Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > BD – Ah ça ira ! Tome 1 & 2 – Notre avis
ah-ça-ira-tome-1-le-pain-et-la-poudre-avis-delcourt-bd

BD – Ah ça ira ! Tome 1 & 2 – Notre avis

Ah ça ira ! est une BD qui prend place pendant la Révolution Française. Les auteurs, Jean-David Morvan (scenario) et Julien Ribas (dessin) nous raconte l’histoire de trois jeunes gens qui plonge dans cette révolution.

Ce premier tome nommé Le Pain et la Poudre nous plonge de suite dans l’action.

Lisandro est un mercenaire tout juste revenu de la guerre d’indépendance américaine pour libérer de la Bastille quatre faux-monnayeurs. À Paris, il retrouve Frédéric, ami d’enfance, journaliste et idéaliste, et surtout Églantine, la soeur de Lisandro, qui doit être mariée à un vieux marquis. Alors que les trois amis se retrouvent au printemps 1789, Paris se soulève…

Nous suivons donc trois jeunes gens qui rappellent ceux dans la lettre que Camille Desmoulins adressait à son, père. Trois jeunes gens qui allaient plonger dans la Révolution. Où j’ai eu moi-même un peu de mal à me plonger au départ, le scénario étant divisé en plusieurs époques mais le lien se fait rapidement et j’ai pris plaisir à suivre les premiers moments de ces révolutionnaires haut en couleurs ! Côté dessins, le côté doux et colorés des trais se heurte dans le bon sens à l’action qui ne faiblit que très rarement. Même si on a lu pas mal de titre qui nous parle de cette partie de l’histoire de France, on se laisse charmer par l’aventure et les rebondissements rocambolesques. Finalement, on termine ce premier tome plus vite que prévu et on attend la suite !

ah-ça-ira-tome-1-le-pain-et-la-poudre-avis-delcourt-bd

Et la suite, elle arrive vite, le tome 2, Le Sang et la Boue étant disponible.

Alors que la Bastille va tomber, Lisandro, Frédéric et Églantine sont aux avant postes pour délivrer des fauxmonnayeurs en mesure de financer la révolution. Chacun choisit sa voie, Lisandro part préparer le grand soir, Frédéric plonge au coeur de la frénésie des sections parisiennes et Églantine s’engage aux côtés de la fameuse révolutionnaire féministe Théroigne de Méricourt…

La révolution est en marche et nos trois protagoniste représente bien le fameux Liberté, Egalité, Fraternité ! Lisandro qui défend corps et âme le principe de liberté, sa sœur, Eglantine, féministe au caractère fort et sans peur défend bien entendu l’égalité et Frédéric, journaliste, défend la fraternité. Ils croiseront des figures emblématique et après avoir déclenché la révolution, ils seront l’étincelle qui déclenche l’insurrection dans la capitale qui conduira à la prise de la Bastille. Le scénario et l’histoire est toujours plein d’action, à un rythme soutenue, on ne s’ennuie pas. Quand au dessin, le trai est toujours aussi fin et coloré, dans un décor souvent minimaliste qui a pour action de mettre plus en valeur ces personnages attachants et mettant en avant leurs émotions.

Un second tome dans la continuité du premier mais qui fait monter le tout d’un cran. Finalement, on s’y attache et on réclame la suite !

ah-ça-ira-tome-2-le-sang-et-la-boue-avis-delcourt-bd

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.