Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Manga – Assassin’s Creed Awakening : Tome 1 – Notre avis

assassins-creed-awakening-tome-1-ki-oon-manga-black-flag-review-critique

Manga – Assassin’s Creed Awakening : Tome 1 – Notre avis

Je suis fan du jeu vidéo Assassin’s Creed depuis ses débuts avec, bien sûr, des préférences pour certains protagonistes de la série. Je vous dis ça non pas pour vous raconter ma vie (quoique..) mais pour vous parler d’un manga qui s’inspire du jeu et plus particulièrement d’un de mes épisodes préféré, Black Flag, avec le fameux pirate Edward Kenway. J’ai donc en main Assassin’s Creed Awakening par Kenzi Oiwa et Takashi Yano, aux éditions Ki-Oon dont voici le pitch :

 

1715. Les Pirates règnent en maîtres sur les Caraïbes et viennent d’y fonder leur propre république où corruption, avarice et cruauté sont désormais monnaie courante. Capitaine sans foi ni loi engagé dans une quête perpétuelle de richesses, Edward Kenway écume sans relâche les mers. Considéré comme l’un des Pirates les plus redoutables de son temps, ce combattant féroce et aguerri va se retrouver malgré lui projeté au cœur du conflit millénaire qui oppose les Assassins aux Templiers…

 

Et la vous me dite « Ok, c’est le jeu quoi… ». Et bien non même si, bien sûr, il y a des similitudes ! Le héros est un lycéen, Masato Yagyû, qui vit seul avec son père et qui est recruté par Abstergo pour tester un jeu vidéo avec un casque de réalité virtuelle (l’Animus donc). On est balancé de suite dans l’action puisque ça commence avec Edward et pour ceux qui ont joué au jeu, c’est assez similaire au début,pour les autres, et bien… Et bien je vous laisse découvrir, non mais !  Boom, notre étudiant sort du jeu mais s’il désire savoir la suite, il faudra continuer le jeu. Qu’il le veuille ou non…

 

 

 

 

La lecture s’enchaîne bien, on retrouve l’humour et le franc-parler d’Edward Kenway. L’intrigue se pose parfaitement, malgré un début qui peut vous perdre un peu si vous ne connaissez pas (mais vraiment pas longtemps), tout devient clair et promet une histoire passionnante. On referme ce manga en réclamant la suite très vite ! On s’adapte très bien au voyage dans le temps entre les deux protagoniste et niveau design, c’est beau, j’adore ! C’est très dynamique et mention spéciale à Edward qui est dessiné de façon sublime !

Comme vous pouvez le voir, enfin le lire, j’ai vraiment adoré ce premier tome et j’ai vraiment hâte de lire la suite.  Et je pense que même si vous n’avez pas joué au jeu, vous ne serez pas du tout perdu dans la lecture. Tout se met bien en place, pour notre plus grand plaisir.

 

 

Je suis fan du jeu vidéo Assassin's Creed depuis ses débuts avec, bien sûr, des préférences pour certains protagonistes de la série. Je vous dis ça non pas pour vous raconter ma vie (quoique..) mais pour vous parler d'un manga qui s'inspire du jeu et plus particulièrement d'un de mes épisodes préféré, Black Flag, avec le fameux pirate Edward Kenway. J'ai donc en main Assassin's Creed Awakening par Kenzi Oiwa et Takashi Yano, aux éditions Ki-Oon dont voici le pitch :   1715. Les Pirates règnent en maîtres sur les Caraïbes et viennent d’y fonder leur propre république où corruption, avarice et cruauté sont…

En gros, ce qu'il faut retenir

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Shoop
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.