Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Manga – Sword Art Online : Phantom Bullet, tome 1 – Notre avis

Manga – Sword Art Online : Phantom Bullet, tome 1 – Notre avis

Troisième arc de la série Sword Art Online, Phantom Bullet nous plonge encore une fois dans un VRMMO, mais rien à voir avec les précédents univers fantasy, ici on fait parler la poudre ! Le premier tome de Phantom Bullet commence avec un chapitre nous résumant toute l’histoire de SAO Aincrad, le premier arc, ce qui n’était pas bien utile puisque le lien avec cet univers est inexistant, si ce n’est les personnages de Kirito et Asuna. Quoi qu’il en soit, l’histoire démarre doucement près d’un an après leur sortie du jeu en réalité virtuelle qui a faillit les tuer tous les deux. Tandis qu’ils essayent d’avoir une vie normale, on vient faire appel à Kirito pour qu’il intègre un nouveau VRMMO, Gun Gale Online, dans lequel un certain Death Gun parvient à tuer les joueurs dans le monde réel par l’intermédiaire du monde virtuel.

sao-death-gun-phantom-bullet-manga-ototo

Le pitch donne envie, d’autant qu’on découvre un tout nouveau monde qui fait peut-être un peu trop l’apologie des armes à feu à mon goût. Ceci dit, on découvre de nouveaux personnages comme Sinon, une gamine experte en sniper qui cache un malaise dont on ne sait encore rien. Si le plaisir de retrouver l’univers de SAO est bien là, on est un peu décontenancé par le manque d’accroche scénaristique que ce premier tome nous offre en dehors de Death Gun, grand méchant de cet arc, charismatique certes, mais très discret pour l’instant. On était habitué à voir la narration avancer très vite dans SAO, se permettant d’approfondir certains sujets plus que jamais d’actualités (la réalité virtuelle, l’addiction aux jeux vidéo etc.).

Les dessins du mangaka Koutarou Yamada sont très honnêtes, exposant un chara-design très proche des arcs précédents de SAO. Mon seul reproche serait sur les cases souvent un peu trop vides, mettant l’accent sur la finesse des traits des armes au lieu de s’attarder sur les expressions de nos héros. Le tout reste très convaincant, offrant même un design très particulier à Kirito dans ce nouveau MMO, très proche d’une fille ! Je suis impatient de lire la suite pour voir le scénario se développer, pour le moment c’est un début sympathique mais pas extraordinaire. Sword Art Online : Phantom Bullet est édité en France chez Ototo.

Troisième arc de la série Sword Art Online, Phantom Bullet nous plonge encore une fois dans un VRMMO, mais rien à voir avec les précédents univers fantasy, ici on fait parler la poudre ! Le premier tome de Phantom Bullet commence avec un chapitre nous résumant toute l'histoire de SAO Aincrad, le premier arc, ce qui n'était pas bien utile puisque le lien avec cet univers est inexistant, si ce n'est les personnages de Kirito et Asuna. Quoi qu'il en soit, l'histoire démarre doucement près d'un an après leur sortie du jeu en réalité virtuelle qui a faillit les tuer tous…

Ce qu'il faut en retenir

Ce premier tome du troisième arc de SAO n'est pas mauvais mais on attendait une histoire qui démarre plus vite. Le premier chapitre résumant l'arc Aincrad est clairement inutile, surtout pour les fans. La suite devra débloquer un peu tout ça pour vraiment réussir à nous happer dans un univers totalement différent des précédents arcs de la série.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.