais faire beaucoup de parallèles avec le monde du sport « classique » pour essayer de clarifier les choses. Un eSportif est au joueur de jeux vidéo ce qu’un sportif professionnel est au sportif du dimanche. D’un coté on a une personne qui pratique une activité (sport ou jeu vidéo) pour le plaisir et de l’autre, on a une personne qui consacre sa vie et son temps à cette même activité dans le but d’en vivre. Le rapport à l’activité n’est donc pas le même, bien que les professionnels éprouvent également du plaisir à faire ce qu’ils font. C’est un engagement important et souvent il signifie dire adieu à sa vie personnelle. Par ailleurs, alors qu’un joueur pourra passer d’un jeu à l’autre assez aisément, l’eSportif se consacrera uniquement à un seul jeu, à un moment donné. Tout comme le sportif professionnel ne pratiquera qu’un seul sport. Ce n’est pas parce qu’on est bon dans un jeu qu’on est forcément bon dans un autre. Et également, tout comme un joueur de foot ne passera pas toute sa vie sur le terrain, l’eSportif ne passera pas ses journées sur sa console ou son PC. Ces périodes seront entrecoupées de phases d’apprentissage théorique sur les différentes stratégies, les caractéristiques du jeu, les adversaires, etc.

 

Mais il joue à quoi comme jeu ?

Heroes-of-the-Storm-HGC-Heroes-Global-Championship-Blizzard
Les joueurs du monde entier s’affronte et à la fin, ce sont les coréens qui gagnent.

Les eSportifs jouent principalement à des jeux de type multijoueur compétitifs. Le plus connu est probablement Call of Duty. Bien qu’il présente une partie solo où le joueur est tout seul, le contenu principal du jeu se trouve dans le multijoueur où les joueurs affrontent d’autres joueurs sur des cartes spécialement faites pour ce type de jeu. Les jeux uniquement solo à forte propension narrative n’ont que peu d’intérêt dans le monde de l’eSport. En revanche, même dans les jeux de type compétitifs, tous les modes de jeu ne sont pas joués en compétition officielles.

 

Il joue tout seul ou à plusieurs ?

Ca dépend du jeu. Tout comme dans les sports, il y a des jeux individuels et des jeux d’équipe. Call of Duty, par exemple, est un jeu d’équipe car il voit s’affronter des équipes de 4 joueurs. A l’inverse, Starcraft 2, un jeu de stratégie en temps réel, bien qu’il propose des modes en équipe, ne sera joué qu’en 1 contre 1 en compétition.

 

Il affronte donc d’autres joueurs en chair et en os ?

League-of-Legends-Riott-Games-Championship-Series
Du jeu en équipe

Oui, mais il ne les affronte pas forcément directement. Tout comme dans le sport classique, on trouve deux grand types de jeux, les jeux d’affrontement, et les jeux de comparaison. On peut mettre en parallèle les jeux d’affrontement au foot ou au tennis, un joueur ou une équipe affronte un autre joueur ou une autre équipe sur un terrain donné. A l’inverse, les jeux de comparaison peuvent être assimilés aux descentes à ski ou au bobsleigh, un joueur ou une équipe réalise sa performance de son coté et la compare ensuite avec les autres joueurs qui l’ont réalisée dans les mêmes conditions. Celui qui réalise le meilleur score remporte la compétition.

 

Il les affronte pour quoi ?

Pour gagner pardi. Tout comme dans le sport, il y a souvent une somme d’argent en jeu et également du prestige et de la reconnaissance. Le but ultime étant d’atteindre les compétitions mondiales et obtenir le titre de champion du monde.

 

Mais du coup, comment il gagne sa vie l’eSportif ?

Overwatch-World-Cup-Blizzard
Beaucoup de public et de moyens.

Ca dépend du jeu et de la reconnaissance des compétitions sur celui-ci au niveau mondial. Si le jeu est peu populaire ou ne présente pas de structure importante, le joueur n’est payé que par rapport à ses résultats. S’il n’obtient pas de victoire, il ne touche rien. Un petit peu à l’image du tennis. A l’inverse sur des jeu très populaires ou avec des structures fortement organisées, le joueur touche un salaire et des primes en cas de victoire, mais les récompenses en argent gagnées lors des compétitions sont récupérées par la structure, un peu comme dans le foot.

 

Tout le monde peut-il être eSportif ?

Pour répondre à cette question il suffit de répondre à celle-ci, tout le monde peut-il être sportif de haut niveau ? Évidemment que non. Tout le monde peut essayer, mais comme dans de nombreux domaines, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Cela demande un talent de base, une bonne dose d’entrainement, une capacité d’analyse et de réaction très rapide, un mental d’acier et des caractéristiques propres à chaque jeu. Tout comme dans le sport « classique » en somme.

 

Mais du coup, il y a des différences entre sport et eSport ?

Starcraft-2-World-Championship-Series-Blizzard-Blizzcon
Du 1 contre 1 et une foule en délire.

En effet, il y en a. La plus importante d’entre elle est l’évolution. Les jeux sont en constante évolution via des mises-à-jour régulières qui peuvent influer fortement sur le jeu et ce qu’on appelle la Méta d’un jeu. La Méta ce sont les caractéristiques d’un jeu à un instant donné, quelles armes sont les plus efficaces, quel héros remplit le mieux son rôle, quelles stratégies marchent le mieux, etc. Et ainsi, on voit bien que si le développeur décide de modifier les dégâts d’une arme par exemple, pour les réduire parce qu’il considère qu’elle est trop puissante, cette arme peut passer d’indispensable à inutile et ainsi changer totalement la physionomie des parties. Du coté du sport classique, il y a peu d’évolutions. Les règles sont figées dans le marbre depuis longtemps. Mais on pourrait comparer les mises-à-jour dans le jeu vidéo à l’arriver de la vidéo dans le foot qui a obligé certaines équipes à revoir des stratégies peu glorieuses. Mais dans l’absolu, le sport reste plus ou moins le même.

 

Peut-on aimer l’eSport si on est pas joueur soi même ?

Il n’est pas rare que l’on regarde un sport à la télévision sans le pratiquer. Personnellement, j’aime beaucoup le biathlon et pourtant je ne skie jamais. Donc pourquoi pas ? Ne pas jouer et apprécier l’eSport n’est pas incompatible (c’est d’ailleurs pour ça que sur le site, la section eSport est séparée de la section Jeux Vidéo.) Mais à ceci je mettrais un bémol important. Les règles dans les sports sont souvent assez simples à assimiler. En tout cas pour les règles de base. Celui qui termine en premier ou fait le meilleur temps est le vainqueur, etc. Il n’en va pas toujours de même pour l’eSport. Les règles, le langage, les caractéristiques du jeu, cela demande un temps d’adaptation assez important pour vraiment apprécier le spectacle. Et par ailleurs, certains jeux se prêtent plus facilement à l’exercice que d’autre qui sont très complexes à expliquer donc si on ne connait pas un minimum c’est dur de suivre. Mais ceci mis à part il n’y a aucune barrière à se mettre si on est pas joueur et que l’on veut regarder de l’eSport. Il faut juste être conscient que les premiers temps, on risque de ne pas comprendre grand chose.

 

Conclusion

En conclusion, l’eSport n’est pas bien différent du sport professionnel seul le support qui permet les affrontements est différent. Il existe de très nombreux jeux/sports qui demandent chacun des aptitudes différentes pour se hisser au sommet de la compétition. Peut-être un jour verrons-nous même certains jeux d’eSport arriver en tant que disciplines olympiques ou alors verrons-nous des jeux eOlympiques en marge des jeux Olympiques. On peut rêver.

A propos de RomainDesBois

RomainDesBois
Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.