Judge-manga-tome-1-kioon-review-avis

Manga – Judge Tome 1 – Notre avis

Judge de Yoshiki Tonogai est disponible aux Editions Ki-Oon

Hiroyuki se réveille dans un bâtiment menotté avec un masque de lapin, deux ans après avoir, d’après lui, provoqué la mort de son grand frère. Il rencontre d’autres personnes, elles aussi avec des masques. Il y a déjà un homme mort, et au total ils sont huit. Après avoir trouvé une cassette et enlevé leur masque, ils apprennent qu’ils sont tous pécheurs selon les sept péchés capitaux (envie, colère, avarice, gourmandise, paresse, orgueil, luxure). Un compte à rebours marque la durée pendant laquelle ils peuvent choisir l’un d’entre eux pour être jugé et exécuté en le désignant sur une console avec les portraits de chacun. A la fin, il n’y en aura que quatre qui resteront en vie. Hiroyuki a une idée pour éviter une mort lors du premier vote, mais est ce que cela va se dérouler comme il le souhaite… Suspense !

Ce qu’on en a pensé :

Second volet du triptyque, JUDGE est lui aussi prenant d’emblée. On sait tout de suite qu’il n’y a pas d’innocents, mais encore faut-il savoir ce qu’ils ont fait qui mérite une telle mise en scène. Les questions commencent à se poser et le rythme est rapide tout de suite. Le problème de la culpabilité, du châtiment et des faux semblants est la toile de fond et le premier tome se finit sur un doute quant à l’issue du premier vote (et c’est très bien fait puisqu’on attend de savoir !!). Le personnage de Hiroyuki est construit de façon à ressentir de l’empathie pour lui (il aimait son amie d’enfance qui sortait avec son frère décédé, cela arrive, les sentiments sont parfois incontrôlables). Surtout, il va nous servir de guide dans le huis clos. Deux questions sont fondamentales (mais sans doute nous aurons le fin mot dans les prochains tomes, c’est même sûr !!), pourquoi deux années après la mort de son frère ? Pourquoi seulement quatre personnes épargnées ? L’aspect psychologique intéressant et perturbant est la liberté de choix pour le vote. Des ententes peuvent se mettre en place, tout en gardant à l’esprit que l’issue est la mort d’un des séquestrés. Comment est-ce que nous, lecteurs, nous positionnons-nous par rapport à cela (on ne peut pas s’empêcher de se demander, qu’est-ce que je ferai à sa place ?) Et cela est une réussite, faire vivre l’histoire dès le début.
Un premier tome très bon, qui laisse déjà en suspend et on attend avec impatience les autres.

 

Judge de Yoshiki Tonogai est disponible aux Editions Ki-Oon Hiroyuki se réveille dans un bâtiment menotté avec un masque de lapin, deux ans après avoir, d’après lui, provoqué la mort de son grand frère. Il rencontre d’autres personnes, elles aussi avec des masques. Il y a déjà un homme mort, et au total ils sont huit. Après avoir trouvé une cassette et enlevé leur masque, ils apprennent qu’ils sont tous pécheurs selon les sept péchés capitaux (envie, colère, avarice, gourmandise, paresse, orgueil, luxure). Un compte à rebours marque la durée pendant laquelle ils peuvent choisir l’un d’entre eux pour être jugé…

A lire et à méditer !

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.