Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > BD – Vampyria Inquisition, tome 1 : L’inquisiteur et son ombre – Notre avis
vampyria-inquisition-tome-1-victor-dixen-eder-messias-soleil-bd-review-avis-chronique-uchronie-fantastique-dark-fantasy-gothique-vampire-2

BD – Vampyria Inquisition, tome 1 : L’inquisiteur et son ombre – Notre avis

Victor Dixen, c’est un peu une rock star niveau bouquin YA. En tout cas, moi je le considère en tant que tel. Vampyria Inquisition est une BD qui prend place dans l’univers de la triologie Vampyria. Et là vous allez me dire « Mais si on n’a pas lu les livres ? » Pas d’inquiétude, la BD peut se lire indépendamment de la trilogie. Mais je vous la conseille fortement. De toute façon, une fois ce premier tome de Vampyria Inquisition lu, vous aurez envie de les lire… Mais revenons à nos vampires. Pour cette BD, on retrouve Victor Dixen au scénario et le talentueux Eder Messias au dessin. Et attention, ce n’est pas une adaptation des romans mais bien une histoire inédite qui commence là.

EN L’AN 1715 DE L’ANCIENNE ÈRE, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Cela fait trois siècles qu’il règne depuis Versailles sur la Magna Vampyria, un vaste empire s’étendant à l’Europe entière. Son bras armé, l’Inquisition, frappe l’hérésie partout où elle se niche.

EN L’AN 299 DE L’ÈRE DES TÉNÈBRES, Sylvère l’humble jardinier et Daphné la noble lectrice de la baronne s’aiment d’un amour interdit au château de Torteval. Leur vie va voler en éclats lors de la visite d’un inquisiteur-vampyre, les emportant dans un tourbillon de magie noire.

Que je l’attendais !! Je ne suis pas objective avec Vampyria, je suis addict à cet univers et j’avais tellement hâte d’avoir cet ouvrage entre les mains ! D’ailleurs, avant toutes choses, parlons-en de l’ouvrage : un bijou ! Le boulot effectué par Soleil est sublime et dès la couverture, on est immergé dans cette ambiance frissonnante. Une lecture parfaite pour la saison !

Nous sommes donc dans une uchronie fantastique prenant donc place dans l’univers de Vampyria. Le Roy des Ténèbres règne depuis Versailles sur son vaste empire : la Magna Vampyria et l’Inquisition combat l’hérésie en son nom. Dans ce premier tome, nous allons suivre Sylvère et Daphné qui travaillent tous deux au château de Torteval, ces deux-là s’aiment d’un amour interdit. Et quand l’Inquisition débarque, c’est le drame. Je ne vais pas rentrer dans les détails de l’histoire car j’ai horreur de ça mais plusieurs personnages vont entrer en jeu, que ce soit humain ou vampires et cela va donner une histoire plutôt solide et bien ficelée même si ce n’est que le premier tome ! Car l’arrivée de l’inquisiteur vampire avec son ombre humaine et des évènements qui vont bousculer la vie au château de Torteval, tout ça va changer la destinée des personnages. Et cela arrive assez tôt dans le récit, on s’en prend plein les mirettes ! Côté histoire, au-delà de l’intrigue bien ficelé, c’est prenant, on nous embarque dans des chemins auxquels on n’aurait pas spécialement pensé et pas une seule fois on s’ennuie. C’est dynamique et plein de rebondissement. Les personnages sont de suite attachants (sauf ceux qui ne le sont pas, hu hu !) et on est immergé de suite dans l’aventure.

Mais ce qui aide cette immersion, ce sont aussi les dessins qui, à mes yeux, sont SU-BLIMES. Ils collent parfaitement avec l’univers, c’est beau, c’est coloré dans le style gothique de l’ambiance. Les visages sont expressifs, beaux, flippants, drôles… Et cette petite référence à Fright Night… Bref… Je suis complètement sous le charme et je n’ai qu’une hâte, lire la suite !!

vampyria-inquisition-tome-1-victor-dixen-eder-messias-soleil-bd-review-avis-chronique-uchronie-fantastique-dark-fantasy-gothique-vampire-1

Vampyria Inquisition est disponible chez Soleil BD : Vampyria Inquisition T01 de Eder Messias, Victor Dixen, Giulia Priori – Album | Editions Soleil (editions-soleil.fr) que je remercie pour cette lecture !

A propos de Shoop

Avatar photo
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.