Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Manga – Pakka, tome 1 – Notre avis
pakka-manga-tome-1-mangetsu-daisuka-imai-romance-fantastique-folklore-japonais-kappa-é

Manga – Pakka, tome 1 – Notre avis

Même si je ne suis pas une experte, loin de là même, et que j’ai encore PLEIN de chose à découvrir à ce niveau, j’aime beaucoup le folklore japonais. Et dans Pakka, de Daisuke Imai, il est question de Kappa. Vous suivez ?

« Je m’appelle Kei Suemori. Je viens d’entrer au lycée. Et au club de natation, je me suis fait laminer par une fille… ». Autrefois star de la piscine au collège, Kei se fait battre à plate couture par Saki Hanazono dès son entrée au lycée. Déterminé à conquérir le cœur de son amie d’enfance, le jeune homme, qui a toujours refusé les efforts, décide alors de lui imposer un pari : s’il parvient à lui arracher une victoire, elle devra sortir avec lui ! Mais comment se lancer à fond quand tout a toujours été trop facile ? Sa transformation en kappa suite à un baiser échangé avec sa camarade Shizuku Kawano changera-t-elle la donne ?

Encore une fois, Mangetsu nous offre un chouette travail sur l’objet. La couverture est jolie avec des effets bulles et effets écailles. Car il est question de kappa, créature aquatique issu du folklore japonais. Et c’est bien ça qui va apporter le petit plus à ce manga.

Nous suivons Kei qui vient de rentré au lycée et qui s’est fait battre par une fille au club de natation. Saki est son ami d’enfance et il craque pour elle. Alors il fait un pari : s’il gagne contre elle à la piscine, elle devra sortir avec lui. Mais autant dire que ce n’est pas gagné vu son investissement à l’entrainement (d’ailleurs l’entraineur m’a bien fait rire). Mais le pari le motive un peu et lors d’une séance, il se passe quelque chose : il n’arrive plus à nager et manque de se noyer. C’est sa camarade de classe, Shizuku, qui viendra à son secours. Mais pas à n’importe quel prix. Elle l’embrasse et cela a pour effet de transformer Kei en kappa.

A partir de la, le jeune homme va devoir accepter et surtout le cacher ! Mais pas facile quand on ne sait pas trop quoi faire. Heureusement, Shizuku est la pour l’aider. Nous sommes donc sur une romance lycéenne sur fond de folklore et ça change tout ! Car le côté fantastique apporte vraiment quelque chose à l’histoire et on prend plaisir à suivre le jeune homme dans son initiation même si celui ci veut redevenir humain. Il va devoir apprendre à ne pas se transformer devant tout le monde donc contrôler ses émotions mais difficile pour un lycéen. Mais être une créature aquatique, ça a ses avantages aussi ! Vous m’suivez ?

Pakka est vraiment une chouette lecture. On rentre vite dans le sujet, attention, les kappas ne sont pas le centre du truc, c’est les différentes relations entre les protagonistes qui le sont. Même si cela prend une grande place, forcément, ça bouscule de se retrouver kappa du jour au lendemain. Les personnages sont sympa, attachant et j’aime beaucoup celui de Shizuku avec son coté naïf et brut en même temps. Les dessins sont beaux et dynamisent l’histoire. Les relations se mettent en place dans ce premier tome sans que l’on s’ennuie. C’est frais, c’est joli, ça fait du bien et on a hâte de savoir la suite !

pakka-manga-tome-1-mangetsu-daisuka-imai-romance-fantastique-folklore(japonais-kappa-1

A propos de Shoop

Avatar photo
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.