Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – Gueule d’Ange, tome 2 : Fred – Notre avis
gueule-dange-tome-2-frederic-romance-editions-cyplog-katja-lasan-avis-review-2

Roman – Gueule d’Ange, tome 2 : Fred – Notre avis

Après avoir fait la connaissance de Fred et Alice dans un premier tome en compagnie de la demoiselle, nous voilà désormais dans le second et dernier tome mais cette fois du côté de notre rock star foutrement talentueux (et sexy au passage) : Fred. Pour rappel, les livres sont disponibles avec de nouvelles couvertures mais le texte ne bouge pas !

Plus sombre et plus rock’n’roll que jamais, ce second volet n’en est que plus addictif ! Succombez définitivement aux charmes de Fred ! Harcelé depuis plusieurs années par une fan, aujourd’hui Fred a peur : dans sa dernière lettre, voilà que cette folle menace directement Alice. Depuis qu’il la connaît, il ne lui attire que des ennuis, à cette demoiselle. Ils n’appartiennent pas aux mêmes mondes. Et Fred a trop de fêlures, trop de démons enfouis au plus profond de lui. La meilleure chose à faire pour la protéger serait de la quitter. Pourtant, il ne peut s’y résoudre. Cette fille, il l’a dans la peau. Son sourire, son regard, son corps, tout en elle l’obsède. Mais à vouloir garder ses secrets pour lui, plus que leur relation, c’est Alice elle-même que Fred risque de mettre en danger.

Dans le premier tome, les fans un peu trop envahissantes et tarées étaient déjà dans le quotidien d’Alice et Fred. Lui ayant plutôt l’habitude, une rock star sans groupie, c’est un peu Obélix sans Idéfix (oui bon la référence hein pfff voilà…) ou une pizza sans mozza… Bref, ça se gérait. Mais une (ou un), est plus tenace et plus flippante que les autres. Mais Alice et Fred ne veulent pas se faire envahir par la parano.

Ce second tome est raconté par Fred, mais Alice y a quelques chapitre, l’inverse du premier tome en gros. Nous revoilà plonger dans l’univers rock’n’roll de Dark Moon et de ses membres foutrement rock’n’roll ! Fred continue de se laisser aller avec sa dulcinée, apprenant à découvrir l’amour même si cela l’effraie pas mal. Dans le premier tome, on avait surtout la naissance de leur amour et leur moment torride à faire fondre une banquise. Sur ce second tome, on a toujours de quoi se réchauffer, je vous rassure, mais le côté suspense est la du fait de lettres plutôt menaçantes d’une groupie dérangée. Si au début, Fred n’en avait pas grand chose à faire, maintenant, il a peur. Tout simplement parce qu’il n’est plus seul et il ne sait pas comment protéger sa belle.

Alice s’habitue tant bien que mal au quotidien de sa rock-star : la promo, les impératifs d’un groupe, être avec un musicien… Gérer le caractère de Fred n’est pas toujours facile pour elle tant il passe de l’amoureux qui n’a yeux que pour elle à celui d’un Magnum glacé. Mais elle reste, malgré tout, elle s’accroche.

Et petit à petit, notre rockeur torturé va s’ouvrir. Il va affronter ses démons, ouvrir son cœur, non sans difficulté, on sait dans le premier tome qu’il a un passif lourd et difficile, on ne sait pas ce qu’il s’est passé mais on sait que c’est très dur pour lui à gérer. Mais Alice n’est pas comme les autres, malgré tout, elle essaie de gérer au mieux et d’être la pour lui, alors qu’elle ne fait pas partie de cet univers à la base, elle apprend à le découvrir… et à l’apprécier. Et tout ça, avec la groupie psychopathe pas loin !

Mais comme souvent, je n’ai pas envie de rentrer plus dans les détails de l’histoire. Encore une fois on est embarqué par l’écriture fluide de l’autrice, on retrouve l’univers rock’n’roll et sa frénésie tout en passant par des moments plus calme. Mais aussi des moments d’émotions. L’évolution de Fred ne se fait pas sans souffrance et il est particulièrement touchant et vulnérable quand il lache-prise. Mais il y a aussi des moments où on a envie de le secouer un peu parce qu’il peut être un poil agaçant ! Sa relation avec Alice passe un stade et elle tient bon les moments de tempête. Ce qui ne fait que renforcer leur lien. Mais on trouve également du suspense ! La menace plane tout le long de la lecture et on a du mal à décrocher. Et j’ai eu beaucoup de mal à les laisser ! Et j’ai adore les passages où on nous glisse les paroles des chansons du groupe, elles leur vont tellement bien ! Bref, j’ai adoré, j’ai passé un très bon moment de lecture, on ne s’ennuie pas à un seul moment. Katja Lasan a la plume foutrement rock’n’roll !

gueule-dange-tome-2-frederic-romance-editions-cyplog-katja-lasan-avis-review-1

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.